Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Le diplôme d'école de finance

Le diplôme d'école de finance

Le diplôme d'une école de finance est un diplôme d'Etat qui se prépare en 3 ans (niveau Bachelor) ou en 5 ans (niveau Master). A travers l'enseignement délivré et les connaissances approfondies par l'étudiant, un diplôme d'école de finance permet une ouverture certaine vers le monde de l'entreprise.

06 Janvier 2012 à 10h41 | | 0 avis

Le diplôme d'école de finance

Comment préparer un diplôme d'une école de finance ?

Pour préparer un diplôme d'école de finance, ça paraît logique, il faut commencer par intégrer une école de finance. A partir de ce postulat, il existe deux façons d'intégrer une école de finance.

Par admission post-bac

Nul besoin d'un doctorat en finance appliquée pour intégrer une école de finance, beaucoup d'écoles en effet proposent aux lycéens d'intégrer leur établissement une fois leur baccaulauréat en poche. Aucune limite n'est fixée par ailleurs quant à la nature du bac en question : quelle que soit son origine académique, tout étudiant pourra prétendre à une école de finance.

Les critères d'admission post-bac sont laissés libres à l'école de finance. Toutes ne sont pas égales au niveau des admissions, certaines poseront l'obligation d'un concours, d'autres se contenteront d'un examen du dossier de l'étudiant ou d'un entretien de motivation.

Par admission parallèle

Il est également possible d'intégrer une école de finance par admission parallèle, donc après avoir effectué d'autres études universitaires. Pour la plupart des écoles de finance, les études en question n'ont pas d'importance spécifique, toutes peuvent être valorisées lors du concours d'entrée.

Car si le concours d'entrée n'est pas une obligation pour une admission post-bac, il est en revanche beaucoup plus fréquent en admission parallèle. Les examinateurs ont besoin de connaître précisément le niveau des étudiants évalués, et ce au moyen de questions précises et de problèmes fixes.

Si chaque concours est propre à chaque école de finance, on retrouve cependant souvent les mêmes épreuves d'admissibilité, telles que la culture générale, l'anglais ou un test d'aptitude professionnelle.


L'enseignement d'une école de finance

Un diplôme d'une école de finance peut s'obtenir en 3 ans, à niveau Bachelor, ou en 5 ans, à niveau Master. Selon l'année d'étude, l'enseignement prodigué n'est pas le même et ne revêt pas la même importance pour une sortie professionnelle.

Les stages sont souvent privilégiés en école de finance, de manière à ce que l'étudiant puisse faire le lien entre l'enseignement théorique qui lui est dispensé à l'école, à la réalité pratique qu'il découvrira.

  • Première année : Le programme de première année pose les bases de la formation. En arrivant directement dans une école de finance, l'étudiant va commencer par apprendre les fondamentaux. C'est la maîtrise de ces matières qui lui permettra ensuite d'avancer dans l'enseignement et de comprendre les autres matières.
  • Deuxième année : C'est après la première année que l'étudiant rentre réellement dans le monde de la finance d'entreprise. L'enseignement fondamental appris l'année précédente va être consolidé, et de nouvelles matières vont faire leur apparition. La familiarisation avec des outils numériques va également permettre d'accéder à des compétences réservés aux professionnels.
  • Troisième année : L'international prend plus de place en troisième année. Davantage de cours sont dispensés en anglais, et beaucoup d'écoles de finance vont proposer ou imposer le passage du TOEIC au cours de cette troisième année. L'enseignement se fait de plus en plus spécifique, les étudiants sont de plus en plus poussés vers le monde professionnel.
  • Quatrième année : Si l'international prend une véritable importance en troisième année, c'est la professionnalisation qui est à l'honneur de la quatrième. Le tronc d'enseignement commun est restreint, et de plus en plus de matières spécifiques sont laissées au choix de l'étudiant. Les travaux de groupe sont valorisés et le rythme de travail imposé permet de réaliser des missions en entreprise.
  • Cinquième année : La cinquième année d'enseignement est un peu particulière, puisque c'est la dernière avant le parachutage des étudiants en entreprise, pour beaucoup d'écoles de finance. L'intégration professionnelle est valorisée, le tronc d'enseignement commun se restreint encore pour laisser plus de place aux matières spécifiques. Généralement, les étudiants sortent de cinquième année en sachant précisément vers quel emploi ils souhaitent se diriger.

Et après avoir obtenu son diplôme d'école de finance ?

Une fois son diplôme d'école de finance en poche, les stages et l'enseignement reçu ont généralement été tels que beaucoup d'étudiants se dirigent directement vers un emploi.

  • Analyste financier
  • Credit Manager
  • Responsable de la communication financière d'une entreprise
  • Spécialiste en ingénierie patrimoniale
  • Conseiller financier
  • Contrôleur de gestion

Les stages sont un excellent moyen de se faire une idée d'un métier. Par ailleurs, pour peu que le stage se soit très bien passé, il n'est pas rare que des entreprises embauchent les étudiants-stagiaires en CDD ou CDI une fois leur diplôme obtenu. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis