Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Dossier : ces écoles qui forment les salariés

Dossier : ces écoles qui forment les salariés

08 Avril 2013 à 16h58 | | 0 avis

Dossier : ces écoles qui forment les salariés

Vendredi et samedi derniers se déroulait à Lyon le salon de la formation et de l’évolution professionnelle. A cette occasion, nous avons interviewé des écoles proposant des dispositifs de formation continue mais aussi des responsables de ressources humaines très au point sur ce sujet.


La formation continue est encore trop peu utilisée en France

Les experts en ressources humaines rencontrés lors des conférences sont unanimes : la formation continue demeure encore trop peu répandue dans les entreprises françaises. D’un côté, les salariés n’osent pas demander de formation de peur d’être mal vus. De l’autre, les entreprises ne maitrisent pas les outils qu’ils ont à leur disposition.

Le maître mot c'est communication. Les salariés ne connaissent pas leurs droits

Martine Malatray, directrice du développement BPI Group, groupe indépendant de conseil en ressources humaines, explique la frilosité des salariés par la peur d’être catalogué et de perdre son emploi. « Les salariés ont peur de faire une demande de formation. Ils craignent en effet d’être épinglés comme quelqu’un qui veut partir ou comme quelqu’un qui veut faire autre chose. En ce contexte délicat, ils n’osent pas prendre ce risque. » Pire, « certains salariés souvent ne savent même pas qu’ils ont le droit à une formation » précise Aline Alphaizan, présidente chez AA Conseil – RH Formation.

 


La gestion des compétences esr un réel défi pour les entreprises

La gestion des compétences et le contrôle de l’employabilité de ses collaborateurs sont pourtant essentiels pour une bonne gouvernance d'entreprise. C’est pour cette raison que Martine Malatray insiste sur « les efforts que les entreprises doivent faire pour communiquer sur les formations possibles. Cela doit faire partie intégrante de leur stratégie de développement ».

Il faut dépoussiérer le bilan de compétences qui n'a pas été revisité depuis 1991

Afin de relever ce défi, Aline Alphaizan pointe le besoin de moderniser le dispositif du bilan de compétences. « Le bilan de compétences a besoin d’être dépoussiéré. Il n’a pas été revisité depuis 1991 » s’exclame-t-elle.

 


Les RH doivent réfléchir à t+1

Pour Caroline Fabre, chargée de projet à la maison de l’emploi et de la formation de Lyon, la clé de la réussite d’une bonne politique de formation continue au sein de l’entreprise tient en un mot : l’anticipation. « Le chef d’entreprise doit réussir à prendre le recul nécessaire » explique-t-elle. « Il doit se poser la question : est-ce que je réfléchis à court terme ou est-ce que je travaille à l’employabilité à long terme ? »

Rebondissant à ce propos, Aline Alphaizan poursuit « Un salarié peut suivre une formation, non pas pour être meilleur dans ce qu’il fait à l’instant t, mais pour être meilleur dans ce qu’il fera à l’instant t+1. Les compétences acquises lors des formations sont souvent utilisables plus tard, lors d’un changement poste par exemple. »

La formation professionnelle n'est pas une fin en soi

Pour conclure et comme le rappelle Caroline Fabre, il est essentiel de se rappeler que « la formation n’est pas une fin en soi. » Tout processus de formation complémentaire doit impérativement se rattacher à un projet professionnel cohérent

© auremar - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis