Les dossiers du mois :

Rentrée décalée

N'attend pas la prochaine rentrée pour te réorienter !

➜  Voir le dossier

 

Parcoursup 2020

Calendrier, formations, nouveautés, méthodo, conseils !

➜  Toutes les clés

 

Réforme du bac 

Nouvelles matières, nouvelles modalités d'évaluation, actualités 

➜  Tout sur le Bac 2021

 

Rapport de Stage

Méthodologie étape par étape et exemples  :

➜ Voir le dossier

 

 

#digiMentor : les conseils d'orientation de Nathalie Hector, directrice du programme Grande Ecole de l'EM Lyon

 

 

 

étudier à l'étranger

 

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

 

 

Etudes médicales : PASS, mode d'emploi

Etudes médicales : PASS, mode d'emploi

A partir de la rentrée 2020, ce n’est plus par la PACES mais par le Parcours d'Accès Spécifique Santé (PASS) que les étudiants pourront passer pour poursuivre un cursus d’études médicales, maintenant appelé filière MMOP (médecine, maïeutique, odontologie et pharmacie). Admission, sélection, poursuite d’études … on t’explique ce qui change pour cette nouvelle première année d’études de santé.

Publié le 17 Décembre 2019 à 09h18 | | 0 avis

Etudes médicales : PASS, mode d'emploi

La PACES est remplacée par le Parcours d'Accès Spécifique Santé à la rentrée 2020

Pour suivre un cursus d’études médicales (médecine, maïeutique, odontologie et pharmacie), il fallait passer par la PACES (première année commune aux études de santé). A partir de septembre 2020, celle-ci est remplacée par le « Portail santé », renommé Parcours d'Accès Spécifique Santé "PASS". Nouveau nom, mais également nouvelles modalités d’évaluation et de poursuite de cursus.

Pour intégrer cette première année de licence juste après ton bac ou en réorientation après une première année d’études, tu devras t’inscrire sur Parcoursup dès janvier 2020. S’agissant d’une filière universitaire, l’admission répondra aux modalités d’accès d’une voie non-sélective.

➜ À lire aussi : Etudes médicales, trois nouvelles voies d'accès à la rentrée 2020

 

En quoi le Parcours d'Accès Spécifique Santé (PASS) est différent de la PACES ?

Le contenu des enseignements

Comme nous l’a confirmé Maxime Tournier, vice-président chargé de l’enseignement supérieur à l’ANEMF (Association nationale des étudiants en médecine de France), si les sciences fondamentales et les sciences humaines représenteront une majorité du programme, celui-ci sera enrichi d’une « mineure » choisie par l’étudiant. Un enseignement qui lui permettra de préparer sa poursuite d’études dans une autre formation du cycle de licence en cas d’échec ou de réorientation après la première année.

L’évaluation

Des partiels et un contrôle continu, similaires aux autres filières universitaires, remplaceront le concours. Tes notes te permettront de constituer ton dossier académique et de valider ou non ta première année, ainsi que les 60 ECTS requis. C’est « l’évaluation de la capacité à apprendre » image Maxime Tournier.

L’admission en 2ème année

Si numérus clausus disparait avec la réforme, il existera tout de même une vraie sélection pour le passage en deuxième année. Le nombre de places sera fixé par les universités elles-même, selon les besoins régionaux identifiés… tu as peut-être déjà entendu parler du « numerus apertus ».
Une fois ta première année validée, il faudra ensuite remplir les conditions d’admissibilité définies par chaque université : moyenne minimale dans certaines matières selon la filière MMOP choisie, seuil de notes dans des unités d’enseignements par exemple. Des critères qui permettront aux établissements de définir des classements.

Dans certains cas, et à l’exception des "grands admissibles" qui présentent un dossier excellent pour passer directement en deuxième année, des épreuves écrites ou orales d’évaluation de compétences plus transversales telles que l’analyse, la synthèse, ou encore la capacité d’adaptation, pourront également être organisées par les universités. C’est « l’évaluation de la capacité à comprendre » complète Maxime.

Et après l’année en PASS ?

• Si tu as validé tes 60 crédits ECTS et que tu es admissible : tu peux intégrer la DFG2 (diplôme de formation générale 2) et choisir ta voie de spécialité pour la deuxième année : médecine, maïeutique, odontologie ou pharmacie.

•  Si tu as validé tes 60 crédits ECTS et que tu n’es pas admissible : tu n'as pas le droit de redoubler ta première année. Tu peux suivre une L2 proposant une « mineure santé » … et retenter à l’issue de la L2 de réintégrer le cycle MMOP par voie aménagée, ou intégrer une L2 dans une toute autre filière. 

• Si tu n’as pas validé tes 60 crédits ECTS : tu devras obligatoirement te réorienter dans une autre formation, ou intégrer une L1 proposant une « mineure santé » si tu souhaites retenter ta chance en admission aménagée dans la voie MMOP (le redoublement n'étant pas autorisé).

admission MMOP par PASS

source : rapport Saint-André – décembre 2018
le nom Portail santé a été remplacé par PASS - Parcours d'Accès Spécifique Santé

➜ Pour aller plus loin : Découvre les formations sur Parcoursup

 

Faut-il passer par le PASS pour faire des études de kiné ?

Avant d’intégrer l’Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie pour 4 ans, les futurs étudiants kiné doivent obligatoirement passer par une première année universitaire : PACES, STAPS ou encore licence en Sciences sont des voies possibles. Avec la suppression de la PACES, le parcours d'accès spécfique santé sera-t-il une voie d’accès aux études de kiné ?

Mise à jour (20/12/2019) Retrouve ici-dessous les dernières informations sur l'impact de la réforme de santé sur les études en kiné et les voies d'accès en 2020 (explications avec le Fédération Nationale des Etudiants en Kinésithérapie).

➜ Modalités : Les trois parcours d'accès aux études de kiné