Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Pas d'augmentation des droits d'inscription dan...

Pas d'augmentation des droits d'inscription dans l'enseignement supérieur public à la rentrée 2019

De quoi réjouir les porte-monnaie des étudiants du supérieur, les droits d’inscription dans l’ensemble des établissements publics d’enseignement supérieur relevant du ministère de l’enseignement supérieur seront inchangés à la rentrée 2019, pour les étudiants français et ressortissants de l’Union européenne.

Publié le 06 Mai 2019 à 17h41 | | 0 avis

Pas d'augmentation des droits d'inscription dans l'enseignement supérieur public à la rentrée 2019

A la différence des établissements privés qui déterminent eux-même le montant des inscriptions ou des frais de scolarité, ceux des établissements publics sont fixés par arrêté officiel (le dernier publié le 19 avril 2019). Les droits d’inscription sont fixés en fonction du cursus, du niveau d'études, de ta situation et de ta nationalité.

On te donne ici des montants à titre indicatif selon le diplôme visé (source www.etudiant.gouv.fr)

  • Tu es inscrit en classe préparatoire aux grandes écoles dans un lycée public, tes droits d’inscription s’élèvent à 170€.
  • Tu prépares un diplôme relevant du 1er cycle, c’est à dire une licence, une licence professionnelle, un Diplôme d'études universitaires scientifiques et techniques ou encore un Diplôme d’état (DE) conduisant au grade de licence (Diplôme de formation générale en sciences médicales, Diplôme de formation générale en sciences pharmaceutiques), tes droits d’inscription s’élèvent à 170€.
  • Tu suis une formation relevant du 2ème cycle, donc un master, un master de recherche technologique, un Diplôme de formation approfondie en sciences médicales, un Diplôme d'Etat de sage-femme ou encore un Diplôme d'Etat d'infirmier en pratique avancée : tes droits d’inscription s’élèvent à 243€.
  • Tu prépares un diplôme d’ingénieur, dans une école rattachée au Ministère de l'enseignement supérieur, ton inscription te coutera 601€.
    Si tu suis ton cursus dans une des écoles extérieures aux universités mais rattaché au Ministère de l'enseignement supérieur ou à l'école des mines de Nancy, ton inscription s’élèvera à 2 500€.
  • Tu prépares un diplôme relevant du 3ème cycle, de type doctorat ou habilitation à diriger des recherches, le coût d’inscription est de 380€. Pour les formations de 3ème cycle des études médicales, il faudra compter 243€ pour un DE de docteur en pharmacie ou encore 159€ pour un DE de docteur vétérinaire.

 

Cas particuliers

Si tu es boursier sur critères sociaux, boursier du gouvernement français ou encore pupille de la nation, tu es exonéré de tes droits d’inscription.
Si tu es inscrit dans un BTS public, tu es également exonéré de tes droits d’inscription.

➜ À voir aussi : Dossier Social Etudiant (DSE), tu as jusqu'au 15 mai 2019 pour constituer ton dossier

 

Quels sont les établissements d'enseignement supérieur publics ?

Voici la liste des principaux établissements d'enseignement supérieur publics français dépendant du Ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation, éligibles à ces frais.

  • l'ensemble des universités françaises
  • l'ensemble des communautés d'universités et établissements
  • l'Institut National Polytechnique de Toulouse 
  • les 4 écoles centrales (Lille, Lyon, Marseille, Nantes)
  • les 6 instituts nationaux des sciences appliquées ou INSA (Lyon, Rennes, Toulouse, Rouen, Strasbourg et Centre-Val de Loire)
  • les 3 universités de technologie (Compiègne, Belfort-Montbéliard, Troyes)
  • les 4 écoles normales supérieures ou ENS (Paris, Cachan, Lyon, Rennes) 
  • 9 établissements et écoles d'ingénieurs extérieurs aux universités 
  • 20 « grands établissements » (Collège de France, Cnam, Inalco, Ehess 
  • les 5 établissements français à l'étranger : l'école française d'Athènes, l'école française de Rome, l'école française d'Extrême-Orient, l'Institut français d'archéologie orientale du Caire et la Casa de Velázquez de Madrid
  • les 25 organismes publics de recherche, dont le CNRS, le CNES, le CIRAD, l'INSERM, l'INRA, ou encore l'IFREMER 

Retrouve en détail la liste de tous les établissements d'enseignement supérieur publics

➜ À voir aussi : Parcoursup 2019 : tout savoir sur la phase d'admission (oui, oui-si, en attente, non)

 

Garde en tête aussi que beaucoup d'établissements d'enseignement supérieur, publics comme privés, proposent de l'apprentissage, ce qui te permet de financer une partie de tes études et d’être rémunéré pendant ta formation.

Selon tes projets de poursuite d’études, n’hésite pas à te renseigner directement auprès de l’établissement qui t’intéresse. Ils pourront t’en dire plus sur les aides à mobiliser au besoin et selon ta situation.