Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Etudes supérieures : comment fonctionnent les ...

Etudes supérieures : comment fonctionnent les crédits ECTS ?

L’espace européen de l’enseignement supérieur, mis en place dans le cadre du processus de Bologne, permet aux étudiants des pays partenaires de suivre pendant quelques mois des cours ou de faire un stage dans des universités étrangères, et que ces mois passés soient reconnus dans la validation de leur diplôme. Cette validation est possible grace aux ECTS. On t’explique tout dans cet article.

Publié le 29 Mai 2019 à 18h01 | | 0 avis

Etudes supérieures : comment fonctionnent les crédits ECTS ?

Création d'un espace européen de l'enseignement supérieur

Dans le but de développer la mobilité étudiante, l’attractivité des formations et des universités européennes et la reconnaissance des études suivies à l’étranger, une coopération intergouvernementale a été lancée par 29 pays de l’union européenne et pays partenaires pour former un espace européen de l’enseignement supérieur. Cette coopération s’est formalisée en 1999 avec la signature de la déclaration du processus de Bologne. Aujourd’hui ce sont 48 pays engagés, soutenus par la Commission Européenne.

C’est dans le cadre de ce processus de Bologne qu’a été instauré le système de diplômes de l’enseignement supérieur en 3 cycles : Licence (bac+3) Master (bac+5) Doctorat (bac+8).

C’est par la même occasion qu’a été mise en place le système de crédits ECTS (European Credits Transfer System) pour valider les semestres d’études réalisées dans les établissements et pays partenaires.

➜ À voir aussi : Système LMD : quels diplômes passer à l'université ?

 

Qu’est ce que les crédits ECTS ?

Au niveau européen, pour donner une valeur similaire et une reconnaissance aux formations suivies dans les université, écoles et centres de formation partenaires, les diplômes sont délivrés à la condition de cumuler un certain nombre de crédits ECTS. Une équivalence de nombre de crédits correspond donc à un niveau de diplôme, un niveau de connaissances ou un temps de formation réalisé. Ce n’est qu’à la fin de chaque semestre d’études supérieures que tes crédits ECTS sont attribués, et à la condition d’avoir réussi tes examens.
Attention, ces crédits n’ont rien avoir avec tes notes, mais se cumulent selon un barème.

  • 1 crédit ECTS = 25 à 30 heures de travail
  • 1 semestre (1/2 année scolaire) = 30 crédits ECTS
  • 1 année scolaire (1 année complète) = 60 crédits ECTS

 

Combien de crédits ECTS selon les diplômes et le niveau d’études ?

  • BTS : 120 crédits ECTS 
  • DUT : 120 crédits ECTS 
  • CPGE : 120 crédits ECTS 
  • Licence / Bachelor reconnus au niveau européen : 180 crédits ECTS 
  • Master : 300 crédits ECTS * Programme Grandes Ecoles : 300 crédits ECTS 
  • Doctorat : 420 crédits ECTS 
  • Mastères spécialisés labellisés par la Conférence des Grandes Écoles : 75 crédits ETCS

Bon à savoir : si tu décides d’interrompre ta formation en cours d’année, tu conserves quand même tes crédits cumulés. Par exemple tu souhaites te réorienter après ta année de classe prépa. Si tu as réussi tes examens tu auras validé 60 crédits, soit 2 semestres. Par équivalence, ces 60 crédits ETCS te permettront d’intégrer directement une L2 à l’université.

C’est aussi avec ce système de cumuls de crédits que tu peux valider ton diplôme dans une université française, en ayant fait un semestre ou une année d’étude en Erasmus + : l’université étrangère partenaire utilisant le même système de reconnaissance de crédits, si tu valides bien tes examens lors de ton séjour à l’étranger.

➜ À voir aussi : Tout sur le programme de mobilité Erasmus+