Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Echec au bac 2013 : quelles sont les solutions ?

Echec au bac 2013 : quelles sont les solutions ?

Les résultats du bac 2013 sont tombés et vous êtes recalé ? Ne pensez pas pour autant que toutes les issues sont fermées et ne vous découragez pas. digiSchool media vous expose les différentes pistes qui s'offrent à vous.

06 Juillet 2013 à 13h00 | | 0 avis

Echec au bac 2013 : quelles sont les solutions ?

Le redoublement

C'est une piste sérieuse à envisager. Sachez que 8 redoublants sur 10 décrochent leur bac lors de leur deuxième essai. De plus, nombreux sont les étudiants à avoir un an de plus que leur promotion et dans le supérieur les différences d'âge s'estompent.

Redoubler peut être intéressant si vous avez 18-19 ans, que c'est votre premier essai et que vous n'avez pas de projet professionnel précis. Si votre établissement refuse de vous reprendre, vous pouvez demander à votre rectorat de vous affecter dans un autre établissement.


Le bac en candidat libre

Si vous en avez marre du lycée, des cours et des profs, vous pouvez tenter de repasser le bac en candidat libre. Par ailleurs, vous conservez vos notes au dessus de 10/20, ce qui peut être un réel avantage. En revanche, il va falloir vous maintenir à un rythme de travail soutenu, car vous n'aurez plus l'appui de vos enseignants et de vos camarades. C'est une question de volonté qui peut être un défi intéressant à relever.


Morea

Si c'est la deuxième fois que vous échouez, vous pouvez peut-être bénéficier du programme Morea, qui est mis en place dans chaque académie. Avec ce programme, on vous propose de repasser le bac en candidat libre, mais en gardant un statut scolaire. Vous conservez vos notes supérieures à 10 et vous travaillez dans des ateliers encadrés par des profs. Pour ne pas prendre du retard du côté professionnel, vous pouvez suivre des stages en alternance dans des entreprises en lien avec votre projet professionnel.

Pour bénéficier de ce programme, adressez-vous à votre établissement ou auprès de la Mission Générale d'Insertion (MGI).


Les BTS privés

Sachez que vous n'êtes pas forcé d'avoir un bac pour intégrer certains BTS (Brevet de Technicien supérieur) d'écoles privées. Si vous voulez être pris, visez plutôt un BTS en accord avec les études que vous avez suivies jusque là. Il faut que vous ayez un projet professionnel cohérent. D'autant plus que si vous avez raté le bac de justesse, c'est que vous êtes apte à réussir un BTS.


Les autres formations qui n'exigent pas le bac

Dans beaucoup de formations, il suffit souvent d'avoir le "niveau" bac. Si vous êtes arrivé en terminale et que vous avez tenté le bac, cela peut être suffisant. Ces formations sont souvent des secteurs qui recrutent beaucoup.

  • Dans le domaine du commercial : les instituts de force de vente (avoir le permi B, passer des tests et un entretien)
  • Dans le BTP : de nombreuses entreprises proposent des formations aux métiers de chefs de chantier. Vous avez également l'ESITC (Ecole supérieure d'ingénieur des travaux et de la construction), une école privée qui propose une formation en deux ans en alternance pour former des conducteurs de travaux.
  • Dans l'aérien : sachez que pour être hôtesse de l'air ou steward on ne vous demande pas le bac mais le "niveau" bac. Il faut cependant savoir parler au moins deux langues et avoir eu des expériences dans l'accueil avec du contact avec la clientèle. Vous devrez passer un Certificat de formation à la sécurité qui se prépare dans des centres privés.
  • L'armée : vous avez aussi la possibilité d'intégrer l'armée de France. Les trois armées, air, terre, et marine, proposent des formations accessibles à un niveau bac.
  • Sport : Vous pouvez faire un BEES, Brevet d'Etat d'éducateur sportif. En revanche, il vous faudra un bon niveau de sport.

Pour intégrer une université

Il faut préparer une capacité en droit ou en gestion. Par contre, il faut être extrêmement motivé car c'est une voie particulièrement difficile. Une fois votre "Capacité" en poche, vous pouvez intégrer une première année de droit ou un DUT Carrières juridiques. Sachez cependant que le taux d'échec à ces formations est de 80%, ce qui peut décourager.

Crédits : Tomfry - juliecat - fotolia

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis