Les dossiers du mois :

Rentrée décalée

N'attend pas la prochaine rentrée pour te réorienter !

➜  Voir le dossier

 

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#orientation : Comment savoir si tu es fait pour les métiers du marketing ?

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Pourquoi les élèves infirmiers se mobilisent ...

Pourquoi les élèves infirmiers se mobilisent contre les frais complémentaires en IFSI ?

L’entrée des Instituts de formation en soins infirmiers (IFSI) dans le système universitaire avaient eu comme points positifs la suppression du concours et l’accès pour les étudiants aux services universitaires. La Fédération Nationale des Étudiant.e.s en Soins Infirmiers (FNESI) dénonce néanmoins des frais complémentaires illégaux. Explications avec Bilal Latreche, Président de la FNESI.

Publié le 27 Septembre 2019 à 17h11 | | 0 avis

Pourquoi les élèves infirmiers se mobilisent contre les frais complémentaires en IFSI ?

Suppression du concours infirmier et nouveaux droits pour les étudiants

En juillet 2018, la Ministre de l’Enseignement supérieur et la Ministre de la Santé annonçaient la simplification de l’accès aux instituts de formation en soins infirmiers (pour les néo-bacheliers, les étudiants en reconversion) : suppression du traditionnel concours d’entrée au profil d’une admission sur dossier après formulation de voeux sur Parcoursup en 2019.

Le rattachement des IFSI publics aux universités a également eu pour conséquence de permettre aux étudiants de soins infirmiers de bénéficier, dès la rentrée 2018, de l’ensemble des services aux étudiants (bibliothèque universitaire, BDE, sport, médecine préventive, carte d’étudiant, …) via la contribution vie étudiante et de campus. « Parce que les étudiants en IFSI sont des étudiants comme les autres, ils doivent avoir les mêmes droits que les autres » avait déclaré Frédérique Vidal.

De pair avec cette mesure, une publication au journal officiel fixait les frais d’inscription en IFSI à 170€, équivalent à toutes les Licences. Pour information, le diplôme d’Etat (DE) d’Infirmier est délivré après les 3 années d’études du cursus et reconnu au grade de Licence.

➜ À voir aussi : Suppression du concours infirmier : comment entrer en IFSI ?

 

Des frais complémentaires appliqués par plus de la moitié des IFSI publics

Une première alerte a été lancée en juillet 2019, lorsque la FNESI dévoilait que 45% des IFSI publics indiquaient dans leur fiche de renseignements Parcoursup des « frais complémentaires ». Des sommes variant de 39,10€ à 350€/an dont les étudiants devaient s’acquitter à l’inscription, en supplément des frais d’inscription règlementés (170€) et de la CVEC (91€). 

Comme nous l’a expliqué Bilal Latreche, Président de la FNESI, ces frais sont justifiés par les IFSI comme étant des frais pédagogiques, des frais d’accès aux photocopieuses, des frais de tenues professionnelles ou encore d’accès au wifi. … « mais ces frais complémentaires sont complètement illégaux ». Les IFSI étant sous la tutelle financière des Régions, il revient à ces institutions de prendre en charge les frais pédagogiques des formations au prorata du nombre de candidats, et non aux étudiants qui ne s’acquittent que des frais d’inscription et de CVEC.

➜ À voir aussi : Qu'est ce que la Contribution Vie Etudiante et de Campus (CVEC) ?

 

Le bras de fer entre directeurs d’IFSI, étudiants et conseils régionaux

« Dès l’été, un rapport de force s’est installé avec les directeurs d’Instituts. Certains ont informé leurs étudiants qu’ils étaient bien inscrits mais que s’ils ne payaient pas, ils recevraient un rappel du Trésor Public, quand d’autres ont un peu fait les “soldes ” en faisant payer certains étudiants et pas d’autres » raconte Bilal Latreche. Le remboursement des frais déjà engagés par certains étudiants est en tout cas demandé par la FNESI. 

La Fédération avait appelé les étudiants à se mobiliser devant les conseils régionaux le 23 septembre dernier. Une mobilisation qui a porté ses fruits selon Bilal Latreche qui nous informe que les délégations locales de la FNESI ont été reçues dans tous les conseils régionaux sur ce sujet et que « certaines régions comme l’IDF ou la région Grand Est sont prêtes à assumer quand d’autres ne trouvent pas frais si inégaux ». En effet, des notes aux directeurs d’IFSI pour régulariser les subventions ont été envoyées par certains conseils régionaux pour mettre fin à cette pratique.

Le Ministère de l’Enseignement supérieur à également réagit en rappelant à l’ordre quatre universités (dont la Sorbonne) qui appliquaient des frais complémentaires injustifiés.

Toute cette affaire est-elle donc due à un abus des IFSI ? Un manque de subventions régionales ? Une mauvaise budgétisation des IFSI en cette année de transition sans concours ? Bilal Latreche nous a en tout cas confirmé que la mobilisation continuait jusqu’à ce que la règlementation soit complètement respectée pour les étudiants en soins infirmiers.

➜ A lire aussi : Tenté par des études de médecine ? La PACES disparait en 2020 !