Les dossiers du mois :

Rentrée décalée

N'attend pas la prochaine rentrée pour te réorienter !

➜  Voir le dossier

 

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#digiMentor : les conseils d'orientation de Nathalie Hector, directrice du programme Grande Ecole de l'EM Lyon

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Les meilleures universités françaises selon l...

Les meilleures universités françaises selon le Times Higher Education 2020

Le Times Higher Education 2020, aussi appelé THE, est publié depuis mercredi 11 septembre. Dans ce classement de référence pour les acteurs de l'enseignement supérieur, 38 établissements français trouvent leur place parmi les 1 396 retenus cette année à l'échelle mondiale.

Publié le 13 Septembre 2019 à 16h04 | | 0 avis

Les meilleures universités françaises selon le Times Higher Education 2020

3 universités françaises dans le top 100

Si les Etats-Unis et le Royaume-Uni monopolisent le top 10 du classement avec Oxford (1er), Institut de technologie de Californie (2ème), Cambridge (3ème), Stanford (4ème), Institut de technologie du Massachusetts (5ème), Princeton (6ème), Harvard (7ème), Yale (8ème), Université de Chicago (9ème) et Imperial College London (10ème); Paris Sciences et Lettres arrive 45ème et la Sorbonne se place 80ème, avec respectivement quatre et sept places de perdues. L’École Polytechnique réintègre le top 100 grâce à ses 15 places de gagnées et se hisse à la 93ème position.

En réaction, Alain Fuchs, Président de l’université PSL a déclaré « ce résultat vient consolider l’effort collectif de notre communauté, qui œuvre sans relâche pour construire une université publique à forte visibilité et attractivité mondiales. Cependant, si je me réjouis que PSL occupe la première place des universités françaises, il convient de rappeler que nos concurrents sont au-delà de nos frontières. Quand quatre ou cinq universités françaises se seront stabilisées parmi les 50 premières ce sera un très beau succès. Il convient aussi de rappeler que nos ressources financières ne sont pas comparables à celles des établissements qui occupent les premières places. »

➜ Explications : Enseignement supérieur : comment fonctionnent les crédits ECTS ?

 

5 nouveaux établissements français dans le classement

Six mois seulement après sa création, l’Université de Paris fait son entrée au classement directement à la 130ème position. Rappelons que l’Université de Paris, créée en mars 2019, est la fusion des universités Paris-Diderot, Paris-Descartes (194ème au classement l’an dernier) et de l’Institut de physique du globe.

Pour Christine Clerici, présidente de l’Université de Paris « L’Université de Paris devrait continuer de progresser dans le classement THE au cours des prochaines années. La méthodologie utilisée, basée sur la réputation des établissements, laisse envisager une marge de progression en regard du potentiel d’attractivité de l’Université de Paris. »

A noter aussi l’entrée de Télécom Paris à la 188ème position. Une entrée qui, comme on peut le lire dans News Tank, « indique que son bon classement dans les relations entreprises illustre la confiance que les entreprises accordent à l'école et la qualité des projets de recherche menés".

Trois universités de province intègrent également Times Higher Education 2020 : l’école des Mines de Saint-Etienne dans le Top 400 et l’université Lumière-Lyon 2 et l’université de Tours au Top 600.

 

La méthodologie des classements internationaux

Presque un mois après la publication du classement de Shanghai 2019, la réputation et la reconnaissance des universités françaises se retrouvent une nouvelle fois sur le devant de la scène internationale. Mais comme à chaque classement ou palmarès, il est important de bien considérer les critères d’évaluation.
Si le classement de Shanghai est réalisé sur la base de critères (quantitatifs) liés entièrement à la recherche, le classement Times Higher Education tient compte en plus de critères qualitatifs tels que l’enseignement, les revenus en provenance de l'industrie ou encore l’ouverture internationale de l’université.

Si dans THE 2020 l'Université d'Oxford est en première place, cette même université est classée en 7ème position dans le Classement de Shanghai. Quant à Harvard qui trône depuis plusieurs années en tête de ce dernier, l'université américaine occupe ... la 7ème place du classement du mensuel britanique.

Comme l'a indiqué Daniel Egret dans une interview consultable sur le site de Paris Sciences et Lettres, "Chaque classement utilise des indicateurs et des pondérations d'indicateurs différents. On pourrait comparer cela aux résultats d'un examen scolaire qui peuvent varier selon le coefficient. Seuls les rares élèves qui sont très bons partout figurent eux toujours en bonne place !"

➜ À voir aussi : Classement de Shanghai 2019, la France conserve sa 6ème place

digiSchool a sélectionné pour vous