Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Etudes de santé : L.AS, PASS quelles sont ces ...

Etudes de santé : L.AS, PASS quelles sont ces nouvelles appellations ?

Les arrêtés fixant les nouvelles modalités d'études de santé ont été publiés ce mardi 5 novembre 2019 : suppression de la PACES et du numérus clausus, possibilité pour les étudiants d'entrer en études de santé après une, deux ou trois années d'études supérieures de santé, ouverture à une plus grande diversité de profils d'étudiants et nouvelles voies d'accès : on fait le point.

Publié le 05 Novembre 2019 à 11h55 | | 0 avis

Etudes de santé : L.AS, PASS quelles sont ces nouvelles appellations ?

Nous t'avions présenté le mode d'emploi du Portail Santé il y a quelques semaines, la nouvelle voie d'accès aux études médicales qui remplace la PACES à partir de la rentrée 2020. Avec la publication ce jour de l'arrété fixant les nouvelles modalités d'accès aux études de santé, la terminologie "Portail santé" est remplacée par parcours spécifique "accès santé" (PASS), et la licence proposant une "mineure santé" est remplacée par la licence avec option "accès santé' (L.AS)

Le parcours spécifique "accès santé" (PASS)

Proposé uniquement par les universités ayant une faculté de santé, tu suivras des enseignements spécifiques aux études de santé, mais également une option dans une autre discipline que tu aimes et qui correspond à tes points forts (si tu aimes la littérature, les langues ou l’économie par exemple).

A l’issue de ta première année, tu pourras si tu le souhaites poursuivre dans une L2 de l’option choisie ou poursuivre en 2ème année dans la filière MMOP que tu auras choisie. N’étant pas autorisé à redoubler cette première année PASS, tu pourras te réorienter sur Parcoursup.

licence option accès santé digischool

➜ À lire aussi : Trois nouvelles voies d'accès aux études de médecine

 

La licence avec une option "accès santé"

« Là où il n’y aura pas de faculté de médecine ou de faculté de santé, on aura la possibilité de rentrer dans une licence classique disciplinaire, auxquelle se rajouteront des « modules santé […] Pour permettre aux jeunes de démarrer dans les études de santé sur leur territoire, sans être obligé de se déplacer vers les métropoles qui ont des CHU » a indiqué la Ministre de l’enseignement supérieur ce matin.

Tu pourras donc intégrer une licence de lettres, de droit, de biologie, de sciences ou encore d'économie, tout en suivant des enseignements liés à la filière MMOP (médecine, maïeutique, odontologie, pharmacie) qui t'intéresse. Si tu es admis en cursus de santé (en L2 ou L3), tu rejoindra la faculté de santé pour la poursuite de tes études.

La probabilité qu’un jeune revienne s’installer dans sa ville de naissance après l’avoir quitté plus de 5 ans est très faible indique également la Ministre. La possibilité pour ces jeunes de démarrer leurs études de santé à proximité de leur lieu de résidence familiale serait un levier pour que les futurs médecins se réinstallent dans les déserts médicaux.

 

pass digischool

➜ Pour ne rien manquer : Parcoursup 2020

Un nouveau mode de sélection

Avec cette réforme de santé, le numerus clausus disparait aussi. Cette régulation centralisée n'a "pas fonctionnée" indique la Ministre et engendré une répartition géographique inégale des professionnels de santé, un manque de médecins dans certaines spécialités ou un fort taux d'échec des étudiants en première année d'études. 

Ce seront dorénavant les universités, en lien avec les agences régionales de santé, qui détermineront le nombre d’étudiants qu’elle admet dans chaque filière de santé. Les QCM du concours feront place à des évaluations calquées sur le même modèle que celles de tout autre étudiant à l'université : des partiels, du contrôle continu et des épreuves complémentaires (orales) pour certains.

Un processus de sélection rénové
Le numérus clausus disparait. Chaque université déterminera en lien avec l’agence régionale de santé le nombre d’étudiants
qu’elle admet dans chaque filière de santé, et répartira les places entre les différentes voies d’accès.
Le concours unique basé exclusivement sur des QCMS disparait. Les étudiants seront sélectionnés sur leurs résultats dans leur
parcours de formation (L.AS ou PASS) et, pour certains sur des épreuves complémentaires, dont des épreuves orales.
La démographie des professions médicales sera anticipée par une analyse nationale à une échelle pluriannuelle des besoins de
santé des territoires et des évolutions des métiers.

 

Quelle université choisir ?

Si les parcours spécifiques "accès santé" (PASS) seront majoritairement proposés dans les universités ayant une faculté de médecine, les licences avec accès santé seront proposées aussi dans des universités qui n'en ont pas. A partir du 20 décembre 2019 sur Parcoursup, tu pourras accéder à toute l'offre de formation selon les universités ciblées ou les cursus choisis. 

"Chaque licence avec accès santé précisera à quelles filières de santé elle permet de candidater. Chaque université ayant des filières de santé précisera l’ensemble des voies d’accès possibles, soit en son sein, soit dans une université partenaire" précise le ministère dans un communiqué.

➜ À voir aussi : Etudes de kiné : quelles voies d'accès à la rentrée 2020 ?