Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Des intitulés de formations plus clairs en 2014

Des intitulés de formations plus clairs en 2014

Lors de sa conférence de presse de rentrée, la ministre de l'enseignement supérieur Geneviève Fioraso a dévoilé certaines des mesures visant à améliorer la réussite des étudiants dans l'enseignement supérieur. En premier lieu : on fait le ménage dans les formations !

16 Septembre 2013 à 14h21 | | 0 avis

Des intitulés de formations plus clairs en 2014

Du ménage dans les intitulés

La ministre de l'enseignement supérieur l'avait souvent évoqué auparavant : les licences, licences professionnelles et masters étaient beaucoup trop nombreux. Une véritable galère pour les jeunes lycéens qui doivent choisir entre plusieurs licences aux intitulés très proches et dont les différences ne sautent pas franchement aux yeux.

Dès 2014, on taille dans la masse. les 320 intitulés de licence générale sont réduit drastiquement pour arriver à 40. Cela s'inscrit dans le projet de Geneviève Fioraso, qui désirait rendre la première année de licence bien plus générale. Cela permettra normalement de diminuer les échecs en première année de fac, puisque les étudiants pourront facilement s'orienter ou se réorienter dans une autre licence sans avoir à redoubler si le chemin qu'ils ont choisi ne leur convient pas.

Même traitement pour les licences professionnelles, qui passent de 1 800 à 60 et les masters de 10 000 à 250 environ. Cela devrait considérablement vous faciliter l'orientation.


Testez votre licence avant de vous lancer

De nombreux échecs surviennent en 1ère année car les étudiants ne parviennent pas à se faire au ryhtme de la fac. Le rythme est souvent bien différent du lycée et on est nettement moins encadré.

Pour réduire au maximum les surprises, les universités permettront aux lycéens de venir suivre quelques cours pour découvrir les méthodes de travail de la fac. Un bon moyen de vous préparer à cette nouvelle vie. 

 

Crédits photo : © olly - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis