Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Qeirthyane, à l'emlyon business school : « En...

Qeirthyane, à l'emlyon business school : « En rentrée décalée, il faut s'organiser et s'accrocher »

« Je savais depuis le collège que je voulais faire une école de commerce » : Qeirthyane est un étudiant déterminé et ambitieux, en deuxième année à l'emlyon business school. Après des premiers pas décevants dans l'enseignement supérieur, en prépa ECS (Économique et Commerciale, option Scientifique), il a choisi de basculer sur cette école de commerce, grâce au programme de rentrée décalée qui débutait en mars.

Publié le 24 Janvier 2019 à 15h00 | | 0 avis

Qeirthyane, à l'emlyon business school : « En rentrée décalée, il faut s'organiser et s'accrocher »

As-tu vécu cette rentrée décalée comme une chance ou une contrainte ?

Je l'ai vécue comme une chance. Après mon bac scientifique, je visais les grandes écoles. J'ai fait une classe préparatoire ECS à Paris-Montaigne. Mais je me suis aperçu que ce n'était pas le style éducatif qui me correspondait. J'ai donc voulu m'aventurer sur une nouvelle voie : le programme Global BBA de l'emlyon business school. Ça me permettait de ne pas perdre une année.

 

Est-ce que ça a été difficile de s'adapter à un nouveau rythme, de nouvelles disciplines et un nouvel environnement ?

L'intensité des cours en rentrée décalée ne m'a pas beaucoup changé de la prépa. On avait aussi beaucoup de travail personnel à fournir. Quant aux disciplines, c'était très différent de ce que j'avais connu. À l'emlyon business school, j'ai commencé à suivre des cours de comptabilité, de finance, de marketing… alors que j'avais suivi des formations plus scientifiques jusque-là. C'était donc nouveau pour moi. Les premiers cours ont été difficiles, mais je me suis adapté.

 

Comment t'es-tu organisé ?

On a commencé le cursus accéléré par un business game, qui nous a permis de pratiquer dès le début : on a donc commencé de façon « facile », mais avec de la rigueur. Ensuite, je prenais des notes, généralement sur ordinateur, et je relisais tous mes cours chaque soir. On avait beaucoup de projets à faire en groupe, donc on travaillait souvent ensemble à l'école. On avait aussi d'excellents professeurs, qui étaient toujours là pour nous accompagner. Et comme on n'était que dix étudiants, les échanges étaient faciles entre nous. En rentrée décalée, il faut s'organiser.

➜ À voir aussi : « En rentrée décalée, il faut prendre le rythme dès le premier jour »

 

Comment décrirais-tu l'ambiance en deux mots ?

Sérieux et découverte.

 

Qu'est-ce qui t'a le plus surpris ?

Vu que je venais de prépa, je n'étais pas habitué à l'esprit de l'école. J'étais habitué au système scolaire bien français. Mais à l'emlyon business school, c'est la version améliorée. Par exemple, les tables et les chaises dans les salles de cours ont des roues, pour qu'on puisse facilement se déplacer pendant les travaux de groupe. Autre exemple : la lumière des salles s'adapte au temps qu'il fait à l'extérieur ! C'est ce qui m'a le plus surpris et aussi le plus plu : j'étais dans un nouveau monde.

 

Quel est ton conseil pour les étudiants qui souhaiteraient faire la rentrée décalée ?

Il faut travailler intensément, parce que c'est dur. C'est un an de cours condensé en quatre mois. C'est souvent quand ça devient difficile qu'on a envie de baisser les bras, mais c'est justement le moment où il faut s'accrocher.

➜ Voir la rubrique : Seconde rentrée

 

La rentrée décalée à l’emlyon business school en un coup d’œil

Nombre de places :
15 places à Saint-Etienne, 20 à 25 places à Paris
Cursus accessible : première année du Global BBA
Modalités d’admission : concours du Tage Mage, test d’anglais et entretien de motivation
Calendrier : cours du 4 mars au 28 juin, ensuite stage en entreprise d’un mois
Frais de scolarité : 10 500€/ an
Contact : Jan-Aurélien SCOZZESI SAINT-LAGER / bba@em-lyon.com / 04 27 40 50 20