Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

[Témoignage] D'Albi à San Francisco : « Cett...

[Témoignage] D'Albi à San Francisco : « Cette expérience me restera à vie »

À 21 ans, Lilia est partie à l’aventure pour deux mois dans la Silicon Valley. Un rêve pour cette Albigeoise qui se tourne désormais vers une carrière internationale.

Publié le 26 Aout 2019 à 10h21 | | 0 avis

[Témoignage] D'Albi à San Francisco : « Cette expérience me restera à vie »

Rien ne destinait cette Albigeoise à la Californie. Après un bac ES, Lilia se tourne vers un BTS en commerce international. Elle veut se laisser le temps. « J’ai choisi cela, car je voulais commencer par un premier diplôme, une première étape. Tout en gardant la possibilité de poursuivre mes études par la suite ! », explique-t-elle, aujourd’hui âgée de 21 ans. Très attirée par l’international, elle part à Barcelone pour un stage dans l’événementiel, où l’étudiante renforce son espagnol.

« Cela me faisait rêver »

À l’issue de ces premières deux années, Lilia ne veut pas s’arrêter en si bon chemin et passe le concours Passerelle, avec en tête Montpellier Business School, proche de chez elle, sans l’obtenir. « J’ai aussi passé le concours de l’Inseec à Bordeaux, que j’ai eu. J’ai donc intégré le BBA en troisième année, le programme me plaisait et me semblait bien adapté à mon projet, car j’aimerais travailler plus tard dans le marketing ou la logistique »

L’école de commerce propose depuis janvier 2016 des programmes dans son nouveau campus de San Francisco. Immédiatement, Lilia est séduite. « J’étais très excitée, cela me faisait rêver ! L’idée de partir dans la Silicon Valley me semblait une vraie expérience, que je pourrais bien valoriser par la suite », raconte notre étudiante. Elle se lance, pour vivre deux mois en Californie, dédiés à l’entrepreneuriat et à l’innovation. Lorsque nous la rencontrons, elle n’est qu’à mi-parcours, mais déjà enthousiaste.

➜ Pour aller plus loin : Guide : en route pour la Californie

Colocation cosmopolite

C’est dans le quartier central (et touristique) de Russian Hill que Lilia a trouvé son appartement, en colocation avec des Américains, une Russe et une Néo-Zélandaise. Pour elle, pas question de vivre avec d’autres Français, elle est là pour muscler son anglais. « En quelques semaines, j’ai déjà beaucoup progressé en anglais, je le parle tous les jours avec mes colocataires ! Les gens sont faciles d’accès ici, ils se parlent facilement dans la rue, plus qu’en France. J’ai ressenti parfois quelques décalages culturels, mais tout se passe bien et je suis ravie de l’expérience ».

Ne pas hésiter

Aux autres étudiants, Lilia est formelle : elle conseille de partir poser ses valises à l’étranger dès que possible. « Il ne faut pas hésiter, c’est une expérience qui restera ensuite à vie. Vivre quelque part plusieurs mois et y partir en vacances n’ont rien à voir, c’est à faire, surtout lorsque l’on est étudiant », recommande-t-elle. Et l’avenir ? Tout est ouvert. « Qui sait, je reviendrai peut-être vivre à San Francisco ! »

➜ À voir aussi : Bourses, conditions, programme : tout savoir sur Erasmus+

Par Laura Makary