Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Université Lyon 2 : les partiels annulés à c...

Université Lyon 2 : les partiels annulés à cause du blocus

Ça fait plusieurs semaines que ça dure : les étudiants manifestent et bloquent leurs universités pour protester contre la loi sur l’orientation et sur la réussite des étudiants, et ce, partout en France. Focus sur la situation de l’Université Lyon 2.

Publié le 18 Mai 2018 à 16h56 | | 1 avis

Université Lyon 2 : les partiels annulés à cause du blocus

À Lyon 2, pas d’examens pour cette fin d’année 

Selon Ouest France, lundi dernier, ils étaient près de 300 à bloquer les deux campus de Lyon 2. Les forces de l’ordre ont même dû intervenir sur celui des quais du Rhône. Difficile de passer des examens dans ces conditions.

La Présidence de l’université Lumière a donc déclaré que les examens qui devaient initialement avoir lieu entre le 15 et 29 mai étaient annulés.

Pourtant, il faudra bien mettre des notes. C’est pourquoi les 20 000 étudiants concernés seront évalués par le biais du contrôle continu et des devoirs à la maison. Bonne nouvelle ?

La Ministre de l’Enseignement supérieur, Frédérique Vidal, n’est pas de cet avis : « Je condamne les blocages conduisant les présidents d’université à reprogrammer certains examens. Comment comprendre que certains souhaitent empêcher les autres de valider leur année, d’obtenir un diplôme qui a de la valeur ? Les examens se tiendront, nous le devons aux étudiants », exprime-t-elle sur Twitter.

➜ À voir aussi : Parcoursup : la sélection des lycéens

 

Une divergence d’opinions

Parmi les étudiants, les avis s’opposent. Certains considèrent que ce blocus n’est pas en vain, que ce n’est pas juste une manœuvre pour éviter les cours et les examens. La sélection à l’université fait débat pour une raison : l’accès aux études supérieures est un droit pour tous. Pour ces manifestants, c’est une bataille à gagner pour eux mais aussi pour les générations futures.

Cependant, d’autres ne sont pas spécialement en faveur de la réforme, mais souhaitent tout de même poursuivre leurs études dans les meilleures conditions. Ils revendiquent, quant à eux, leur droit d’étudier et de passer leurs examens.

➜ Voir le dossier : Université

Les avis sur cet article
Charles

20 / 20

"Certains considèrent que ce blocus n’est pas en vain, que ce n’est pas juste une manœuvre pour éviter les cours et les examens." Y a-t-il vraiment des étudiants qui se fatiguent à faire un blocage d'une fac juste pour éviter des cours (qu'on évite déjà très facilement) et des examens ? Pourquoi ne pas parler de la cause ? C'est comme parler des grévistes qui empêcheraient des gens d'utiliser l'autoroute ou le train ou la poste, etc. sans même dire pourquoi ils font grève... Il y avait des raisons à cette grève, et on voit maintenant les conséquences lamentables d'une sélection très hasardeuse ! Et le pire, c'est que, rien n'ayant été réglé, notre gouvernement se foutant de nous, cette grève risque de recommencer ! Et moi aussi, j'aimerais bien pouvoir aller en cours sereinement, les exams, etc. sans me poser ces questions... Mais cette année encore, ça risque d'être compromis. Et jamais je n'oserai dire que c'est la faute des grévistes.
Par

Charles

- le 02 Octobre 10h30