Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

"Devenir infirmière, c'était une véritable v...

"Devenir infirmière, c'était une véritable vocation !"

Beaucoup de jeunes entament après le baccalauréat des études d'infirmier. Si certains se lancent dans l'aventure sans grande conviction, d'autres considèrent le métier d'infirmier comme une réelle vocation ! 

03 Avril 2014 à 17h49 | | 1 avis


Nous avons rencontré Victoria, une étudiante en troisième année d'école d'infirmière à l'IFSI Rockefeller à Lyon. Elle nous parle avec passion de son futur métier, qu'elle convoite depuis son plus jeune âge. 

Qu'est-ce qui t'a donné envie de devenir infirmière ? 

Je connaissais des personnes qui étaient infirmières dans mon entourage et dans ma famille. Elles m'ont parlé du métier et m'ont donné envie de me lancer dans cette voie. Depuis le collège je rêve de devenir infirmière, c'est une vraie vocation pour moi ! 


Quelles sont pour toi, les meilleures qualités quand on veut être infirmier ?

Je dirais qu'il faut avoir de la patience, de l'empathie pour les patients et surtout un bon relationnel. Il est difficile de devenir infirmier je pense si on ne possède pas un véritable savoir-être et si on n'est pas attiré par le côté humain du métier. 

Depuis le collège, je rêve de devenir infirmière, c'est une vraie vocation.


Dans quels services as-tu effectué tes stages ? Une préférence ?

J'ai eu la chance de toucher à tout ! J'ai une préférence pour la gériatrie en court séjour. Dans ce service il y a beaucoup de relationnel et de technique aussi. C'est ce qui m'intéresse le plus pour le moment. 


Quel est ton ressenti en ce qui concerne l'incivilité des patients ? 

Au cours de mes différents stages je n'ai pas été confrontée à des situations difficiles avec les patients. La violence n'est pas quelque chose que j'ai ressenti dans les divers services. C'est vrai qu'il y a des patients plus compliqués que d'autres mais on arrive à gérer le problème en équipe.


Abordons à présent un sujet d'actualité. En mars la Fédération de l'hospitalisation privée, la FHP, avait décidé d'arrêter de prendre des stagiaires. Quelle a été ta réaction ?

Il a fallu faire entendre nos droits. On a monté une nouvelle fédération d'étudiants sur Lyon, dont je fais partie, c'est la Fédération des étudiants en Soins infirmiers lyonnais. Grâce à cette mobilisation on a réussi à rassembler un maximum de personnes pour pouvoir manifester.  


Vous ne l'avez pas pris contre vous personnellement ?

Non pas du tout ! On a très bien compris qu'ils nous avaient pris en "otage" en quelque sorte, mais que ce n'était pas nous qui étions visés à la base. Heureusement ça s'est arrangé parce qu'on se faisait quand même beaucoup de souci en troisième année pour notre diplôme. Certains stagiaires n'auraient pas pu être diplômés en juillet car ils n'avaient pas de stage, je faisais moi-même partie de ces élèves. 

On se faisait beaucoup de souci en 3e année pour notre diplôme.


Quels conseils donnerais-tu à des lycéens qui ont envie de passer le concours infirmier ?

Je leur dirais qu'il faut être motivé surtout ! Beaucoup d'élèves abandonnent la formation en première année. Ils se sont retrouvé dans cette formation par hasard et ce sont rendu compte que ça ne leur plaisait pas. A Lyon par exemple, il y a une bonne dizaine d'abandons sur une promo de 200 élèves à Rockefeller. A la fin de la première année d'infirmière, on a l'équivalence du diplôme d'aide-soignant, certains décident de rester dans cette branche et d'autres changent complétement de voie. Avant de passer le concours d'infirmier, les jeunes devraient faire des stages d'observations dans les services pour voir les réalités du terrain. 

Crédit photo : © Minerva Studio - Fotolia.com

Les avis sur cet article
chahbounahmed@hotmail.com

20 / 20

félicitation l'élève a toucher de très près le métier d'infirmière je peut lui ajouter qu'elle ne doit pas oublier la notion d'écoute a des personne qui ont besoin d'elle et bonne continuation dans ce domaine chahboun cadre infirmier maroc
Par

chahbounahmed@hotmail.com

- le 04 Avril 10h26
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis