Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Magda, étudiante à HEIP : « Il faut éviter ...

Magda, étudiante à HEIP : « Il faut éviter de rester coincé dans une orientation qu?on n?aime pas »

Magda Abdallah est en deuxième année de Bachelor à HEIP. L’année dernière, elle a quitté sa licence de droit pour effectuer une rentrée décalée dans cette école. Un bon choix, puisqu’elle est désormais épanouie dans sa formation et construit son projet professionnel. Elle nous en dit plus en répondant à nos questions !

Publié le 08 Décembre 2017 à 10h00 | | 0 avis

Magda, étudiante à HEIP : « Il faut éviter de rester coincé dans une orientation qu?on n?aime pas »

Pourquoi avez-vous choisi de faire une seconde rentrée chez HEIP ?

Magda : C’était un choix personnel. Je m’étais inscrite en première année à la fac, ça ne me convenait pas, et je ne voulais pas perdre une année. C’était une licence de droit, et le problème… c’est qu’on ne faisait que du droit !

 

La seconde rentrée propose un rythme de travail très intense. Comment avez-vous géré cet aspect ?

Honnêtement, HEIP accompagne très bien les élèves. Au début de la rentrée décalée, nous avons eu une réunion d’information avec l’administration de l’école. Ce qui est utile, car il y a toujours une différence entre ce qu’on lit sur la brochure d’une école et la réalité ! Tout nous a été expliqué, pour qu’on sache vraiment ce qui allait se passer. L’administration nous a aussi relancés plusieurs fois, ils s’occupent de tout.

➜ À voir aussi : Alix Auffray, responsable admissions à HEIP : « Les étudiants qui font la rentrée décalée bénéficient d’un suivi spécifique »

 

Est-ce que vous avez pu faire connaissance avec la promo déjà présente depuis septembre, ou est-ce que les élèves de la rentrée décalée restent entre eux ?

Nous nous sommes tous connus en même temps. Quand le deuxième semestre a commencé, nous avons eu des cours communs avec la promotion présente depuis septembre. Des affinités se sont créées, nous nous sommes tous mélangés, et nous [les élèves de la seconde rentrée] n’avons jamais été à part.

 

Le directeur d’une prépa me disait que la seconde rentrée servait à ranimer la flamme, à faire en sorte que les élèves soient plus sûrs d’eux et de leur projet professionnel. Ça a marché pour vous ?

Je suis plus heureuse à l’HEIP, sinon je n’y serais pas restée ! Pour les étudiants en général, je dirais que tout dépend de là où ils veulent aller. Il faut qu’ils réfléchissent longtemps à leur projet. Mon projet professionnel est maintenant plus défini. Mais je peux vraiment en envisager un parce que je me sens bien dans l’école !

 

Si vous aviez devant vous un étudiant qui veut se réorienter, mais qui hésite à faire une rentrée décalée, que lui diriez-vous ?

D’y aller ! D’abord, je lui dirai d’éviter de rester coincé dans une orientation qu’il n’aime pas. Ensuite, qu’il ne doit pas avoir peur de la quantité de travail qu’on trouve dans la seconde rentrée. Le travail n’est pas immense, il faut juste bien s’organiser.

➜ Voir le dossier : Seconde Rentrée : se réorienter en Février 2018

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis