Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Salon Admission Postbac : « On préférerait r...

Salon Admission Postbac : « On préférerait rencontrer des professionnels ! »

22 Janvier 2013 à 11h45 | | 0 avis

Salon Admission Postbac : « On préférerait rencontrer des professionnels ! »

Media Etudiant s’est rendu au Salon de l’Etudiant vendredi dernier. L’occasion d’aller à la rencontre des lycéens, venus ce jour-là avec leur établissement. Que pensent-ils de la procédure Admission Postbac ? Comment abordent-ils cette phase ? Ont-ils obtenu toutes les informations dont ils avaient besoin pour inscrire et placer leurs vœux dans les meilleures conditions ? Réponse des principaux intéressés….

« On ne nous a pas parlé du dispositif »

Solène et Madeline sont en Terminale ST2S dans le Jura. Lorsqu’on les interroge sur leur poursuite d’étude, les 2 jeunes femmes se disent un peu abattues, en raison « d’un certain scepticisme » quant à leur formation. « On nous propose des années de remise à niveau pour suivre une formation postbac, c’est assez décourageant ».

On n'a aucune idée de la façon dont le portail Admission Postbac fonctionne ! 

Si l’une pense passer par une prépa après son Bac, l’autre est encore dans le flou. Venues avec leur école, elles trouvent que la démarche arrive « un peu au dernier moment ». « On ne nous a pas parlé du dispositif APB », nous explique Madeline. « On n’a pas parlé d’orientation en cours.  Pour l’instant, on doit remplir une fiche puis on aura chacun un entretien avec le proviseur ». Devant si peu d’informations, la procédure les inquiète : « On a aucune idée de la façon dont le portail Admission Postbac fonctionne ! » déclarent-elles. Ce qui est certain, c’est que les 2 amies ne s’inscriront pas au cours des premiers jours.

Un peu plus loin, Maewa regrette : « On préférerait rencontrer des professionnels pour pouvoir discuter avec eux. Il n’y en a pas au salon, c’est dommage… Pour se rendre compte d’un métier, il faut se confronter à des gens qui l’exercent ! » 


Les élèves de Première, peu concernés

Au détour d’un stand, nous rencontrons des élèves de 1ère, venus de Saône et Loire avec des Terminale. Ils semblent être là un peu par hasard et ne sentent pas vraiment concernés par toute cette procédure. Ils nous disent n’avoir reçu « aucun brief de la part des professeurs ». Certains ont toutefois quelques idées : « aller en droit », « faire une fac »… Thomas n’a pas encore réfléchi à son orientation mais reste optimiste : « J’espère rentrer avec une idée ! ».

On n'a reçu aucun brief de la part des profs... 

 

Mieux que les stands, les conférences semblent être le point fort de ce salon. Plus globales, elles sont d’une plus grande utilité aux lycéens qui n’ont pas vraiment d’idées sur ce qu’ils veulent faire plus tard. Elise a assisté à l’une d’entre elles : « il y a eu une conférence sur les études à l’étranger, c’était intéressant ». Elle envisage donc désormais de se renseigner sur les formations qui peuvent l’amener à voyager. Mais elle n’en sait pas beaucoup plus pour l’instant…

Julie, elle, envisage de devenir professeur, mais elle regrette également de n’avoir reçu « aucun brief » avant le salon. Quand à Laura, elle a bien une idée de ce qu’elle aimerait faire, mais la suite de ses études n’en est pas moins floue : « Je veux faire du commerce. Mais est-ce que je dois faire une école de commerce ou aller à l’université ? Je ne sais pas du tout… ». Le salon lui aura peut-être donné les réponses qu’elle espérait.

 


« j’ai obtenu des précisions, c’était très enrichissant »

Du côté des Terminale STG de Belleville, on est un peu plus positif. Marion et Chagla ont toutes les deux des projets et sont venues glaner quelques renseignements sur le parcours à suivre. Chagla, qui souhaite devenir infirmière, est plutôt satisfaite des informations trouvées sur le salon. « J’ai été voir quelques stands et j’ai beaucoup appris. Je sais désormais qu’il faut d’abord que je passe le concours d’aide-soignant et que je fasse quelques stages avant de me lancer dans les concours d’infirmier ! ». Elle est contente du portail APB, connait bien les dates et compte s’inscrire dès le début de la procédure. « Je suis contente, j’ai obtenu des précisions, c’était très enrichissant. »

J'ai obtenu des précisions, [le salon] était très enrichissant

Marion n’a pas de projet professionnel arrêté mais souhaite intégrer un BTS MUC. Elle a donc fait le tour de quelques stands : «  Je pense rejoindre une école publique, donc j’ai pris quelques renseignements sur les écoles disponibles sur Admission Postbac ! ».
Seul petit bémol, lorsqu’on l’interroge sur le moment où elle va entrer ses vœux sur www.admission-postbac.fr : « Ah, ça commence le 20 janvier ? ». Une bonne résolution évidente à prendre pour l’année prochaine : améliorer la communication et l’information autour de ce portail central de la vie lycéenne et au sujet duquel les élèves en savent encore trop peu…

Pauline Raud & Elsa Fachinetti

 

Crédits photo : © Dmitriy Danilenko - Fotolia.com


Dossier sponsorisé par nos partenaires :

ECE 
L'École de Commerce Européenne, programme après-bac du Groupe INSEEC, développe un projet d'enseignement d'une grande qualité académique, orienté vers l'international.

 

Interview du Directeur | Site de l'école

EGC SAVOIE
L'EGC Savoie est une école de gestion et de commerce post bac en 3 ans, membre du Réseau Bachelor EGC, délivrant un titre national de "Responsable en marketing, commercialisation et gestion" inscrit au RNCP - niveau II.

 

Interview du Directeur | Site de l'école

WELLER INTERNATIONAL BUSINESS SCHOOL
Weller International Business School est une Ecole Supérieure de Commerce dont les Titres sont certifiés par l’Etat Niveau I (Bac + 5) et Niveau II (Bac + 4) et internationalement accrédités.

 

Interview du Directeur Site de l'école

EGSH
La BCPST du Cours Etienne Geoffroy Saint-Hilaire est la seule prépa privée hors contrat de France. Basée en plein coeur de Paris, elle prépare aux concours agro véto.

 

Interview du Directeur Site de l'école

PARIS BUSINESS COLLEGE
Le Paris Business College offre un programme en trois ans après le Baccalauréat : l’INSEEC Bachelor. Ce cursus permet aux étudiants qui le souhaitent de valider 20 crédits ECTS supplémentaires par an, et donc d’obtenir en 3 années seulement un BBA (niveau Bac+4). 

 

Interview du Directeur Site de l'école

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis