Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rapport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Big data : la France veut s'améliorer

Big data : la France veut s'améliorer

Le big data est un phénomène qui a pris beaucoup d'ampleur ces dernières années. Et ce domaine est encore largement dominé par les géants américains tels Facebook, Apple ou Google. La France a lancé début juillet un plan destiné à améliorer les performances françaises en big data. Des formations voient aussi le jour pour former les data scientists de demain

29 Juillet 2014 à 10h11 | | 0 avis

Big data : la France veut s'améliorer

Le big data, c'est quoi ?

Pour donner une définition rapide du big data, on peut dire que cela correspond à un ensemble de données très volumineux. Si volumineux qu'il faut redéfinir les moyens de traitement de ces données, pour qu'elles soient ensuite exploitables. Les big data, qu'on pourrait traduire littéralement par grosses données, sont donc utilisées dans beaucoup de domaines différents comme les médias, la gestion de risques, l'approche de phénomènes culturels, la médecine etc... pour améliorer la connaissance des clients et anticiper leurs besoins.


Un plan pour faire de la France une spécialiste du big data

Début juillet, le plan big data, faisant partie des 34 plans de la Nouvelle France industrielle, a été validé. Grâce à ce plan, la France a pour ambition de devenir un leader du domaine du big data. Pour notre pays, le big data pourrait représenter un marché de 9 milliards d'euros et 130 000 emplois d'ici 2020. Le projet phare de ce plan est la création d'un centre de ressources technologiques qui permettrait aux start-up d'avoir accès aux données de grands groupes pour, en contrepartie, leur proposer différents usages de ces données. De grands groupes sont associés à ce plan, puisqu'ils ont bien saisit l'enjeu de ce passage à la vitesse supérieure. On retrouve par exemple, La Poste, AXA ou encore GDF Suez.


Le big data à l'école

Avec un objectif aussi ambitieux, il faut donc des formations pour que les étudiants qui souhaitent se tourner vers ce marché prometteur puissent avoir toutes les cartes en main. On voit donc fleurir de nouveaux intitulés de formations pour former les data scientists de demain. Par exemple, l'université Pierre et Marie Curie lance à la rentrée 2014 un parcours big data pour ses étudiants de Master 2. Plusieurs cursus de mathématiques appliquées sont concernés : probabilités et modèles aléatoires, probabilités et finances, mathématiques de la modélisation, ingénierie mathématique et statistique.

Une autre formation big data verra le jour à la rentrée en septembre 2014 à Grenoble. Ce mastère spécialisé en Bac +6 sera disponible grâce à Grenoble INP - Ensimag et Grenoble Ecole de Management (GEM) - EMSI. Ce mastère formera notamment des data scientists qui auront pour mission principale de transformer les données en informations pour à terme servir à la mise en place de stratégies innovantes. Des entreprises se sont associées à cette formation et on retrouve entre autres par exemple, AXA et La Poste. 

Chloé Lucas

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis