Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

De plus en plus de candidats aux concours BCE e...

De plus en plus de candidats aux concours BCE et Ecricome

Les grandes écoles ne désemplissent pas. C'est en tout cas ce que montre le nombre croissant de candidats aux concours BCE (Banque Commune d'Epreuves) et Ecricome. Des chiffres qui sont en opposition avec les problèmes actuels rencontrés par les grandes écoles comme les difficultés d'insertion professionnelle des diplômés

28 Juillet 2014 à 12h49 | | 0 avis

De plus en plus de candidats aux concours BCE et Ecricome

Une augmentation générale

Le Sigem, qui est la procédure de voeux et d'admission des grandes écoles, vient de révéler qu'en 2014, plus d'étudiants se sont présentés aux concours des grandes écoles. On peut noter la hausse pour les concours BCE (Banque Commune d'Epreuves) et Ecricome. Respectivement, ils ont augmenté de 5,2% et 3,7% ce qui correspond à une hausse de 500 et 300 candidats. 

Il existe deux principales raisons à cette progression du nombre d'étudiants se présentant aux concours des grandes écoles. La première, c'est la multiplication du nombre de candidats aux classes préparatoires aux grandes écoles (CPGE) de la voie économique. La seconde raison, c'est la mise en place d'inscriptions communes. Cela a permis à beaucoup d'école de voir leur nombre d'étudiants augmenter. Par exemple, l'ESC Troyes a gagné 1783 étudiants, l'EM Normandie 1716 et l'ESC Pau en a gagné 1698. D'autres écoles qui ne sont pas dans le programme d'inscriptions communes ont tout de même connu une forte augmentation dans leur nombre de candidats. C'est le cas de Telecom EM à Evry qui a gagné 646 candidats et de l'ESC Montpellier qui a connu une hausse de 509 candidats. Des chiffres qui montrent que les grandes écoles ne désemplissent pas.


Des concours toujours aussi sélectifs

Malgré un nombre croissant de candidats, les places sont toujours aussi chères dans ces concours. En effet, l'augmentation du nombre de candidats n'a donné lieu qu'à très peu d'augmentation du nombre de places dans les écoles. Et cette hausse du nombre de places reste tout de même limitée. Seules 5 écoles ont décidé de rajouter des places. L'INSEEC qui s'agrandit de 50 places, l'ESC Rennes qui rajoute 10 places, l'ESC La Rochelle qui ouvre 10 nouvelles places également, l'ESC Montpellier qui rajoute 5 petites places et enfin l'EM Strasbourg avec 5 places également. Un phénomène qui ne va pas rendre plus facile l'accès aux grandes écoles, déjà très sélectives.

Chloé Lucas

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis