Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les licences et licences pro en tourisme

Les licences et licences pro en tourisme

27 Juillet 2012 à 14h29 | | 0 avis

Les licences et licences pro en tourisme

Si vous avez déjà un Bac +2 en Tourisme, vous pouvez choisir de poursuivre vos études en licence ou en licence professionnelle. Vous hésitez et ne savez pas pour quelle poursuite d'études opter ? MediaEtudiant.fr fait le point pour vous. 

Opter pour une licence professionnelle tourisme

Ces diplômes professionnalisants sont apparus il y a maintenant une dizaine d’années et bénéficient d’une bonne reconnaissance sur le marché du travail. Il existe une trentaine de licences pros liées au tourisme. Elles sont délivrées au sein d’UFR, d’IUT, de lycées ou de CFA.

Les avantages de la licence professionnelle

La licence professionnelle a été créée pour amener davantage de spécialisation dans les études. En alternance, elle permet à l’étudiant de mettre un pied dans une entreprise touristique tout en continuant d’approfondir des connaissances théoriques.

Dans le cadre d’études de tourisme, la licence professionnelle est l’occasion d’acquérir des qualifications spécifiques dans un domaine précis : tourisme d’affaires, tourisme solidaire, tourisme durable, etc. En effet, les licences pros sont bâties en partenariat avec des professionnels du secteur, qui orientent donc les enseignements selon les besoins sur le marché du travail. À ces compétences bien précises, il faut ajouter des enseignements plus généraux en commerce, droit, langues, communication… La formation s’achève par un stage de 4 mois minimum.

La plus-value par rapport au BTS ne se traduit pas nécessairement en termes de salaire. Toutefois, la licence professionnelle en tourisme vous permettra de prétendre à des responsabilités managériales et vous ouvre des perspectives d’évolution, ce que permet rarement le BTS.

Les inconvénients de la licence professionnelle

Ces formations sont faites pour vous orienter directement sur le marché du travail. Elles correspondent donc mieux à des étudiants qui souhaitent faire des études relativement courtes, même si la poursuite en master reste possible dans quelques cas.

L’entrée en licence pro se fait le plus souvent sur dossier et entretien, car les places sont chères (entre 25 et 30 étudiants par promotion). Vous devez justifier d’un niveau bac+2, que vous veniez d’un DUT, d’un BTS ou de l’université, quel que soit votre profil (commerce, gestion, langues, communication…). Le recrutement reste donc assez ouvert. Votre maîtrise des langues étrangères fera certainement la différence.


Opter pour une licence tourisme à l’université

La licence « classique » constitue généralement plutôt une étape dans le schéma LMD. Elle vous conviendra mieux si vous envisagez de pousser jusqu’au bac+5. 

Les avantages de la licence

Avec une licence en poche, vous pourrez prétendre à un poste de niveau « assistant ». Elle a pour objectif de former professionnels capables d’occuper des fonctions de type opérationnel dans les entreprises et les administrations du secteur du tourisme, des loisirs, du transport et de l'hébergement.

Choisir la licence à l’université semble plus approprié si vous envisagez de longues études : elle constitue en effet un bon passeport pour un master en Tourisme. C’est davantage au niveau master professionnel qu’intervient la spécialisation, alors que vous vous spécialisez tout de suite en licence pro.

Les inconvénients de la licence

L’enseignement y est beaucoup plus théorique qu’en licence professionnelle, et les étudiants y sont moins encadrés car les promotions sont plus larges. L’année ne se termine pas non plus par un stage obligatoire (même si rien ne vous empêche d’en faire un au cours de l’été). Quelques options vous permettent d’esquisser une spécialisation, mais une licence en tourisme est davantage tournée vers la poursuite d’études. 

 

Crédits photo : © haveseen - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis