Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Quels débouchés après une fac de sciences so...

Quels débouchés après une fac de sciences sociales ?

Les sciences sociales sont utiles aussi bien aux entreprises qu’aux collectivités, c’est pourquoi étudier les sciences politiques, l’économie ou la sociologie à l’université peut s’avérer une décision judicieuse. Certaines filières sont plus « faciles » que d’autres au niveau des débouchés : les économistes sont plus recherchés que les sociologues, par exemple. Dans tous les cas, les sciences sociales ont de nombreux domaines d’application et vous avez bien d’autres possibilités que l’enseignement. La licence vous servira le plus souvent de base pour une spécialisation future : à vous de choisir une orientation vers un secteur porteur qui recoupe vos intérêts.

09 Septembre 2011 à 00h00 | | 0 avis

Quels débouchés après une fac de sciences sociales ?

Après avoir étudié les Sciences politiques à la fac

L’étude des sciences politiques en université est très orientée vers la recherche, c’est pourquoi après une licence il vous est plutôt conseillé de choisir un master professionnel ou de passer des concours.

A l’université, les masters mention sciences politiques peuvent porter sur la communication politique et sociale, l’action publique, le journalisme… Les masters recherche intègrent désormais des matières plus concrètes afin d’orienter les étudiants vers les instituts de sondages ou les cabinets d’études.

Vous pouvez tenter d’intégrer un IEP : du fait de leur enseignement pluridisciplinaire, ils offrent au diplômé une très grande variété de débouchés, allant de la haute fonction publique au journalisme, en passant par le management de la culture, l’international, l’environnement, la communication, la finance, la gestion… Vous pouvez également tenter les concours de la fonction publique.


Après un cursus universitaire en Economie et gestion

Après une licence d’économie, les débouchés sont variés selon la licence professionnelle ou le master que vous choisirez : banque, finance, management, logistique, international, conseil et audit, commerce et industrie, etc.

Rien ne vous empêche de vous arrêter à la licence, surtout si vous possédez le double profil maths-économie qui est prisé par les banques et les assurances.

Certains concours administratifs vous correspondront tout particulièrement, comme ceux de l’INSEE, des Impôts, du Trésor, etc. Vous pouvez également tenter l’admission parallèle en école de commerce ou même de journalisme.


Suite à la filière AES, quels débouchés ?

Pluridisciplinaire, la filière Administration Economique et Sociale ne présente pourtant pas que des atouts. L’offre de masters y est clairement insuffisante au regard du volume d’étudiants s’inscrivant en première année, d’où un très fort pourcentage de réorientation.

La licence AES avec ses enseignements très généraux fournit une base intéressante pour diverses orientations (droit, économie, gestion, etc.), seulement voilà : encore faut-il savoir laquelle choisir.

Le débouché le plus évident est celui de la fonction publique car l’étudiant est entraîné à analyser, synthétiser, rédiger, et a des connaissances générales en sciences humaines et sociales, ainsi qu’en langues et en informatique. Cependant, la concurrence est rude au concours et il est difficile de réussir en catégorie A.

Les diplômés d’AES trouvent sans trop de difficultés des postes dans les petites et moyennes entreprises qui ont besoin de personnel administratif polyvalent, ainsi que dans les banques et les assurances. Après un master l’assiette s’élargit (économie sociale, conseil d’entreprises, sciences économiques, finance, contrôle de gestion…), et encore davantage si vous avez poursuivi vos études dans un Institut d’Administration des Entreprises (IAE) ou dans une école de commerce.


Sociologie

Il existe de nombreux domaines d’application des connaissances en sociologie. Toutefois, votre profil sera plus intéressant si vous le complétez avec un autre domaine de connaissances (économie, droit, aménagement du territoire…)

Le secteur des services sociaux et de l’aide à la personne devrait générer des emplois dans les années à venir. Il existe différentes manières d’aider les personnes « fragiles » (handicapés, personnes âgées…) : le service et l’accompagnement, ou à un niveau de qualification plus élevé : chargés de mission, formateurs, chercheurs… Si vous avez des compétences en économie, pensez aux métiers du conseil en économie sociale et familiale.

Les collectivités territoriales et l’Etat requièrent le savoir de sociologues, employés dans des départements d’études. Les grandes entreprises ont également des bureaux d’études.

Si vous complétez vos connaissances avec une formation en statistiques, les métiers du sondage et des centres d’études vous tendent les bras : vous avez toutes les chances de trouver un emploi d’analyste, d’expert, de chargé de mission, d’assistant ou de chef de projet dans le développement local. Ce sont ces acteurs qui mettent en évidence les attentes de la population, qui animent les réunions confrontant élus et habitants, qui conseillent les décideurs, élaborent des projets…

Un diplôme en sociologie du travail peut vous mener aux métiers des ressources humaines : formateurs, assistants ou directeurs des ressources humaines, chargé d’études RH… Ce sont eux qui gèrent les relations dans l’entreprise, la communication interne, le recrutement, la formation, etc.

Si vos centres d’intérêt sont multiples, n’hésitez donc pas à compléter votre licence en sociologie par un master dans une autre discipline pour vous ouvrir davantage de portes.

Les sciences sociales sont des disciplines qui se répondent et se complètent : en croisant deux ou plusieurs compétences, vous bâtirez forcément un profil intéressant pour les recruteurs. Pensez également au droit ou aux langues qui peuvent compléter astucieusement votre formation.

Anaelle S

Débouchés après la fac de géographie
Une âme de géographe ? Découvrez les débouchés !

Débouchés après la fac de philosophie
Que peut faire un Platon en herbe après la fac ?

Débouchés après la fac de sciences sociales
Vouloir aider son prochain oui, mais avec quels débouchés ?

Débouchés après la fac d'histoire
Etudiant en histoire ? Découvrez les débouchés !

Débouchés après la fac de langues
Traducteur ? Interprète ? Les débouchés de la fac de langues !

Débouchés après la fac de lettres
Futur journaliste ? Que faire après une fac de lettres ?

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis