Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Victor, étudiant à l'ECE Paris : « Les élè...

Victor, étudiant à l'ECE Paris : « Les élèves de Prépac sont aptes à gérer une grande quantité de travail »

Victor Lam est étudiant en M1 de Systèmes Embarqués à l’école d’ingénieurs ECE Paris. Il y a quelques années, il intégré Prépac, le programme de rentrée décalée de l’école, après avoir tenté médecine. Il nous raconte comment il a vécu cette année intense qui lui a permis de changer son projet professionnel… et d’aimer ses études !

Publié le 14 Décembre 2017 à 17h10 | | 0 avis

Victor, étudiant à l'ECE Paris : « Les élèves de Prépac sont aptes à gérer une grande quantité de travail »

Qu’est-ce qui vous a amené à faire une seconde rentrée à l’ECE ?

Victor : Après le bac, j’ai tenté deux fois la première année de médecine. Dès la deuxième, on sent si on va échouer ou pas. Il vaut donc mieux se réorienter en prépa à la fin du premier semestre ! Quand j’ai fait la Prépac, c’était il a trois-quatre ans, il n’y avait pas beaucoup d’offres comme celle-là. Plus qu’une rentrée décalée, la Prépac est vraiment une première année de prépa en mode accéléré. Nos cours sont identiques à ceux des élèves présents depuis septembre. Ce qui m’a poussé vers l’ECE Paris, c’est l’ouverture. J'ai pu toucher à beaucoup de domaines différents, tout en ayant toujours le moyen de côtoyer le domaine de la santé et de la médecine.

 

Est-ce que le rythme intense de la Prépac a été dur à adopter ? Avez-vous eu recours à du soutien ou du tutorat pour vous aider ?

Je n’ai pas eu besoin du tutorat, parce que mon rythme de travail était déjà élevé. C’était d’ailleurs le cas pour la plupart des élèves de ma promo de Prépac. Ils étaient issus de médecine ou de prépa, donc ils étaient aptes à gérer une grande quantité de travail. La nouveauté, dans le rythme de travail à l’ECE, ce sont les projets. Nous avons des cours, des TP, mais surtout des projets où on est plus libres. On travaille en petites équipes et on a un cahier des charges, comme en entreprise, et la gestion est libre. C’est un gros changement dans notre méthode de travail !

➜ À voir aussi : Frédéric Ravaut, enseignant-chercheur à l'ECE Paris : « 80% des élèves de Prépac sont issus de médecine »

 

Est-ce que vous avez totalement changé de projet professionnel en entrant à l’ECE Paris, ou est-ce que vous avez toujours le même que celui que vous aviez en tentant la PACES ?

Il a totalement changé ! Même en entrant à l’ECE Paris, je pouvais toujours rester en lien avec la médecine, en intégrant plus tard la Majeure Médecine et Santé de l’école. Finalement, j’ai intégré la Majeure Systèmes Embarqués ! L’ECE Paris permet de se réorienter où on veut. Grâce aux options, on peut tâter le terrain, voir ce qui nous plaît. Ce qui m’intéressait, c’était les systèmes électroniques et la mécanique.

 

Si vous aviez face à vous un étudiant qui hésite à faire une rentrée décalée, quels conseils lui donneriez-vous ?

La question, ce n’est pas tellement de savoir s’il veut faire ou pas la rentrée décalée. Ce serait plutôt : est-ce que le programme lui plaît, est-ce qu’il correspond à ce qu’il veut faire ? Ça permet aussi de ne pas perdre un an dans des études qui ne nous plaisent pas, et de faire ce qu’on aime. Au sortir du bac, les élèves ne savent pas vraiment ce qu’ils veulent faire. En commençant leurs études, ils savent assez vite ce qui leur plaît ou pas, ils peuvent donc s’orienter en fonction.

➜ Voir le dossier : Seconde Rentrée : se réorienter en Février 2018

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis