Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

ESPE/IUFM : ce que préconise Geneviève Fioraso

ESPE/IUFM : ce que préconise Geneviève Fioraso

Nous vous en parlions ce matin, le ministre de l’Éducation nationale, Vincent Peillon, et la ministre de l'Enseignement supérieur, Geneviève Fioraso, était à Lyon ce lundi 1er juillet. Ils évoquaient ensemble la formation des enseignants : retour sur le discours de Geneviève Fioraso.

01 Juillet 2013 à 18h20 | | 0 avis

ESPE/IUFM : ce que préconise Geneviève Fioraso

Pour les deux ministres, la priorité des projets de loi est l'élévation du niveau de connaissances de toute une génération, que tous les jeunes aient des chances égales de réussir leur formation et leur parcours scolaire.

Selon Geneviève Fioraso : "La réforme de l’école, de l’université n’est pas une réforme comme les autres. Car il y a dans toute réforme de la formation des enseignants un enjeu de civilisation."


Nouvelle formation des enseignants

La réforme des deux ministres repose sur une autre conception de la formation des enseignants, qui passe par :

  • Réaffirmer qu'enseigner est un métier.
  • Inscrire cette formation comme une compétence des universités 

De nouveaux masters vont être mis en place dès la rentrée 2014 pour les étudiants qui souhaitent devenir enseignants. Il s'agit des masters "métiers de l'enseignement, de l'éducation et de la formation". Les étudiants de ces masters MEEF intégreront un stage dès le premier semestre. En seconde année, les lauréats du concours bénéficieront d'une formation en alternance dans un établissement scolaire.


Lancement des ESPE

Nous vous le rappelions ce matin, ces écoles supérieures du professorat et de l'éducation (ESPE) remplacent les anciens IUFM. Le lancement de ces écoles est prévu dans deux mois, à la rentrée scolaire 2013.

"Elles ont été, par leur conception, et sont encore, au moment de leur mise en place, le laboratoire et la préfiguration de la réforme de l'enseignement supérieur et de la recherche que porte mon ministère, à la fois dans la loi en débat et dans les mesures déjà engagées." expliquait aujourd'hui Geneviève Fioraso.


Les ESPE : le laboratoire de l'enseignement numérique

"La nécessaire démocratisation de l'accès à l'enseignement supérieur suppose la diversification des méthodes pédagogiques et la capacité à prendre en compte la diversité des profils socio-culturels des étudiants."

Une innovation technologique qui passe par :

  • le numérique : familiarisation des enseignants avec ce mode d'expression et de communication.
  • l'alternance
  • le développement du tutorat et de l'accompagnement personnalisé.

"Les ESPE seront tout naturellement la maison des enseignants, un centre de ressources et de compétences où ils pourront venir se former et bénéficier des avancées de la recherche et des innovations pédagogiques."


Réussite des étudiants : un projet de loi

La ministre tient à privilégier une grande fluidité dans l'orientation entre le secondaire et le post bac et une connaissance en amont des métiers et systèmes d'orientation.

Elle préconise la mise en place d'un système d'accréditation des formations, avec une simplification de la nomenclature des licences et des masters. Ce qui permettra de simplifier l'offre et donc l'insertion professionnelle.

Enfin, elle souhaite doubler l'alternance à l'université afin de renforcer les liens entre formation et professionnels.


La spécialisation progressive

Geneviève Fioraso et Vincent Peillon souhaitent privilégier ce système de formation ouvert sur l'environnement professionnel. Les études ainsi mises en place ont été conçues pour que le choix du métier se fasse progressivement avec des voies de sortie et de réorientation.

Il s'agit pour les deux ministres de renforcer le socle des connaissances tout en évitant le redoublement.

Crédits : razihusin - fotolia

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis