Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Quelle est la place des femmes dans l'industrie...

Quelle est la place des femmes dans l'industrie, la technologie et l'innovation ?

Que pensent les filles des études scientifiques ? Quelle est la place des femmes ingénieures en France ? Quelle est leur quotidien, leur vision du métier dans les secteurs de l'industrie, des technologie et du numérique ? Enquête.

Publié le 26 Octobre 2016 à 09h42 | | 0 avis

Quelle est la place des femmes dans l'industrie, la technologie et l'innovation ?

L’association Elles bougent a dévoilé en mars dernier les résultats d'une enquête intitulée "Les femmes, l’industrie, la technologie et l’innovation". Cette enquête menée par l'institut CSA a été réalisée auprès de 1000 femmes ingénieures, 500 étudiantes en filière scientifique et technologique et 500 collégiennes et lycéennes.

Cette étude porte notamment sur les choix d’orientation vers les filières scientifiques et technologiques, le métier d’ingénieure, la place des femmes dans les secteurs de l’industrie et du numérique. Quelles sont les données majeures révélées par cette enquête ?

 

1. Avant le bac, garçons et filles s'interessent majoritairement aux métiers scientifiques

Au collège et au lycée, garçons comme filles se déclarent majoritairement prêts à faire des études scientifiques. 70% des élèves intéressés par les métiers scientifiques et technologiques considèrent cependant avoir besoin de plus d'informations sur ces métiers. Généralement, les jeunes ont une idée plus précise de ce qu'est le numérique (65%) que l'industrie (55%).

femmesingé1

 

2. Les secteurs préférés des collégien(ne)s et lycéen(ne)s sont stéréotypés

Les filles s'intéressent aux métiers du secteur médical et paramédical, du luxe, et des médias. Les garçons s'intéressent à l'aéronautique, au spatial, à l'automobile et à la robotique.

➜ À voir aussi : 8 bonnes raisons de devenir ingénieure au féminin

 

3. Les entreprises ne valorisent pas assez les femmes dans leur communication

Les jeunes intérrogés imputent le peu de femmes dans l'industrie au manque de valorisation de ces dernières dans les stratégies de communication des entreprises. Une communication renforcée et la mise en avant de roles models féminins dans le secteur des sciences et des technologie apparaît alors comme une nécessité.

 

4. À tout âge, les femmes sont victimes de discriminations de genre et de sexisme ordinaire

La banalisation des remarques et comportements sexistes nuisent à l'épanouïssment personnel et professionnel des femmes, qui accèdent plus difficilement à des niveaux d'études et de responsabilités supérieure. Dans le monde du travail, ce seraient 6 femmes sur 10 qui auraient été vicitmes de discimination.

➜ Voir le dossier Ingénieur au féminin : devenir une femme scientifique

femmesingé3

 

5. 2/3 des filles pensent qu'elles seront un jour vicitmes de discrimination au travail

La majorité des filles s'attendent à être victimes de discrimination dans le monde professionnel. Après la peur d'être moins payées à poste égal vient celle d'accéder à des postes inférieurs à diplômes équivalents. Enfin, la crainte d'un moindre respect par rapport à leurs homologues masculins fait aussi partie des craintes des filles.

 

6. Une minorité de femmes ingénieures font confiance à leur entreprise pour promouvoir la mixité

Les femmes ingénieures considèrent la mixité comme un atout pour l'industrie, mais ne font pas vraiment confiance aux entreprises pour promouvoir les femmes autant que les hommes.

femmesingé2

 

7. Les femmes ingénieures ont tendance à s'autocensurer

80% des femmes ingénieures s'estiment capables d'exercer un poste à responsabilités, mais la moitié d'entre elles avouent ne pas se sentir à l'aise à l'idée de postuler à un poste plus élevé.

 

8. Le secteur des sciences est un secteur porteur

Le numérique, l’énergie et l’aéronautique et spatial sont très largement cités comme des secteurs porteurs de l'économie, tant par les étudiantes, que par les femmes en poste.

➜ À lire : Ingénieure au féminin, un peu d'histoire

 

9. Les femmes ingénieures sont satisfaites de leur parcours

Parmi les 1000 femmes ingénieures interrogées, elles sont 90% à s'estimer satisfaites de leur parcours professionnel.

femmesingé4


Découvrez les écoles qui forment au métier d'ingénieur :

ECE Paris L‘ECE Paris est une école d‘ingénieurs connectée aux enjeux sociétaux avec ses 8 majeures high-tech. Située au pied de la tour Eiffel , elle est ancrée dans le paysage des grandes institutions depuis 98 ans. Elle est engagée dans l’épanouissement de ses élèves et forme des ingénieurs audacieux et entrepreneurs qui créent de la valeur dans les technologies du numérique.
EPITA Créée il y a 33 ans, l’EPITA est l’école d’ingénieurs qui forme celles et ceux qui imaginent et créent le monde numérique de demain. Depuis sa création, l’école développe des approches pédagogiques numériques et originales qui associent enseignement et recherche dans la même volonté d’excellence. 
Epitech Epitech, créée en 1999, forme chaque année 5500 étudiants à devenir des experts de l'IT. Elle est présente dans 13 villes en France et 3 en Europe hors France (Barcelone, Berlin, Bruxelles).

Ces deux associations soutiennent "Ingénieur au féminin"

logo_280x200 Elles bougent est une association française créée en 2005, dont l'objectif est de faire découvrir les métiers passionnants d'ingénieures et techniciennes aux collégiennes et lycéennes. Forte d'un réseau de plus de 130 partenaires (entreprises et établissements d'enseignement supérieur), elle mène plus de 300 actions par an, en France et à l’international, grâce à ses 3000 marraines, femmes ingénieures et techniciennes en poste dans des secteurs tels que l'aérospatial, l'automobile, la construction, l'énergie, le numérique...
logo_280x200 Le rôle de l'association FESR est de promouvoir l'égalité Femmes-Hommes au sein de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche et auprès des étudiant.e.s via des tables rondes et la visibilité de rôles modèles.
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis