Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Inquiétudes autour des nouvelles épreuves du ...

Inquiétudes autour des nouvelles épreuves du bac 2013

En 2010, le gouvernement Fillon avait lancé une grande réforme du lycée. L'objectif : permettre aux élèves de mieux se spécialiser. Malheureusement, cette réforme semble causer des inquiétudes aux professeurs. En cause : le manque d'accompagnement du gouvernement, révèle l'Etudiant.

10 Janvier 2013 à 14h52 | | 0 avis

Inquiétudes autour des nouvelles épreuves du bac 2013

Des enseignants dans le flou ?

La réforme du lycée entamée auprès des classes de seconde il y a 2 ans cause désormais bien du souci aux professeurs qui préparent le bac 2013. En effet, à l'exception des épreuves de philo des bacs généraux, toutes les matières des Bacs S, ES, L, STI2D, STI2A et STL sont touchées par des changements sur le programme et / ou les épreuves de l'examen.

Problème, certains enseignants se disent peu ou pas informés des attentes des correcteurs du bac : peu de consignes, pas de barèmes, pas d'accompagnement... Dans ces conditions, difficile de préparer correctement les lycéens aux épreuves qui les attendent en juin !

Les sujets "zéros", c'est-à-dire les premiers sujets proposés sur les nouveaux programmes, sont également critiqués. Certains professeurs pointent du doigt des sujets "balancés sans barèmes ni consignes", comme Cédric Perrin, prof d'histoire-géographie. 


Des sujets "zéros" problématiques et des épreuves de langue peu claires

Des reproches sont également faits sur les épreuves de langue, qui subissent elles-aussi leur lot de changements. Nouveaux programmes, nouvelles épreuves... C'est principalement vers l'épreuve orale, obligatoire pour les bacs généraux, qui suscite des questions. Beaucoup de professeurs se disent dans le flou, une situation d'autant plus angoissante qu'il leur revient d'élaborer les sujets. 

Enfin, l'épreuve de physique-chimie de terminale S déroute également. Cette année, pour la première fois, les élèves devront utiliser leurs compétences rédactionnelles et rédiger une synthèse argumentée sur la base de plusieurs documents. Pourtant, certains professeurs disent ne pas encore avoir reçu de formation pour corriger ce type de devoir. Pas évident, donc, de conseiller les élèves sur ce qu'ils doivent faire ou ne pas faire pour réussir.


Le web à la rescousse

Néanmoins, d'autres professeurs se font entendre. L'un d'entre eux explique que les ressources sont disponibles sur le web, des sujets zéros aux documents d'accompagnement. Chacun est donc en mesure de s'informer. 

Sur le site Le Point, Philippe Tournier, secrétaire général du Syndicat national des personnels de direction de l’Éducation nationale rappelle qu'"il est très difficile d'avoir une vue d'ensemble. Il faut bien plus de trois ans pour changer les choses". De son côté, Jean Paul Delahaye, directeur de la Direction générale des affaires scolaires se veut rassurant : " Très vite, tout va rentrer dans l'ordre".

Crédits photo : © Robert Kneschke - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis