Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Echec au bac 2013 : quelles alternatives ?

Echec au bac 2013 : quelles alternatives ?

02 Juillet 2013 à 12h21 | | 0 avis

Echec au bac 2013 : quelles alternatives ?

Même si le taux de réussite au bac est très élevé, il avoisine les 83%, l'échec survient parfois. Si tel est votre cas, ne vous découragez pas. Sachez que des solutions existent. digiSchool média vous les présente...

Le redoublement

C'est bien sûr la solution la plus évidente. Si vous avez échoué au bac 2013, vous pouvez vous réinscrire dans votre lycée pour recommencer votre année. Pour cela, adressez-vous rapidement à votre lycée, de préférence dès l'obtention de vos résultats. Notez que vous pouvez conserver vos notes obtenues aux épreuves anticipées. 


Passer le bac en candidat libre

Le redoublement ? Hors de question pour vous ! Vous en avez assez du lycée, des profs... Alors sachez qu'il vous est possible de repasser le bac en candidat scolaire avec le Cned. Vous avez jusqu'au 30 novembre 2013 pour vous y inscrire, mais plus vous commencez tôt, plus vous pourrez travailler tranquillement et à votre rythme. 

Pour savoir comment repasser votre bac l'année prochaine, consultez notre article dédié. 


S'inscrire en BTS

Oui, en théorie, il est possible de s'inscrire en BTS sans posséder le bac. Légalement, le Décret n°95-665 du 9 mai 1995, portant règlement général du brevet de technicien supérieur, déclare qu'intégrer "un BTS sans le BAC est une décision du chef d’établissement.". En pratique, il est très difficile d'intégrer un établissement public sans être titulaire du bac. En revanche, c'est tout à fait possible si vous passez par un organisme privé, en particulier dans les domaines du commerce, de l'hôtellerie-restauration ou encore de la comptabilité.

Toutefois, ne tentez votre chance en BTS que si vous avez raté votre bac de justesse. Le niveau en BTS est forcément plus élevé qu'au Bac, et si vous avez largement échoué à cet examen, vous risquez d'avoir de grosses difficultés à obtenir votre BTS. 


S'inscrire dans une formation qui ne demande pas le bac

Si le bac n'est plus envisageable de votre côté, vous avez toujours la possibilité de vous réorienter dans une formation qui ne demande pas ce diplôme. Si vous avez un bon niveau de sport, vous pouvez par exemple préparer un BEES, Brevet d'Etat d'éducateur sportif ou un BPJEPS, Brevet professionnel de la jeunesse, de l'éducation populaire et du sport. 

Certaines formations paramédicales sont également accessibles avec le niveau bac ou inférieur. C'est notamment le cas pour les diplômes d'aide-soignant, d'ambulancier et d'auxiliaire de puériculture ou le titre d'assistant dentaire. 


Faire une capacité en gestion ou en droit

Sans le bac, vous avez la possibilité de faire une capacité en gestion ou en droit. Elles se préparent en 2 ans. La capacité en droit permet d'accéder à une première année de licence de droit et se prépare dans une cinquantaine d'universités en France.

Quant à la capacité en gestion des entreprises, elle se prépare à l'IAE de Caen. Plus professionnalisante, elle permet ensuite d'intégrer le marché du travail comme assistant de direction d'une PME-PMI. Vous pouvez également poursuivre en IUP et tenter de décrocher un bac +4 ou un bac +5. 


Pensez à l'armée

Enfin, sachez également que l'armée de Terre recrute avec ou sans le bac. Vous pouvez vous engager comme volontaire ou réserviste. Pour en savoir plus sur la procédure de recrutement, renseignez-vous sur le site www.recrutement.terre.defense.gouv.fr.

 

Crédits photo : © auremar - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis