Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Les enseignants-chercheurs bientôt évalués ?

Les enseignants-chercheurs bientôt évalués ?

La ministre de l'Enseignement supérieur Frédérique Vidal envisage d'évaluer régulièrement les enseignants-chercheurs dans l'optique de renforcer la pédagogie dans les universités. Pourquoi et comment ?

Publié le 07 Septembre 2018 à 17h05 | | 0 avis

Les enseignants-chercheurs bientôt évalués ?

Des évaluations nécessaires

Il y a peu, le ministre de l'Éducation nationale Jean-Michel Blanquer a soumis l'idée d'évaluations régulières des professeurs du primaire et du secondaire. Frédérique Vidal a décidé de suivre son exemple en proposant à son tour d'évaluer les enseignants-chercheurs !

Selon L'Obs, elle a affirmé : « il faut absolument que l'engagement dans les activités d'enseignement soit évalué sérieusement et trouve toute sa place dans la valorisation des carrières ».

Autrefois professeure de chimie, la ministre de l'Enseignement supérieur a de bonnes raisons de penser que leurs compétences pédagogiques doivent être évaluées. En effet, ces professeurs de l'université sont généralement plus chercheurs qu'enseignants.

Le savoir n'est pas remis en cause, mais la pédagogie peut l'être. Souvent, ces enseignants s'investissent davantage dans leurs recherches et leurs publications que dans la préparation de leurs cours.

➜ À voir aussi : Études de médecine : la fin du concours en première année ?

 

Comment évaluer les enseignants-chercheurs ?

Demander aux étudiants de noter leurs professeurs est une option qu'exclut la ministre. Une pratique intéressante et pertinente mais trop fragile.

Non, a priori, il s'agirait plus de faire appel à une agence d'évaluation indépendante ou bien paragouvernementale. Par exemple, toujours selon L'Obs, en Angleterre, le Higher Education Funding Council for England distribue, depuis l'année dernière, des médailles (d'or, d'argent, de bronze) aux universités, selon la qualité de leur enseignement. L'université de Northampton, quant à elle, a adopté une toute autre pratique : les enseignants s'observent et discutent de leur pédagogie mutuelle dans une optique d'amélioration.

Ces évaluations régulières dans les universités pourraient peut-être, à terme, permettre d'améliorer les formations et surtout de diminuer les échecs scolaires. Par ailleurs, les étudiants prendraient probablement plus de plaisir à suivre leurs cours s'ils sentaient leurs professeurs investis.

➜ Voir le dossier : Université