Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

«Je savais qu’il y avait aussi des débouch...

«Je savais qu’il y avait aussi des débouchés dans le secteur de la bio-production

Témoignage – Capucine De Tricornot, a été réorienté à Sup’Biotech, où elle étudie actuellement en 4ème année. Elle raconte son parcours, sa réorientation et ce qu’elle a pu trouver dans sa nouvelle école.

Publié le 15 Juin 2017 à 15h20 | | 0 avis

«Je savais qu’il y avait aussi des débouchés dans le secteur de la bio-production

Quel est votre parcours scolaire ?

J’ai fait un bac S-SVT spécialité Physique-Chimie et j’ai décidé d’aller en PACES car je voulais devenir médecin-chercheur. J’ai redoublé cette première année qui est très difficile. Après le premier concours de ma deuxième PACES, j’ai pensé à une réorientation car je savais que je ne serai pas classée en médecine.

➜ Vous préférez peut-être l'avis du directeur ?

 

 

Pourquoi vous êtes-vous réorienté ?

La réputation veut que ce soit une filière bouchée... Je voulais continuer dans la recherche et dans le secteur de la santé. Les biotechnologies me proposaient de pouvoir le faire.

 

Comment et pour quelles raisons avez-vous intégré Sup’Biotech ?

J’ai découvert l’école sur un salon puis je suis venue à une Journée Portes Ouvertes. J’ai fait une admission parallèle en première année car je voulais faire le cursus depuis le début. J’ai choisi Sup’Biotech pour l’ouverture sur les nombreux métiers possibles à l’issue de la formation. La recherche était mon choix numéro 1 mais je savais qu’il y avait aussi des débouchés dans le secteur de la bio-production ou du marketing. L’aspect international, avec le semestre d’ études obligatoire en troisième année a aussi motivé mon choix, comme les cours donnés en anglais à partir de la quatrième année.

➜ À voir aussi : Se réorienter en cours d'année, c'est possible !

 

Quelles sont les 3 qualités à avoir pour réussir sa réorientation ?

  • Venant de PACES, j’étais habituée à travailler beaucoup. C’est déjà une première qualité.
  • L’ouverture d’esprit est importante aussi.
  • Et enfin, la persévérance car même si on abandonne son rêve d’enfant, être médecin pour moi, il faut continuer à avancer. Aujourd’hui je ne regrette pas mes choix, chaque expérience fait grandir.

 

Avez-vous des conseils pour un étudiant qui souhaite se réorienter à Bac+1 ?

Ne pas choisir la facilité, être sûr de sa valeur et savoir qu’on a eu le droit d’échouer. Se réorienter, c’est très courant et c’est quelque chose qui peut devenir très positif au final.

➜ Revenir au dossier : Se réorienter à Bac+1

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis