Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Grands champions... et grandes écoles, le pari...

Grands champions... et grandes écoles, le pari gagnant !

« Tout dans les bras et rien dans la tête » voilà ce genre de bons vieux clichés que l’on peut souvent entendre à propos des sportifs de haut niveau. Et bien, détrompez vous, de nombreux sportifs mènent en parallèle des études supérieures et se voient même ouvrir les portes des grandes écoles.

17 Novembre 2014 à 15h53 | | 0 avis

Grands champions... et grandes écoles, le pari gagnant !

Des profils qui intéressent les grandes écoles

Qui a dit que carrière sportive et études supérieures ne faisaient pas bon ménage ? Stéphane Diagana, champion du monde d’athlétisme sur 400 mètres, ou Roxane Maracineanu, championne du monde de nation sur 200 m dos, sont tous deux diplômés de l’ESCP Europe,  la doyenne des écoles de commerce. Si ces profils sont atypiques, ils sont de plus en plus recherchés par les grandes écoles.

Des programmes aménagés 

Les écoles de commerce ou de management sont prêtes à faire quelques concessions pour accueillir ces athlètes. Et pour cause, quand on voit un sportif de la trempe de Teddy Riner enchaîner les premières places des podiums et étudier dans l’une des plus prestigieuses écoles françaises, on peut se demander comment tout cela est possible. Étudiant depuis la rentrée 2011 à Sciences Po Paris, il bénéficie d’un programme scolaire aménagé, lui permettant de jongler avec ses nombreuses séances d’entrainement. Si comme lui de nombreux sportifs bénéficient de ce genre d’initiative, d’autres établissements, comme l’École supérieure de commerce de Paris (ESCP Europe), n’hésitent pas à les intégrer dans les mêmes classes que les autres élèves.

Une vitrine de choix pour les grandes écoles

Si les écoles sont prêtes à leur faire un traitement de faveur, c’est qu’elles y trouvent aussi leur compte.  « Quand un de nos élèves brille lors d’une compétition et qu’il parle de l’école dans une interview, c’est une belle valorisation », explique Thomas Allanic, directeur d’un programme à l’ESCP Europe, au journal La Croix. Pour les écoles de commerce, le sport est un domaine ou les débouchés sont nombreux. Un pari qui semble payant quand  on sait que le chiffre d’affaire du sport en France est d’environ 10 milliards d’euros par an.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis