Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Réussir son entrée en Master : les conseils d...

Réussir son entrée en Master : les conseils des écoles qui recrutent à Bac + 3/+4/+5

18 Février 2013 à 15h21 | | 0 avis

Réussir son entrée en Master : les conseils des écoles qui recrutent à Bac + 3/+4/+5

Intégrer un Master ou un MBA est aujourd’hui devenu un véritable parcours du combattant. Les établissements ont en effet des critères de sélection de plus en plus précis et la concurrence est rude. Afin de mettre toutes les chances de votre côté, Media Etudiant est allé à la rencontre de cinq écoles qui recrutent de Bac + 3 à Bac + 5. Les responsables de Novancia Business School Paris, de l’ISC Paris, de Reims Management School (RMS), de l’Ecole supérieure d’assurance (ESA) et de l’école d’ingénieur ESTIA vous donnent des conseils concrets pour réussir votre entrée en 3ème cycle.

 

Un nombre de places limité

Le nombre de places au sein des Mastères spécialisés est limité. La sélection est donc inévitable. A titre d’exemple, il y entre 20 et 25 places au sein des MBA spécialisés de l’ISC Paris et l’école reçoit plus de 100 candidatures par MBA. Une chance sur quatre donc.

Quant au concours ECRICOME TREMPLIN 1 (Bac + 2) et ECRICOME TREMPLIN 2 (Bac + 3 ou 4) qui permettent d’intégrer des écoles de management, dont RMS, on recensait en 2012 entre 4 et 5 candidatures pour une place. Aurélie Peronet nous explique également que « le Mastère Management de l’assurance propose 90 places pours 140 candidatures ».

Bref, vous l’aurez compris, au vu de la sélection des Grandes Ecoles préparant à un diplôme Bac + 5, il est indispensable de bien préparer sa candidature. Pour ce faire, suivez les conseils avisés de Media Etudiant.

 


Recrutement sur dossier

>Présentez un « projet professionnel cohérent »

S’il y a bien un propos partagé par l’ensemble des responsables d’établissements proposant un troisième cycle que nous avons rencontré c’est bien celui là. Pour tous « la cohérence du projet professionnel » est essentielle. Sophie Riguier, la directrice communication de l’ISC Paris explique ainsi qu’il existe une grande diversité de profils au sein des candidats : « nous recevons des candidatures d’étudiants diplômés en finance, en économie, en lettre ou même psychologie. Au-delà du diplôme, ce que nous recherchons avant tout ce sont des personnes ayant un projet professionnel cohérent. Nous valorisons par exemple les titulaires d’un master en sciences de l’ingénieur qui souhaitent se forger un profil de manager, car ils savent que cette double compétence plait aux recruteurs ».

 

Aurélie Peronet, chargée de recrutement à l’ESA explique ainsi que « lors de la sélection des élèves du Mastère Management de l’assurance, l’école privilégie des étudiants ayant un cursus en lien avec l’assurance et possédant des notions précises du secteur. Les candidats doivent être en mesure de définir un souscripteur, un courtier ou un OPCVM ».

 

>Allez à la rencontre de professionnels, demandez des recommandations

Les chargés de recrutement des Grandes Ecoles reçoivent des centaines de dossiers de candidature. Vous devez donc impérativement sortir du lot. Pour ce faire Aurélie Peronet de l’ESA recommande d’étoffer son dossier. « Allez à la rencontre de professionnels, demandez leur leurs avis sur tel ou tel Mastère. Sollicitez-les pour un entretien téléphonique et parlez de ces prises de contact au sein de votre dossier. Les recruteurs seront sensibles au travail de veille effectué préalablement ».

Jean-Roch Guiresse, Directeur de l’école d’ingénieur ESTIA, conseille de « rassembler un maximum de documents attirants. N’hésitez pas à demander à vos anciens maîtres de stage ou à vos professeurs des témoignages concrets et valorisants. Le but est de mettre en avant des traits précis de votre personnalité, des qualités qui vous correspondent réellement » poursuit-il.

 

Demandez des lettres de recommandation à vos professeurs et vos anciens maîtres de stage

 

>Adaptez votre CV et votre lettre de motivation

Prenez le temps nécessaire pour remplir votre dossier d’admission et adaptez votre CV et votre lettre de motivation selon le cursus choisi, en mettant en avant un stage, un mémoire ou une option. « Expliquez concrètement ce que va vous apporter cette formation et pourquoi celle-ci spécifiquement » préconise Jean-Roch Guiresse, Directeur de l'ESTIA.

Ce dernier met également un point d’honneur aux lettres de candidature personnalisées : « évitez les Madame, Monsieur généralistes. Précisez à chaque fois le prénom, le nom et le statut de votre interlocuteur. »

 


Recrutement sur concours

>Assistez aux JPO et aux JPE

« Il est essentiel d’assister aux portes ouvertes, aux forums ainsi qu’aux journée de présentation et d’entrainement » recommande Sylvie Cocaud, chargée de promotion chez Novancia. « Ces journées sont des moments privilégiés. Nous leur donnons la philosophie de l’épreuve » analyse Delphine Dervin chargée de promotion à RMS.

« Mais surtout lors de ces journées, nous leur donnons les annales complètes du concours Passerelle des années précédentes » ajoute Sylvie Cocaud. Rappelons que les concours Passerelle 1 et 2 ouvrent la porte de 13 Grandes Ecoles de Management, dont Novancia Paris.

 

>Entrainez-vous régulièrement aux épreuves du concours

« L’autre moyen pour bien préparer son concours et s’entraîner aux épreuves du Tage Mage est de se rendre sur le site de la FNEGE » conseille Delphine Dervin chargée de promotion à Reims Management School. Le Tage Mage (Test d'Aptitude aux Etudes de Gestion et au Management des Entreprises) est utilisé comme outil de sélection par une cinquantaine de grandes écoles et d'universités en France et dans plusieurs pays francophones.

Enfin, il est indispensable de se procurer des ouvrages clés. « Je conseille notamment le livre de Franck Attelan La Bible du Tage Mage » poursuit-elle. « La clé du Tage Mage n’est pas de répondre bien aux questions, ça la plupart des étudiants sont en mesure de le faire. Le but est de répondre vite, très vite. Il s’agit d’une véritable gymnastique de l’esprit » précise -t-elle.

 

Regardez quotidiennement une chaîne d'information anglo-saxonne

>Vivez, pensez, respirez en anglais

La plupart des concours pour intégrer un troisième cycle possède une épreuve écrite et/ou orale d’anglais. « Il est donc essentiel d’écouter quotidiennement l’actualité anglo-saxonne. Imposez-vous par exemple de regarder chaque jour une chaîne d’information américaine » préconise Delphine Dervin de RMS.

 


L’entretien 

>Soyez vous-même

« L’entretien est une relation humaine comme une autre. Ne soyez pas angoissé. Soyez naturel et restez vous-même. Et surtout ne rentrez pas dans le jeu du jury si ce dernier se montre agressif. Il vous teste. N’ayez qu’un seul objectif : expliquez pourquoi votre candidature est légitime et cohérente » détaille Jean-Roch Guiresse, Directeur de l’école d’ingénieur ESTIA.

 

>Faites preuve de motivation

« Nous recherchons surtout des profils qui ont envie d’entreprendre, d’oser » nous révèle Sylvie Cocaud de Novancia Business School Paris. Durant l’entretien, vous devez avant tout faire preuve d’ouverture d’esprit, d’initiative et de détermination tout en restant attentifs aux questions du jury. Ne vous enfermez pas dans une bulle, soyez à l’écoute.

 

>Trouvez le juste milieu

Jean-Roch Guiresse, Directeur de l’ESTIA rappelle la nécessité de « ne pas trop en dire ni trop en faire ». N’évoquez pas plus de deux autres candidatures. Ne tombez pas non plus dans la surenchère, évitez à tout prix les formules excessives du genre « Vous êtes les meilleurs », « Intégrer votre Mastère serait un rêve », etc.

 

>Faites attention à votre tenue vestimentaire

Lors d’un entretien, la première impression peut être déterminante. Pour les garçons, un costume est recommandé. Le port de la cravate n’est pas pour autant indipensable. Pour les filles, une tenue plutôt sobre et classique est conseillée.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis