Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Etudes de kiné : quelles voies d'accès à la ...

Etudes de kiné : quelles voies d'accès à la rentrée 2020 ?

Quel impact aura la réforme de santé, et plus précisément la suppression de la PACES, pour l’entrée en Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie en 2020 ? En effet, de nombreux étudiants y passaient avant d’intégrer une école de kiné. Alors quelles seront les voies d’accès à la prochaine rentrée ? Explications

Publié le 04 Novembre 2019 à 19h45 | | 0 avis

Etudes de kiné : quelles voies d'accès à la rentrée 2020 ?

La réforme des études médicales s’applique-t-elle aux études de kiné ?

Si le projet d’arrêté relatif à l’accès aux filières MMOP (médecine, maïeutique, odontologie et pharmacie), approuvé le 15 octobre dernier et publié au journal officiel le 5 novembre défini plus clairement les trois nouvelles modalités de formation en études médicales, celles pour les études de kiné ne sont elles pas explicitement évoquées dans le cadre de cette réforme de santé. Alors le Portail santé sera-il une voie d’accès pour intégrer un IFMK ? Pourras-tu suivre une 1ère année de licence proposant une mineure santé avant d’entrer en école de kiné ?

Corentin Genin, membre de la fédération nationale des étudiants kiné (FNEK), confirme que « les voies d’accès kiné seront calquées sur celles de la filière MMOP. [… ] Le texte officiel est en cours de rédaction et devrait paraitre dans les prochaines semaines. » Selon le calendrier Parcoursup annoncé, les universités proposant le portail santé, des licences avec « mineur santé », des licences en biologie ou en STAPS devraient détailler ces informations sur la plateforme à compter du 20 décembre 2019. 

➜ Réforme des études médicales : Les modalités d'accès aux études de santé sont publiées

 

Déroulement des études de kiné

Pour obtenir ton diplôme d’état de kinésithérapeute, il faut suivre 5 ans d’études :
- Une année universitaire obligatoire, que tu pourras suivre en portail santé, en L1 de biologie ou encore en 1ère année de STAPS. Cette première année te permet de valider 60 crédits ECTS.
- Quatre ans ensuite en Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie, communément appelé IFMK ou école de kiné.

Les quatre années d’école de kiné se divisent en deux cycles :

Cycle 1 : année 1 et année 2

Ces deux premières année d’études sont très axées sur la théorie, l’apprentissage des techniques, de l’anatomie, etc. Tu suivras aussi des 
Au vue du métier préparé, tu auras évidemment des cours magistraux mais aussi pas mal de travaux pratiques, ainsi que deux stages chaque année à effectuer : 6 semaines en 1ère année et 12 semaines au total en deuxième.

A l’issue de tes deux premières années, tu dois obligatoirement avoir validé 120 crédits ECTS pour passer au deuxième cycle. A noter que si tu as validé au moins 52 ECTS en 1ère année, tu peux passer année supérieure et rattraper tes points manquant en cours de deuxième année. Une marge de manoeuvre impossible entre la deuxième et la troisième année. 

Cycle 2 : année 3 et année 4

Ces deux années sont elles plus axées sur la physiopathologie, qui est l’étude des troubles du fonctionnement de l'organisme au cours des maladies.
Tes périodes stages seront de plus en plus longues lors de ce cycle : deux fois six semaines en 3ème année et un clinicat de 12 semaines consécutives en quatrième année. Tous les étudiants travaillent également sur un mémoire lors de ce deuxième cycle, qui donne lieu à une publication et une soutenance.

La spécialisation en kiné, en médecine du sport par exemple, se fait à postériori des études en IFMK. Une fois diplômé, et tout au long de ta future carrière, tu peux suivre des formations proposées par des organismes agrées.

49 Instituts de Formation en Masso-Kinésithérapie (publics et privés) sont référencés en métropole et dans les Dom-Tom. A noter que quatre d'entre eux, l'AVH (Paris), Guinot (Paris), Lyon DV et l'APSAH (Limoges), sont adaptés pour accueillir des étudiants déficients visuels.

➜ Etudes de santé : Parcours spécifique "accès santé" (ex "portail santé") mode d'emploi

 

Combien coûte une formation de kiné ?

Il existe plusieurs statuts aux IFMK et donc différents prix de formation : publics, privés à but non lucratif et d’autres encore privés à but lucratif.

Pour les IFMK publics, en liens étroits avec les universités, le coût des études devrait être similaire à n’importe quelle autre formation universitaire, c’est à dire 170€, auquel s'ajoute l’acquittement à la CVEC. Mais la FNEK a référencé des formations pouvant aller jusqu’à 4 800€, voire même 6 170€ / an en établissements publics, et jusqu'à 9 300€ en établissements privés. Une situation similaire à celle révélée par les étudiants en Institut de formation aux soins infirmiers (IFSI), à qui des frais complémentaires étaient réclamés alors que ces frais devraient être assumés par les régions. 

Selon les chiffres de la FNEK, le coût moyen des frais de scolarité en IFMK en 2019-2020 s'élève à 4 550€ par an. Corentin Genin confie que la fédération nationale des étudiants kiné est également en discussion avec les Régions sur ce sujet, afin de faire appliquer les lois et permettre un accès égalitaire aux IFMK selon les zones géographiques. 

➜ Sujet lié : Pourquoi les élèves infirmiers se mobilisent contre les frais complémentaires en IFSI ?