Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les 5 commandements pour une rentrée réussie ...

Les 5 commandements pour une rentrée réussie à l'université

Le baccalauréat en poche, vous voilà prêt à découvrir les joies et allégresses de la vie estudiantine. Même si la foule des premières heures en amphis et les déboires administratifs peuvent vous faire regretter le secondaire, vous découvrirez aussi que le jeudi soir peut être le début du week-end !

Publié le 06 Septembre 2016 à 17h27 | | 1 avis

Les 5 commandements pour une rentrée réussie à l'université

1. Se loger il faudra

L'une des premières préoccupations lorsque les étudiants entament leur première année de faculté est celle de trouver un logement. Si pour des raisons géographiques ou financières vous souhaitez rester chez vos parents, cela vous évitera des démarches parfois fastidieuses pour trouver un toit, ce qui n'est pas plus mal. Dans le cas contraire, courage, votre nid douillet vous attend forcément quelque part. Plusieurs choix s'offrent à vous selon vos moyens et préférences :

Si vous êtes un étudiant boursier, sachez que le Crous de votre ville propose des résidences étudiantes à petits prix. Il peut s'agir de location simple ou de colocation, un bon moyen de faire des rencontres si vous débarquez dans un coin de la France où vous ne connaissez pas grand monde. Pour ce faire, vous devez adresser au Crous de la ville où vous souhaitez emménager, un DSE (dossier social étudiant), veillez à bien vous renseigner sur le site internet correspondant. Attention, ce dossier doit être saisi chaque année entre le 15 janvier et le 31 mai n'attendez donc pas de connaître votre lieu d'études pour faire votre demande.

    La location

Dans le cas où vous auriez raté le coche ou bien que vous préféreriez loger dans une location plus tranquille et autonome, de nombreux sites internet sont prévus pour trouver des propriétaires désireux de louer leur bien à des étudiants. Si vous êtes directement sur place, vous n'aurez pas trop de difficultés pour organiser vos visites, sinon, n'hésitez pas à vous faire héberger ou à prendre une location de courte durée pendant quelques jours ou une semaine afin de planifier vos rendez-vous.

Pour chaque visite, veillez à avoir un dossier contenant les garanties demandées et la photocopie de vos papiers d'identité. Effectivement, vous verrez que chaque propriétaire détient un certain nombre d'exigences quant aux documents à fournir pour louer leurs appartements (fiche d'impôt, taxe foncière), afin d'évaluer la solvabilité de vos parents ou bien la vôtre, soit votre capacité de paiement des loyers qui vous seront demandés.

Cependant, gardez bien à l'esprit que vous n'êtes en aucun cas contraint de laisser l'intégralité de vos papiers personnels à votre propriétaire, de la même manière, ces derniers ne peuvent pas vous demander n'importe quels documents. Vous n'êtes pas non plus obligés de déposer un chèque ou une somme d'argent pour réserver un appartement. Certaines de ces pratiques sont illégales, n'hésitez pas à le faire savoir si votre futur prorpiétaire vous met la pression. 

Une autre solution moins onéreuse est la location d'une chambre chez l'habitant, ce qui équivaut soit à une petite dépendance située dans l'habitation des propriétaires, soit à une chambre privée, où les parties communes seront partagées avec les autres occupants du logement. Cette alternative peut sembler contraignante pour celles et ceux qui souhaitent partir de chez leur parents mais en réalité elle peut s'avérer bénéfique pour ne pas se retrouver seul(e) les premiers temps.

De plus, les propriétaires proposant ce genre de location sont généralement soucieux de laisser à leur locataire leur intimité, afin de rendre le logement plus attractif. Des sites internet sont également consacrés à ce type d'hébergement, dans certains cas vous pouvez même ne pas payer de loyers lorsqu'une location est proposée en échange de services à la personne, telles que faire des courses et un peu de ménage à une personne âgée

2. Les lieux, vous explorerez

Une fois son chez-soi dégoté, faites du repérage. Regardez quels sont les itinéraires pour vous rendre à la fac, testez-les. Peut être qu'un trajet un peu plus long en bus vaudra mieux qu'une rame de métro ou de tramway bondée. Pensez aussi au vélo, un bon moyen de transport qui permet de prendre l'air et de travailler vos fessiers. 

Il est également important de savoir bien se repérer dans votre université. Rendez-vous sur le site de votre fac, des plans des bâtiments sont mis en ligne, afin de situer les différents amphithéâtres et salles de TD où se déroulent vos cours. Très important ! repérer aussi les tableaux d'affichages relatifs à votre licence, de nombreuses infos seront transmises par ce biais (déplacement de cours, absence etc). 

3. Relativiser, vous devrez

L'entrée à l'université c'est aussi vos premiers pas dans l'âge adulte. Les factures, les impôts, la sécurité sociale, autant de paperasse témoignant du fait que ça y est, vous êtes un individu responsable ! Néanmoins ne vous inquiétez pas trop, désormais vous pouvez réfléchir à l'avenir plus sereinement. Si tout se passe bien, vous savez à peu près ce que vous voulez faire plus tard et vos projets se concrétiseront, ce qui est une bonne chose.

Dans le cas inverse, la réorientation à la faculté est monnaie courante et beaucoup moins ardue que dans vos années antérieures. Vous remarquerez que des gens de tout âge sont sur les bancs de l'université et que les parcours et aspirations de chacun sont souvent diverses et variés.

➜ Voir le dossier : Trouver sa mutuelle étudiante

4. Les révisions, vous planifierez

Concernant les cours, vous devrez apprendre à optimiser votre emploi du temps. Quésaco ? Entre les cm où l'assiduité n'est pas obligatoire et les heures de td où l'appel sera faite et des devoirs vous seront donnés, il faut rester précautionneux. Les cours magistraux sont la base de vos cours, le squelette de votre apprentissage, si vous tachez de vous y rendre sachez que vous partez avec une longueur d'avance considérable.

Dès lors, si vous faites le choix de ne pas aller en cours, prenez bien le temps d'être à jour chaque semaine. Les heures de travaux dirigés seront là pour vous permettre de poser des questions si vous n'avez pas bien compris un point du cours magistral et pour creuser les notions importantes.    

➜ À voir aussi : Méthodologie : comment réussir ses études haut la main ?

5. Les bons plans, vous découvrirez

Votre carte étudiante est un sésame qui vous donnera accés à un tas de réduction, qu'il s'agisse des livres, des sorties culturelles, concerts, tickets de cinéma ou même parfois de vos courses. Présentez là dès que vous en avez l'occasion, elle saura vous surprendre.

Les avis sur cet article
flora

20 / 20

Super article, synthétique, très rassurant et sympa à lire!
Par

flora

- le 07 Septembre 20h53