Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le journalisme pour voir le monde qui m'entoure...

Le journalisme pour voir le monde qui m'entoure autrement

Le journalisme, un métier exigeant et à la fois passionnant. Pour parvenir à pratiquer cette profession, le cursus est parfois délicat. Caroline témoigne pour MediaEtudiant.fr de son parcours.

07 Juillet 2010 à 15h11 | | 0 avis

Le journalisme pour voir le monde qui m'entoure autrement



« Après mon bac, la seule chose qui me sautait aux yeux, c'était l'envie d'apprendre des tas de choses sur le monde qui m'entoure ». Caroline a aujourd'hui 22 ans. Elle sort à peine d'une licence en journalisme faite dans une école spécialisée. Et le monde semble s'ouvrir à elle : « je voudrais travailler dans un magazine sportif. Mon stage de fin d'étude achevé, je suis prête à faire mes valises si nécessaires pour intégrer une belle rédaction », s'enthousiasme-t-elle.

 

Mais avant de voir l'envergure du quotidien d'un journaliste, Caroline a dû s'adapter à un cursus exigeant : « Si la première année posait les bases d'une culture géopolitique, journalistique et critique de l'actualité, les deux années suivantes obligeaient à s'adapter à toutes sortes de situation ». En effet, après une première année dédiée à la presse écrite, tout s'enchaîne. « Nous avons dû rapidement apprendre le côté très technique de la radio et de la télévision, sans oublier les différences d'écriture dans ces deux médias. Cela n'a pas toujours été simple car il faut agir vite, intégrer le fonctionnement des logiciels de montage, le maniement de la caméra et de toutes ses fonctions... Bref, une galère (sic) au départ! ».

 

"l'envie d'apprendre des tas de choses sur le monde qui m'entoure"

 

Outre l'aspect technique, la formation de journalisme pousse à changer son regard sur le monde comme l'explique Caroline : « les événements qui se passent autour de nous puisent leurs causes dans l'Histoire, la géopolitique, la sociologie... Il faut alors apprendre à aborder l'actualité avec du recul sans tout prendre pour argent comptant. De plus, lorsque l'on connaît les ficelles du métier, on ne regarde plus ni n'écoute plus un reportage radio ou télé de la même manière! ».

 

Une évolution personnelle et professionnelle qu'il a fallu mettre en application rapidement. Dès la première année, la jeune étudiante a dû suivre trois mois de stage, puis quatre et cinq mois en deuxième et troisième année. « Des expériences qui me permettent d'avoir un CV riche et plus de confiance lorsqu'il s'agit d'agir au sein d'une rédaction. Le rythme est très soutenu avec des horaires difficiles et une rémunération assez minime, mais la conscience professionnelle se crée », souligne Caroline.

 

"on ne regarde plus un reportage télé de la même manière!"

 

Et à ceux qui hésiteraient à suivre cette voie semée d'embûches, la jeune femme affirme : « certes le marché est bouché mais il ne faut pas hésiter à se lancer et à intégrer une école de journalisme, reconnue ou pas par la profession. Il est important que les jeunes sachent que dans les rédactions, les journalistes prennent les plus compétents, qu'ils soient issus de Sciences-Po Paris ou en autodidacte ». Et de conclure : « Cette profession est riche de rencontres qui touchent, énervent, émeuvent... Et aucun jour ne se ressemble! De plus, il est très gratifiant de se voir lire, écouter ou peut-être même voir par le plus grand nombre. On se sent utile et l'on se dit que l'on remplit son devoir, celui d 'informer ».

 

Stéphanie Perrin

 

Crédits : jason816/CVAH

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis