Les dossiers du mois :

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#RENTREE 2020 : tout savoir sur la rentrée au lycée (protocole sanitaire, calendrier, positionnement)

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

La fin du concours d'infirmier

La fin du concours d'infirmier

Le jeudi 5 juillet 2018, le gouvernement a annoncé la fin du concours d'infirmier. A partir de 2019, les 326 instituts de formation en soins infirmiers sélectionneront sur dossier leurs étudiants.

Publié le 13 Juillet 2018 à 17h21 | | 0 avis

La fin du concours d'infirmier

 

Intégration des formations de santé à l'université

Désormais, l'admission aux IFSI(instituts de formation en soins infirmiers) se fera via la plateforme Parcoursup. Ainsi, les aspirants infirmiers n'auront plus de frais de préparation, d'inscription et de déplacement au concours. Selon Le Parisien Etudiant,  le gouvernement estime qu'ils coûtent aux candidats 25 millions d'euros par an. L'idée est de réduire les inégalités sociales dans l'accès au métier d'infirmier. Les étudiants des IFSI bénéficieront du statut d'étudiant et de tous ses avantages. Cette réforme s'inscrit dans le désir qu'a le gouvernement d’intégrer les formations de santé à l'université. Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, a assuré que le nombre de places sera maintenu et que les IFSI resteront sur l'ensemble des territoires. Les étudiants infirmiers seront totalement intégrés au cursus universitaire, puisqu'ils auront trois années de formation au terme desquelles ils obtiendront une licence. Celle-ci leur permettra, après trois années supplémentaires de pratique, de pouvoir candidater à un Master d’infirmier de pratique avancée, avec différentes spécialités : cancérologie, maladies chroniques, etc.

➜ À voir aussi : Devenir infirmier avec le réseau national CPES

 

Le problème des prépas au concours d'infirmier

Il existe beaucoup de classes préparatoires au concours d'infirmier. La majorité sont privées. Le ministère de la Santé indique qu'un tiers des élèves inscrits en première année de soins infirmiers sont issus d'une formation préparatoire. Il est évident que l'avenir de ces prépas est mis en péril par la décision du gouvernement. Le principal intérêt de ces établissements est le fait qu'ils augmentent les chances de réussite de leurs étudiants au concours d'infirmier. Désormais, ils ne prépareront plus le concours, mais les études. Ils permettront aussi de développer des connaissances sur le milieu hospitalier et la fonction d'infirmier libéral. Ces connaissances peuvent fortifier les projets professionnels. Ceci dit, cet intérêt reste limité, et la fédération nationale de l'enseignement privé estime qu'une prépa sur deux fermera à terme.

➜ Voir le dossier : Université