Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

La filière universitaire de criminologie a ét...

La filière universitaire de criminologie a été supprimée

Créée en mars dernier, la filière universitaire de criminologie vient d'être supprimée. Publiée au Journal officiel dans un arrêté du ministère de l'Enseignement supérieur, cette suppression est logique après la forte contestation universitaire des derniers mois.

29 Aout 2012 à 11h29 | | 0 avis

La filière universitaire de criminologie a été supprimée

MediaEtudiant.fr vous propose de revenir sur la suppression de la section criminologie.

 

Suppression de la filière universitaire de criminologie

Le 15 mars 2012, un arrêté a permis de créer une section de criminologie au sein du Conseil National des Universités. La discipline a donc obtenu un statut universitaire grâce à cette publication dans le Journal officiel.

Cependant, cette filière universitaire n'existe plus depuis mardi. En effet, le nouvel arrêté signale que la section intitulée criminologie est supprimée. Le nouveau gouvernement a donc entendu les préconisations de l'UNEDESEP.

Le Snesup-FSU, premier syndicat d'enseignants dans le supérieur, est lui aussi satisfait puisqu'il avait dénoncé un "oukase gouvernemental". Enfin, l'Association française de droit pénal se réjouit de la suppression de cette section, "unanimement refusée par tous les corps et instances universitaires".

 


La création de cette discipline universitaire avait fait débat

Alain Bauer, proche de Nicolas Sarkozy et professeur de "criminologie", souhaitait la création de cette discipline universitaire. Cela avait dès lors suscité immédiatement une forte contestation de la communauté universitaire.  Selon un rapport du ministère en 2010, cette nouvelle section est apparu normale suite à la "demande de formation ad hoc en ce domaine". 

Les partisans de la "criminologie" pensent que la France est en retard par rapport aux autres pays, alors que ses détracteurs démontrent que ce domaine n'est qu'une petite partie des études sociales. La création de cette discipline n'aurait donc été que politique.

 

Crédits photo : © lynea - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis