Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Quel taux d'insertion pour les diplômés de Ma...

Quel taux d'insertion pour les diplômés de Master ?

Enquête - Les étudiants en Master s'insèrent-il bien sur le marché de l'emploi ? Qu'en est-il des licences pro et des DUT ? Quel(s) secteur(s) ont le vent en poupe ?

Publié le 22 Décembre 2016 à 15h32 | | 0 avis

Quel taux d'insertion pour les diplômés de Master ?

Cette enquête porte sur les diplômés 2010 de DUT, de licences professionnelles et de Master. Elle a été réalisée entre décembre 2012 et avril 2013, et pas moins de 81 universités sur un total de 83 ont répondu, prouvant que l’insertion professionnelle est de plus en plus prise en compte par les politiques des universités.

➜ Je participe au Salon 24h de l'Orientation spécial Masters & MBA le 10/01 à Paris

 

Un taux d’insertion professionnelle élevé

Cette enquête permet aux familles et aux futurs diplômés de master d’être rassurés. La ministre de l’enseignement supérieur rappelle : « avoir une bonne information en amont, dès les années lycées, sur les débouchés et filières est décisif pour bien s’orienter, pour construire son parcours et son projet professionnel ».

Les résultats de cette étude montrent bien un taux d’insertion relativement élevé des diplômés des universités, qui accueillent près de 62% des étudiants en France :

  • 90% de taux d'insertion pour les masters
  • 91% de taux d'insertion pour les licences professionnelles
  • 88% de taux d'insertion pour les DUT

Le taux d’insertion en master a bien résisté à la crise et est resté stable. Il n’a perdu qu'un point par rapport aux enquêtes précédentes. Surtout, ce taux est proche de celui des écoles d’ingénieurs ou écoles de commerce : 96% en écoles d’ingénieurs et 93% en écoles de commerce (selon l’enquête INSEE Formations et Emploi).

➜ À lire : Master, MBA, Mastère : quelles différences ?

 

L'informatique en tête

On relève toutefois des différences en fonction des filières : parmi les meilleurs taux d’insertion on retrouve le secteur de l’informatique avec 97%, les mathématiques avec 95%, les filières génie civil, des procédés ou l'électronique (94%). D’autres filières comme les sciences humaines et sociales ont des taux plus faibles mais toutefois corrects.

Les emplois occupés sont d'un bon niveau : on retrouve 87% de cadres et professions intermédiaires chez les étudiants en Master, contre 73% pour les licences professionnelles et 59% pour les DUT.

 

Une qualité d’enseignement français sans égal

Le ministère de l'Enseignement supérieur aime à souligner que les universités possèdent de nombreux atouts, par exemple :

  • leur ouverture sur le monde économique
  • leur insertion sur leur territoire
  • nombre important d’étudiants boursiers (souvent issus de milieux populaires), et atteignant un taux de réussite en licence et un taux d’insertion professionnelle supérieur à la moyenne nationale

➜ À voir aussi : Fac, école ou IAE : où faire son Master ?

L’objectif du gouvernement est d'attirer l’attention sur la qualité des formations offertes par l'enseignement public français (écoles et universités). A noter que la France est passée de la 5ème place à la 3ème place pour l’accueil des étudiants étrangers. 95% d’entre ces derniers soulignent la qualité de la formation à la française. 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis