Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

8 conseils pour réussir ses concours

8 conseils pour réussir ses concours

A la différence des examens traditionnels, les concours n’exigent pas seulement du candidat qu’il soit bon : il doit être meilleur que les autres. Ils demandent donc une préparation particulière. Si vous envisagez de telles épreuves, Media Etudiant vous livre les clés pour vous entraîner tant physiquement que mentalement.

04 Avril 2013 à 12h12 | | 0 avis

8 conseils pour réussir ses concours

Travaillez les annales

Avant l’épreuve, il est capital que vous travailliez les annales du concours que vous présentez. D’une part ce travail préparatoire vous permettra de mettre le doigt sur vos éventuelles lacunes et donc de les retravailler, mais aussi et surtout de vous familiariser avec les sujets de l’épreuve. La plupart du temps, les énoncés sont formulés de la même manière d’une année sur l’autre et vous partez avec un avantage non négligeable si vous vous exercez sur les épreuves passées.

Ayez en tête le format de l'épreuve

Vous devez, pour chaque épreuve, avoir en tête le « format » du concours, c'est-à-dire toutes les modalités de l’épreuve : la durée, les accessoires autorisés (dictionnaire, calculette etc…). Pour ce faire n’hésitez pas à vous faire des fiches mnémotechniques que vous relirez juste avant de composer. Vous pouvez souvent récupérer ces informations sur le site des banques d’épreuves. Ne négligez surtout pas cela, vous pouvez très facilement éviter de perdre des points bêtement.

Arrêtez les révisions au minimum 2 jours avant l'épreuve

Cela peut paraitre paradoxal et pourtant, il est très important de faire un break d'un ou deux jours avant le début des épreuves. Lorsque vous révisez, vous cherchez à comprendre le sujet et inscrire ce que vous apprenez dans votre mémoire « dure ». Plus vous approcherez de la date fatidique et plus vous enregistrerez les informations dans votre mémoire instantanée, ce qui n’est pas à une très bonne chose. Vous risquez, en effet, de vous perdre dans ce que vous avez appris et de ne pas avoir l’esprit libre lors de l’épreuve.

Ne poussez pas les révisions jusqu'au bout de la nuit

Quitte à réviser un peu moins, mieux vaut bien vous reposer. Les révisions sont épuisantes mentalement et vous avez besoin de ménager votre esprit pour pouvoir emmagasiner toutes les connaissances dont vous avez besoin. Si vous vous rendez compte que vous avez beaucoup de retard dans votre planning et que vous n’avez pas d’autres choix que de prolonger les révisions, n’hésitez pas à faire des pauses régulièrement en évitant si possible le café, qui mettra vos nerfs dans un sale état.

Faites du sport

Les révisions et le stress qu’engendre l’échéance de vos concours vont accaparer toutes vos pensées et votre esprit, or il est capital que vous arriviez le jour J avec un esprit clair et débarrassé de tout parasite. Pour ce faire, le sport constitue un très bon moyen d’évacuer ces tensions néfastes et de vous débarrasser d’une partie de votre stress. Adoptez la philosophie de Juvénal, « Un esprit sain dans un corps sain » et vous remarquerez que la qualité de votre travail s’en ressentira immédiatement.

Adoptez une alimentation équilibrée

Comme pour le point précédent vous devez vous ménager physiquement si vous voulez être performant lors de votre épreuve. Ne mangez pas n’importe quoi en prenant comme prétexte la facilité. Si vous n’avez pas le temps de cuisiner, ne vous dirigez pas systématiquement vers les fast foods et autres établissements de restauration peu diététiques. Votre cerveau a besoin de sucre pour fonctionner, privilégiez donc l’alimentation à base de sucres lents tels que les pâtes, le riz, les lentilles…

Gérez votre stress

Lors de ce genre d’évènement, la plupart du temps, il n’y a pas de grande différence entre ce que chaque candidat a appris. La différence se fait sur la force mentale de chacun et la résistance au stress des candidats. Dans cette épreuve, votre pire ennemi c’est vous. Il faut faire un travail sur vous-même avant d’entrer dans la salle de concours. Ce travail en amont vous permettra de vous concentrer sur votre épreuve et non sur les conséquences que pourrait avoir un éventuel échec.

Préparez vos affaires

Enfin, et cela peut vous paraitre superflu de le rappeler, prenez 10 minutes pour préparer et vérifier que vous disposez de toutes les affaires dont vous avez besoin. Pensez particulièrement aux documents administratifs comme votre pièce d’identité. Si vous oubliez un stylo, vous pourrez probablement en emprunter un, mais l’oubli de votre carte d’identité vous fermera d’emblée les portes du concours. 

Crédit photo : © lightpoet - Fotolia.com

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis