Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Quitter médecine pour devenir ingénieur

Quitter médecine pour devenir ingénieur

En première année de médecine (PACES), les étudiants forcés de se réorienter à l’issue du premier semestre sont nombreux. A Angers, une grande école offre la possibilité à ces étudiants en Bac+1 de se réorienter sans perdre une année.

Publié le 20 Juin 2017 à 14h00 | | 0 avis

Quitter médecine pour devenir ingénieur

Chaque année, de nombreux étudiants de médecine décident de se réorienter. Changement de vœux, échec au PACES, perte de motivation, les raisons de changer de voie peuvent être variées. Si la réorientation vers d’autres métiers de la santé semble plus évidente, certains préfèrent changer complètement de voie. Il est alors possible de quitter médecine pour devenir ingénieur.

 

Se réorienter sans perdre une année

Pour la septième année consécutive, l’ESEO (Ecole Supérieure d’Electronique de l’Ouest) ouvre ses portes au mois de février aux étudiants de médecine souhaitant se réorienter après le premier concours de PACES. Grâce à la passerelle PASS-INGE, ils pourront ainsi intégrer en seconde rentrée un cursus d’ingénieur généraliste aux nombreux débouchés. Les étudiants suivent un semestre intensif qui leur permet d’acquérir un niveau suffisant pour poursuivre leur cursus directement en deuxième année de Prépa intégrée au cursus ingénieur de l’ESEO.

Pour les étudiants en médecine qui souhaitent se réorienter sans quitter complètement le domaine de la santé, L’ESEO propose une filière «ingénieurs biomédical» particulièrement attrayante. Cependant, si celle-ci se rapproche le plus de la médecine, toutes les filières de l’école sont ouvertes aux anciens étudiants de PACES.

➜ On peut vous aider : 5 conseils pour réussir un changement d'orientation

 

Une réussite facilitée

La passerelle PASS-INGE fait figure de pionnière dans la réorientation des étudiants de médecine vers l’ingénierie. Aujourd’hui, ce sont près de 40 étudiants par an qui rejoignent l’ESEO par ce biais et qui intègrent haut la main la deuxième année du cursus: «Grâce à l’accompagnement spécifique qu’ils reçoivent, ce parcours est une totale réussite, nos PASS-INGE comptent souvent parmi les plus brillants étudiants de l’ESEO» ajoute Olivier Paillet, directeur de l’école.

La passerelle PASS-INGE de l’ESEO est proposée dans les différents campus de Paris-St-Cloud, Dijon et Angers. Pour une rentrée en février 2017, les portes-ouvertes sont le 14 janvier 2017 à Paris, les 21 et 22 janvier à Angers et le 28 janvier à Dijon. Le dossier à envoyer avant début février (bulletins de Première et Terminale S, notes du Bac et choix du site).

➜ À voir aussi : Comment déterminer ce qui vous passionne ?

 

Les intérêts de chacun

  • Pour les écoles : il s’agit de "récupérer" les étudiants de PACES, et surtout des élèves ayant une orientation vraiment spécifique. Cela permet aussi de rééquilibrer un peu la parité dans les cursus, les jeunes étudiantes étant sous-représentée en école d’ingénieur mais très présentes dans la santé.
  • Pour les étudiants : cela évite de perdre une année, voir deux ans dans le cas de ceux qui repassent leur PACES, tout en pouvant viser le diplôme très convoité d’ingénieur. Certains en profitent notamment pour rester proche des secteurs du vivant ou de la santé, malgré leur échec.

➜ Revenir au dossier : Se réorienter à Bac+1


Focus - Ces écoles accueillent des élèves à Bac+1 :