Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Mémoire d'études : quelle est la bonne métho...

Mémoire d'études : quelle est la bonne méthodologie ?

La fin d’année rime souvent avec mémoire ou rapport de stage. Le rendu de mémoire tombe souvent au mauvais moment, et il faut jongler entre les partiels, les oraux, les devoirs, etc. Et pourtant, il existe une méthodologie pour faciliter la rédaction de son mémoire sans se prendre la tête.

25 Mai 2014 à 14h00 | | 0 avis

Mémoire d'études : quelle est la bonne méthodologie ?

Etre méthodique

Un mémoire, c’est au minimum 40 pages, et parfois bien plus selon les filières. Il donc être très méthodique dans sa manière de rédiger. On peut parfois s’emmêler les pinceaux entre le sommaire, nos missions, nos préconisations, notre introduction... Il faut donc commencer dans l’ordre et surtout se faire un brouillon de notre plan. Il faut savoir quel angle de vue vous allez apporter à votre mémoire, de quoi vous allez parler... C’est important avant de commencer à rédiger pour ne pas rendre un mémoire incohérent.


Mémoriser 

Lors de votre stage ou de votre alternance, vous ne pouvez pas tout retenir sans cesse. La clé est d’avoir un calepin avec soi pour pouvoir noter toutes les informations qui pourront être utiles à la rédaction de votre mémoire. Des chiffres clés, des actualités, des partenariats, de nouveaux projets... Surtout, faites votre propre recherche. Il faut que votre rapport/mémoire soit complet et représente parfaitement votre séjour dans l’entreprise. Plus votre mémoire sera complet, plus votre note s'élèvera. 


Faire des citations d’auteurs 

Dans un mémoire, il est important d’avoir des références, c'est-à-dire des auteurs qui apporteront une réflexion différente de la vôtre ou qui, à l’inverse, appuyeront certains de vos arguments.  Pour cela, vous devez faire de la veille, regarder quels sont les auteurs référents dans votre domaine et vous constituer ce que l’on appelle une bibliographie. Elle doit être fournie et diversifiée.


Noter ses sources 

Dans un mémoire, il faut toujours noter ses sources pour ensuite pouvoir les citer. Sinon, cela peut s'apprenter à du plagiat. Faites-vous une liste. Qu’elles soient sur un site, dans un livre, un magazine... Peu importe. Lors de la rédaction de votre mémoire, vous gagnerez un temps considérable par la suite.


La relecture

La relecture, c’est le point culminant de votre mémoire. C’est le moment ou vous allez voir à quoi ressemble votre mémoire en vous mettant à la place du lecteur. Est-ce que vous êtes compréhensible ? Y a-t-il des erreurs ? Des fautes ? Pour la relecture, il faut compter plusieurs jours et ne surtout ne pas le faire au dernier moment. En effet, si vous vous rendez compte d’une incohérence, vous devrez tout refaire dans l’urgence. Prenez votre temps. N’hésitez surtout pas à le faire relire par d’autres personnes, des proches, des amis... Des individus extérieurs qui pourront vous apporter un autre angle de vue.


La mise en page en dernier

Si vous rendez un mémoire, le plus important reste bien évidemment le contenu. Toutefois, la mise en page peut vous rapporter des points. Soignez votre mise en page, faites en sorte que votre travail soit facile à lire et agréable à regarder.

 

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis