Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

8 conseils pour réussir sa rentrée décalée

8 conseils pour réussir sa rentrée décalée

Si tu te réorientes en cours d'année grâce au dispositif de rentrée décalée : bravo, cette décision courageuse montre que tu es acteur de ton orientation. Pour relever ce défi, voici quelques conseils pour réussir ta seconde rentrée.

Publié le 22 Octobre 2019 à 17h15 | | 0 avis

8 conseils pour réussir sa rentrée décalée

Ta formation débutée en septembre ne te plait pas ou tu ne te vois pas poursuivre tes études dans la filière choisie ? Tu peux prendre la décision d'arrêter les cours au premier semestre et de te lancer dans une autre voie ... et c'est courageux ! Tu peux aussi décider de te lancer dans une formation à partir de janvier car pour des questions de calendrier et de disponibilité ce n'était pas possible en septembre ! 

En intégrant une nouvelle formation en janvier ou février en rentrée décalée (ou seconde rentrée) tu suivras ton programme de l'année en accéléré sur 4 à 7 mois. Il faudra donc t'accrocher, mais cela vaut le coup pour ne pas perdre une année. Voici nos conseils pour réussir ton année avec succès.

➜ Voir le dossier Seconde Rentrée : Réorientez-vous dès janvier 2020

 

1. Renseigne-toi bien sur l'école et ses formations 

Les écoles proposant des secondes rentrées sont de plus en plus nombreuses. Qu'il s'agisse d'écoles de commerce, d'écoles d'ingénieurs, d'écoles d'art ou encore d'universités, les cursus post-bac accessibles en milieu d'année se multiplient. Certaines réalisent leur rentrée décalée en janvier, d'autres en février, voire en mars. Prends le temps de te enseigner sur l'école et les formations. Il s'agit de ta deuxième chance, elle est précieuse alors ne la gâche pas en te précipitant sur une formation qui ne te conviendrait pas.

 

2. Rassure tes parents : « Cette fois, c'est la bonne ! »

Pour tes parents, accepter l'idée que tu as pu te tromper dans ton orientation après ton bac n'est pas forcément facile à entendre. Alors pour être certain qu'ils comprennent les enjeux de cette réorientation en cours d'année, prends le temps de parler calmement avec eux et de tout leur expliquer. Insiste sur les avantages de la rentrée décalée et sur la poursuite de tes études. Profites-en pour leur expliquer la formation qui te séduit et montre leur que tu es parfaitement renseigné. Ils seront fiers de voir que tu prends ton avenir en main !

 

3. Visite ta nouvelle école

Les établissements proposant des secondes rentrées sont à ton écoute. N'hésite pas à les appeler pour poser toutes tes questions et à te rendre au sein de l'école afin de t'imprégner des lieux et de l'ambiance. tu seras le/la bienvenu(e), n'hésite pas. Profites-en pour te faire accompagner de tes parents. Cela les rassurera et les incitera à accepter ta décision de changer de formation en cours d'année.

 

4. Ne nourris aucun regret et alimente tes projets

Tu as pris une décision courageuse en optant pour la rentrée décalée. on a le droit de s etromper, et se rendre compte de ses erreurs est une excellente chose. Tout faire pour réparer cette erreur au plus vite est d'autant plus louable. Bravo ! Alors n'entretiens aucun regret, va de l'avant et poursuis tes projets professionnels. L'avenir te tend désormais les bras.

 

5. Travaille sérieusement et régulièrement

Intégrer une nouvelle formation en cours d'année demande beaucoup de sérieux et de travail. Tu vas aborder de nouveaux sujets, te familiariser avec de nouvelles matières, pour certaines peut-être inconnues. En plus des cours dispensés au sein de l'école, enrichis tes acquis avec des lectures parallèles. Sois curieux et impliqué.

 

6. Capitalisez sur ce que vous avez appris

Les six mois que vous venez de passer ne sont pas perdus. Chaque connaissance est une réponse à une question. Vous avez forcément appris des choses au sein de votre « première » formation qui vous serviront dans votre cursus. Multipliez les synergies entre les enseignements que vous avez reçus durant vos six premiers de mois de licence et ceux dispensés dans votre nouvelle école. Soyez malin !

 

7. Garde contact avec tes anciens camarades

Changer d'établissement scolaire en cours d'année ne signifie pas tirer un trait sur tout ton passé. Depuis septembre, tu as pu rencontrer des personnes avec qui tu as pu nouer des affinités. Dans la suite de ta formation, garde du temps pour les voir, boire un café ou manger le midi avec eux. Entretenir ses relations est très important, d'un point de vue personnel mais aussi professionnel. Ces (anciens) copains de promo sont autant de futurs employeurs ou prescripteurs qui viendront enrichir ton réseau une fois diplômé.

 

8. Va vers les autres

Les classes de rentrée décalée n'ont rien à voir avec les promos de rentrée traditionelle, les effectifs étant nettement réduits. Tu seras dans un groupe de dix à vingt étudiants max. Un contexte parfait pour nouer des relations de proximité et de complicité avec les autres étudiants. Mais au delà de tes camarades de rentrée décalée, fais également l'effort de te rapprocher des étudiants suivant le cursus classique (ayant intégré l'école en septembre). Cette démarche est essentielle car en septembre prochain, lorsque tu intègreras ta deuxième année, tu rejoindras ces étudiants.

➜ À voir aussi : Carole Gutierrez, de l'EBS Paris : « Nous ne faisons pas une classe à part avec la promo de la seconde rentrée »