Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Diamantaire : un métier méconnu

Diamantaire : un métier méconnu

Si vous êtes intéressé par les métiers de la joaillerie, découvrez l'histoire et les conseils d'un diamantaire implanté sur le marché suisse depuis plusieurs années. 

30 Mai 2013 à 14h27 | | 0 avis

Diamantaire : un métier méconnu

Interviewé par Media Etudiant,  Alexandre nous raconte son parcours scolaire et professionnel et décrypte son métier si spécial ! 


Questions - Réponses

D'où t'es venu cette passion des pierres ? 

Pendant mon adolescence, un ami de mes parents faisait du commerce de bijoux avec le Yémen. J'ai eu l'occasion de remettre en état, nettoyer et trier des pierres semi-précieuses. C'est en manipulant des grenats, des pierres de lune ou encore du corail que m'est venue ma passion.

 

Diamantaire, une passion

 

T'es-tu orienté sur autre chose initialement ? 

Même si j'avais le goût des pierres et des bijoux en général je ne connaissais aucune formation spécifique dans ce domaine. Je me suis alors dirigé vers la philosophie à l'université dans l'optique de tenter l'agrégation pour devenir professeur.

Mais j'ai vite découvert que des formations existaient. Mes études de philosophie me laissaient suffisamment de temps pour suivre une autre formation à côté, j'ai donc décidé d'intégrer l'Institut National de Gemmologie à Paris.

J'ai effectué en parallèle quatre années d'études en philo et 4 années de gemmologie dans cet institut où j'ai tout appris des pierres fines. Par la suite, ma première expérience profesionnelle m'a permis de me spécialiser dans le diamant.

 

Diamantaire

As-tu rencontré des difficultés à trouver un emploi ? 

J'ai cherché du travail directement après mes études de gémmologie, mais il existait des écarts entre ce qu'on apprend à l'école et les besoins réels d'une entreprise.  Le métier de diamantaire est basé sur l'expérience et la réputation. Pendant 1 an ou 2 le jeune diamantaire n'est pas productif, il coûte de l'argent à l'employeur qui doit le former et attendre qu'il devienne indépendant.

Retenez que vous aurez probablement peu de choses à apporter à l'entreprise au début et que le temps que vous mettrez pour acquérir de l'expérience représentera une carence en productivité pour l'employeur.

Il faudra alors prouver à votre formateur (ou " maître ") que vous comptez rester après la phase de formation en entreprise. Le tout est basé sur la confiance, ce qui représente un réel risque pour l'employeur.

Plus l'entreprise est grosse plus elle peut se permettre de prendre des risques à l'embauche car le salaire investi sur un employé à former peut en général être absorbé dans son budget tandis qu'il peut être fatal pour une petite société. 

Attention cela ne veut pas dire que les grosses entreprises embauchent à coup sûr, ni que les petites sociétés n'embauchent pas : il faut juste savoir s'adapter au format de l'entreprise et réfléchir à cet aspect avant un entretien. A savoir par exemple qu'on attend souvent plus de flexibilité, plus de prises de responsabilité dans les petites sociétés et des profils de rigueur, de constance dans les plus grandes entreprises ou la hiérarchie pose chacun dans un rôle profesionnel assez déterminé.


 Peux-tu nous parler de ton parcours de diamantaire ?
  • 1er travail : tri de mes premiers diamants à Paris et en Suisse.
  • 2 ans en Inde (Bombay) : tri et apprentissage de l'achat de pierres.
  • 3 ans en Belgique (Anvers) et voyages réguliers en Inde : place centrale du commerce de diamants en Europe : montage d'une 1ère entreprise d'achat et de vente de diamants, statut d'entrepreneur.
  • 3 ans en Chine, Thailande, Suisse, Dubai : négoce de pierres (achat et vente)
  • Montage d'une nouvelle entreprise de vente pour le marché suisse jusqu'à aujourd'hui.


Les conseils et les pré-requis  pour devenir diamantaire 

  • Aimer voyager : le travail se fait beaucoup à l'international.

  • Etre parfaitement bilingue : la maîtrise de l'anglais est absolument indispensable et une 3ème langue est un vrai plus.
  • Avoir une bonne vueêtre habile de ses mains et patient : le travail demande de la concentration, de l'observation et de l'habileté dans le maniement des petits objets.
  • C'est un métier de passion avant tout.

  • Etre persévérant : c'est un milieu fermé, le premier emploi est délicat à obtenir et les 3 premières années peuvent s'avérer difficiles.
  • Avoir des aptitudes pour la négociation commerciale.

Diamantaire

 


Les salaires 

Donner une fourchette de salaire n'aurait pas de sens car c'est très variable selon les pays, selon que l'on travaille en tant que salarié ou pour sa propre entreprise

Mais on peut dire que les salaires commencent bas (aux environs du SMIC) les trois premières années et qu'au bout d'une dizaine d'années d'expérience vous pouvez espérer un salaire de 2 500 euros nets pour un poste de trieur de diamants expérimenté et un salaire de cadre supérieur de 3 800 euros nets et plus pour un poste de manager, selon la nature de votre niveau de responsabilité et de l'importance de l'entreprise.


Liens utiles

Site internet de l'École des Gemmes et de l'Institut National de Gemmologie.

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis