Voulez-vous recevoir des notifications pour vous aider dans vos Révisions et votre Orientation ?

Vous pouvez y mettre fin facilement à tout moment.
Non merci
Oui

 

Les Dossiers du Mois :

Secteur du numérique : Pari gagnant ?

Plongez-vous dans le monde du digital !

➜ Voir le dossier

 

Tout savoir sur le double-diplôme

Obtenez 1 diplôme français + 1 diplôme international !

➜ Voir le dossier

 

Ingénieur au féminin

Comment devenir une femme scientifique ?

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

Mounia, étudiante à l'ESIEA

Mounia Fadili est étudiante en quatrième année à l’ESIEA. Afin d'aider les jeunes filles à se projeter et à appréhender le quotidien des filles en école d'ingénieurs, elle revient sur son parcours et ses ambitions.

14 Octobre 2015 à 11h34 | | 0 avis

Mounia, étudiante à l'ESIEA

#MonParcours

Je suis entrée en seconde MPI (Mesures Physiques et Informatiques) dans l'optique de passer en 1ère S option SVT. En terminale, j’ai choisi la spécialité mathématique. Si j'avais été mieux informée et mieux aiguillée, j'aurai choisi SI (sciences de l’ingénieur) étant donné que je savais que je voulais faire une prépa. J'avais un très bon niveau au lycée et je savais que je voulais faire des sciences car j'ai toujours aimé ça, alors c'était "médecin ou ingénieur"... et il n'y a jamais eu de doute (sauf pour mes parents), je voulais être ingénieure.

Je suis ensuite entrée en prépa, PCSI (physique-sciences de l'ingénieur) à Saint Louis, puis PTSI (Physique, Technologie et Sciences de l'Ingénieur) et PT à Raspail. Je ne savais pas encore dans quel domaine je voulais être ingénieure, alors j'ai repoussé le choix pour avoir plus de maturité lorsque j'aurai à l'effectuer. J’ai intégré l'ESIEA en 3A. C'est plus l'ambiance, la convivialité et ce qu'on proposait dans les programmes de quatrième et cinquième année qui m'ont attiré. Les débouchés et la vie associative m’ont également séduit.

#MesAmbitions

Je souhaite effectuer un double diplôme (notamment celui en partenariat avec l'université Paris Dauphine en management des technologies innovantes). J’aimerai monter une start-up et continuer sans cesse d'apprendre. J’ambitionne de devenir ingénieur d'affaires et de fonder une famille.

#MesValeurs

L'intégrité, l'entraide, la droiture, la rigueur, la bienveillance, la joie de vivre et la confiance sont à mes yeux essentiels.

@School

Mes journées de cours s’étalent de 8h à 18h. Même quand je n'ai pas cours, je suis souvent à l'école. Je suis en effet Vice-présidente de l’Association des Étudiants du Groupe ESIEA (type BDE) et responsable du week-end d’intégration. Mon poste de responsable WEI et VP au BDE m'y retiennent beaucoup. Je suis très proche des étudiants de toutes les promos.

@Home

Je donne des cours à des lycéens trois fois par semaine. Ma famille est "un peu" mise de côté au profit de mes études et de la vie associative. Malgré tout, je vis encore chez mes parents et la famille est plus que sacrée chez moi donc j'y suis encore très liée. J’ai des amis dans différents domaines (droit, école de commerce, école de publicité)

Femmes ingénieures

À 5 ans je rêvais de devenir... journaliste

Si j'étais scientifique, j'inventerais... une machine qui lit dans les pensées

La réflexion la plus déplacée que j’ai entendue durant mon expérience professionnelle... « L'informatique c'est pour les geeks »

Cette école soutient les femmes ingénieures :

EPITA

EPITA

Créée il y a plus de 30 ans, l'EPITA est l'école d'ingénieurs en informatique qui forme celles et ceux qui conçoivent, développent et font progresser les technologies de l'information et de la communication (TIC). L’admission post-bac se fait via le Concours Advance sur le portail APB. L’école est située en Ile-de-France et membre de IONIS Education Group.

Témoignage | Site

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis