Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Science Factor : un événement pour encourager...

Science Factor : un événement pour encourager les futures ingénieures

Le 7 mars, c’est la journée nationale Science factor, et le 8, c’est la journée de la Femme. L’occasion pour le Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de mettre les filles à l’honneur dans la science avec le Prix Science Factor…

Publié le 07 Mars 2017 à 17h55 | | 0 avis

Science Factor : un événement pour encourager les futures ingénieures

La journée nationale Science Factor

Le 7 mars, c’est la Journée nationale Science Factor, au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche (avec notamment Thierry Mandon et Laurence Rossignol) et dans 21 villes de France. Durant cette journée, les élèves de collège et lycée sont mis en contact avec des professionnels des sciences et technologies et participent à diverses animations, afin de les pousser à s’intéresser à ces domaines et envisager ces filières.

En parallèle, le Ministère remet à Paris les Prix Science Factor, qui distinguent les trois meilleurs « projets scientifiques d’innovation citoyenne », imaginés par des élèves de collège et lycées. Et afin de pousser les jeunes fille dans ces filières qu’elles ont trop tendance à délaisser, et en raccord avec la Journée de la femme qui a lieu le 8 mars, toutes les équipes sont pilotées par des filles !

Il y a trois catégories : Collège, Lycée et, pour la première fois, le prix spécial énergie « Prix Engie Science Factor », Engie parrainant l’événement avec la Fondation Manpower, Orange et Sagemcom. Quelques chiffres :

  • 38 : c’est le nombre de projets soumis depuis septembre 2016, émanant de 16 rectorats
  • 14 000 : c’est le nombre de votes des internautes pour désigner finalistes
  • 9 : c’est le nombre de finalistes présents à Paris pour la remise des prix, 3 par catégorie
  • 250 euros : c’est le montant par participant que toucheront les équipes lauréates, avec un pass Universcience et un accompagnement afin de les aider à concrétiser leur projet

➜ Notre dossier Ingénieur au féminin : Devenir une femme scientifique

 

Les 9 finalistes de cette 5ème édition

Redteam, finalistes Collège

Une équipe est menée par Noa, avec Jules et Ewen, en 4ème et originaires de la ville du Bois-île-de-France (91). Leur invention : le TECC, un nouveau mode de transport en commun urbain, électrique et autonome, qui permet de transporter jusqu’à 6 personnes (50 km/h maximum).

Les Futuristes, finalistes Collège

Une équipe menée par Manon, avec Thomas et Christalle, en 4ème et originaires du Havre (Normandie). Leur invention : le Robot compagnon des enfants hospitalisés, un robot ludique et éducatif mais aussi très utile aux équipes médicales pour faire des examens médicaux et alerter en cas d’urgence.

Little Miss Sunshine, finalistes Collège

Une équipe menée par Luna, avec Emma, Shaïma et Inès, en 5ème et originaires du havre (Normandie). Leur invention : des passages piétons sécurisés, où l’autorisation de traverser est indiquée par des leds, rechargés par des panneaux solaires positionnés sur les feux de signalisation et des capteurs de pression situés sur la route.

Greenwater, finaliste Lycée

Une équipe menée par Célia, avec Giovany, Timothée et Tom, en 2nd et originaires de Hérouville-St-Clair (Normandie). Leur invention : un immeuble économe en énergie et en eau, grâce à un robinet intelligent qui ne laisse s’écouler l’eau que lorsque celle-ci est à la température demandée, et assure l’évacuation de l’eau par un système en double-tuyauterie.

➜ À voir aussi : Etudes d'ingé : une sensibilisation difficile auprès des filles

Les Serrotonines, finaliste Lycée

Une équipe menée par Louise, avec Eve, Marie et Prune, en 1ère et originaires de Rennes (Bretagne). Leur invention : une serre urbaine et écologique, à positionner sur le toit, avec un fonctionnement assuré grâce au recyclage des déchets organiques des habitants de l’immeuble.

The People Connect, finaliste Lycée

Une équipe menée par Flore, avec Thomas, Eloi et Marine, en 2nd et originaires de Charleville-Mézières (Grand Est). Leur invention : une application pour commander « intelligent » au restaurant, en permettant aux clients de se renseigner sur les plats (allergies, apports énergétiques), de commander et de payer, afin de diminuer le gaspillage et éviter les erreurs de commande.

4 Watt Else, finaliste Énergie

Une équipe menée par Anaïs, avec Romain, Ibrahim-Malcolm et Hocine, en 3ème er originaires du Havre (Normandie). Leur invention : un appareil pour créer de l’énergie avec du son, grâce à des enceintes placée dans les lieux bruyants, en captant et redirigeant le son vers un tuyau isolant puis vers une turbine (actionnée grâce aux ondes sonores), qui finit par produire une onde électromagnétique.

Aspi Pollution, finaliste Énergie

Une équipe menée par Léonie, avec Paul, Séphora et Louna, en 4ème et originaires du Havre (Normandie). Leur invention : un dispositif qui permet d’aspirer la polluion dans les zones industrielles, centres commerciaux et centres-villes, et qui traite l’air pollué grâce à des aspirateurs de fines particules placés sur les toits des bâtiments.

Écolo Citoyens, finaliste Énergie

Une équipe menée par Sarah, avec Marine, en 3ème et originaires du Havre (Normandie). Leur invention : le potager « accessible à tous », vertical et coulissant à l’aide d’un tapis roulant, permettant ainsi aux personnes en situation de handicap de jardiner à la hauteur qui leur convient, y compris en milieu urbain (cour, balcon).

➜ Voir notre infographie : Les filles dans les écoles d'ingénieurs en 2015-2016