Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Devenir esthéticienne : quelle formation ?

Devenir esthéticienne : quelle formation ?

20 Février 2012 à 12h08 | | 7 avis

Devenir esthéticienne : quelle formation ?

Beaucoup de jeunes filles rêvent de devenir esthéticienne, mais quel parcours choisir ?
C’est une profession qui exige de grandes qualités humaines, il faut bien sûr être aimable et avenante envers la clientèle, mais aussi avoir un petit brin de psychologie, un grand sens du commerce et de l‘écoute. 
Etant la vitrine du bien être qu’elle propose, l’esthéticienne se doit d’avoir une tenue irréprochable et une présentation soignée. 
Il va de soi qu’elle doit parfaitement maîtriser les différentes techniques dont elle doit user, avoir une connaissance parfaite de la peau, des produits.
Son champ d’action est vaste et varié. Il touche à différentes techniques de soins, d’épilation, de maquillage, de manucure ou de massages, mais également à un rôle de conseils dans le choix et l’utilisation de produits en fonction du type de peau.
Les instituts de beauté, les salons de coiffure, les parapharmacies, les parfumeries, les thalassothérapies, les grands hôtels pour leur spa, ou à son compte à domicile, auprès des maisons de retraite… sont autant de lieux où peuvent exercer les esthéticiennes.
Quelle formation ?
Pour acquérir toutes les connaissances nécessaires, diverses formations existent en fonction du but recherché et donc du diplôme désiré.
Après la troisième, on peut préparer en deux ans un CAP Esthétique-Cosmétique en établissement ou en apprentissage, ou en un an si l’on est déjà titulaire d’un CAP, BEP ou BAC même d‘un domaine différent. Le but est d’acquérir les bases essentielles au métier pour dispenser des soins et des conseils (visage, mains, maquillage, épilation…) puis vendre produits et prestations en tant que salariée ou pour son propre compte.
La formation peut se poursuivre vers un BP Esthétique-Cosmétique qui permet d’approfondir les connaissances et de se spécialiser en soins du corps et en vente de produits par la formation alternée en deux ans. Ce diplôme permet d’exercer en qualité de responsable ou chef d’entreprise. Il permet également d’accéder au BTS.
A la fin de la Première ou de la Terminale, après un CAP ou BEP, on peut préparer en deux ans un BAC Professionnel Esthétique-Cosmétique. Ce diplôme permet d’être formée pour conseiller et vendre des prestations et produits, ou d’animer un pôle de vente. Il permet également d’accéder au BTS.
Enfin le BTS Esthétique-Cosmétique permettra aux diplômés d’enseigner, d’occuper un poste à responsabilités dans une entreprise de soins ou de vente, d’y encadrer, manager ou former du personnel.
Par la suite, il est toujours possible de suivre une formation complémentaire plus spécifique selon ses souhaits, pour approfondir un poste (maquillage, soins du corps, spa…), dispensés par des établissements privés.
Pour quel salaire ?
En début de carrière, une esthéticienne au statut de salariée ne peut guère prétendre qu’au SMIC. 
Au fur et à mesure qu’elle acquiert de l’expérience, ou si elle est titulaire d'un BTS et démonstratrice dans un grand magasin, elles peut voir ses revenus devenir plus importants. 
Dans les instituts ou les spa de luxe par contre, les rémunérations sont beaucoup plus attirantes, pouvant aller jusqu’à 1800 € net.
L’expérience, la formation pour se tenir continuellement au courant des derniers appareils, de nouvelles techniques seront un atout majeur pour pouvoir espérer un bon salaire.
 
Le secteur de l’esthétique et du bien être a le vent en poupe. Désormais, on n’hésite pas à pousser les portes d’un institut pour offrir ou s’offrir un moment de bien être ou un soin beauté. Un métier sans doute plein d’avenir…

Beaucoup de jeunes filles rêvent de devenir esthéticienne, mais quel parcours choisir ?

Profil de l'esthéticienne

C’est une profession qui exige de grandes qualités humaines, il faut bien sûr être aimable et avenante envers la clientèle, mais aussi avoir un petit brin de psychologie, un grand sens du commerce et de l‘écoute

Etant la vitrine du bien-être qu’elle propose, l’esthéticienne se doit d’avoir une tenue irréprochable et une présentation soignée. Il va de soi qu’elle doit parfaitement maîtriser les différentes techniques dont elle doit user, avoir une connaissance parfaite de la peau, des produits.

Son champ d’action est vaste et varié. Elle doit maitriser à différentes techniques de soins, d’épilation, de maquillage, de manucure ou de massage, mais elle a également un rôle de conseil dans le choix et l’utilisation de produits en fonction du type de peau.

Les instituts de beauté, les salons de coiffure, les parapharmacies, les parfumeries, les thalassothérapies, les grands hôtels pour leur spa, ou à son compte à domicile, auprès des maisons de retraite… sont autant de lieux où peuvent exercer les esthéticiennes.


 

Quelle formation ?

Pour acquérir toutes les connaissances nécessaires, diverses formations existent en fonction du but recherché et donc du diplôme désiré.

Après la troisième, on peut préparer en deux ans un CAP Esthétique-Cosmétique en établissement ou en apprentissage, ou en un an si l’on est déjà titulaire d’un CAP, BEP ou BAC même d‘un domaine différent.Le but est d’acquérir les bases essentielles du métier pour dispenser des soins et des conseils (visage, mains, maquillage, épilation…) puis vendre produits et prestations en tant que salariée ou pour son propre compte.

La formation peut se poursuivre vers un BP Esthétique-Cosmétique qui permet d’approfondir les connaissances et de se spécialiser en soins du corps et en vente de produits par la formation alternée en deux ans. Ce diplôme permet d’exercer en qualité de responsable ou chef d’entreprise. Il permet également d’accéder au BTS.

A la fin de la Première ou de la Terminale, après un CAP ou BEP, on peut préparer en deux ans un BAC Professionnel Esthétique-Cosmétique. Ce diplôme permet d’être formé pour conseiller et vendre des prestations et produits, ou animer un pôle de vente. Il permet également d’accéder au BTS.

Enfin le BTS Esthétique-Cosmétique permettra aux diplômés d’enseigner, d’occuper un poste à responsabilités dans une entreprise de soins ou de vente, d’y encadrer, manager ou former du personnel.

Par la suite, il est toujours possible de suivre une formation complémentaire plus spécifique selon ses souhaits, pour approfondir un aspect (maquillage, soins du corps, spa…). Ces formations sont disponibles au sein d'établissements privés.


 

Pour quel salaire ?

En début de carrière, une esthéticienne au statut de salariée ne peut guère prétendre qu’au SMIC

Au fur et à mesure qu’elle acquiert de l’expérience, ou si elle est titulaire d'un BTS et démonstratrice dans un grand magasin, elle peut voir ses revenus augmenter.

Dans les instituts ou les spa de luxe, en revanche, les rémunérations sont beaucoup plus attirantes, pouvant aller jusqu’à 1800 € net.

L’expérience, la formation pour se tenir continuellement au courant des derniers appareils et des nouvelles techniques seront des atouts majeurs pour pouvoir espérer toucher un bon salaire.

Le secteur de l’esthétique et du bien-être a le vent en poupe. Désormais, on n’hésite pas à pousser les portes d’un institut pour offrir ou s’offrir un moment de bien-être ou un soin beauté. Un métier sans doute plein d’avenir…

Les avis sur cet article
Nina

20 / 20

Bonjour, Voilà un article très inspirant. C’est vrai qu’on doit savoir gâter les clients pour être esthéticienne. En tout cas, c’est une passion qui me permet d’arrondir la fin du mois. Je me suis u peu perdu avant que je ne me fasse aider par de Laura≈ Gagner-argent.org. Je vous conseille de faire autant pour plus de gain.
Par

Nina

- le 16 Novembre 09h53
Clémence esthétique

20 / 20

Vous esthéticiennes pouvaient vous me donner vos conseils pour mes études d esthétiques je sais pas trop quelle étude faire merci d avance !!!
Par

Clémence esthétique

- le 21 Février 21h25
Plus de commentaires
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis