Les Dossiers du Mois :

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

APB 2017

Réussir la procédure APB 2017 :

➜ Voir le dossier

 

Étudier à l'étranger

Comment partir étudier à l'étranger ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Bac 2013 : des correcteurs retiennent leurs notes

Bac 2013 : des correcteurs retiennent leurs notes

Une information qui nous est relayée par le site estrepublicain.fr et la journaliste Marie-Hélène Vernier : hier dans l'académie de Nancy des correcteurs de philosophie ont refusé de rendre leurs notes pendant près de 24 heures. Un mouvement de rétention qui n'a pas eu d'impact sur le calendrier des résultats mais qui sert à alerter le gouvernement.

02 Juillet 2013 à 15h47 | | 0 avis

Bac 2013 : des correcteurs retiennent leurs notes

Une action symbolique

D'après David Taieb, porte-parole des huit professseurs de philosophie, il s'agit d'"alerter le gouvernement sur les dégradations générales de nos conditions de travail, surtout depuis l'application de la réforme du lycée"

Le 12 juin dernier, le SNES, syndicat majoritaire du second degré, relayait dans une lettre ouverte au ministre de l'Education nationale, les préoccupations des enseignants de cette discipline.


 

Les revendications

  • le retour des dédoublements nationaux : "Ils permettaient en série technologique de diviser une classe en deux groupes pour l’une des deux heures de philo, afin d’enseigner dans de meilleures conditions cette discipline à des élèves souvent réticents au départ" explique David Taieb.
  • l'officialisation de la 4ème heure de cours en terminale S : "On a perdu une heure dans cette série où le programme est quasiment aussi important qu’en ES qui en a 4. Nous sommes obligés de faire l’impasse sur des notions" se plaint l'enseignant.
  • l'augmentation du nombre de postes au concours
  • la titularisation des contractuels et vacataires
  • l'harmonisation nationale des délais de correction des épreuves du bac

 


 

Des notes relevées

D'après le syndicat sud-Lorraine, il y a une dégradation des conditions d'apprentissage et de préparation au bac. Il y aurait aussi un problème au niveau des consignes un peu trop bienveillantes quant au rehaussement des moyennes. Le syndicat affirme que les correcteurs subiraient des pressions exercées par les inspecteurs.

On demande par exemple aux professeurs de SVT d'indiquer ses notes toutes les 10 copies, dès qu'une moyenne est inférieure à l'objectif académique, un message lui est envoyé pour revoir sa correction.

Aux profs de philo, on aurait demandé "d'atteindre par paquet de copies la moyenne de 10".

Crédits : juliecat - Tomfry - fotolia

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis