Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Ingénieur au féminin, un rêve et une réalit...

Ingénieur au féminin, un rêve et une réalité possibles

Chez digiSchool, les femmes ingénieures en devenir ou en poste sont mises à l'honneur. Nous avons souhaité valoriser leurs parcours et leurs ambitions à travers des reportages, des bonnes idées, des témoignages et des infographies. Comment et pourquoi devenir une femme scientifique ?

Publié le 28 Octobre 2016 à 16h00 | | 2 avis

Ingénieur au féminin, un rêve et une réalité possibles

Notre but ? Inciter davantage de filles à tenter le pari des études d’ingénieur afin que les femmes contribuent toujours plus au déploiement de l’innovation en France. Et il y a urgence ! Pour preuve, aujourd’hui, seule 1 entreprise innovante sur 10 est créée par des femmes en France.

Nous nous sommes interrogés sur les raisons qui peuvent expliquer, qu’en 2016, le métier d’ingénieur soit encore connoté masculin. Pourquoi les filles sont-elles encore si peu nombreuses à se lancer dans l’aventure ? Quelle est leur place dans l'industrie, la technologie et l'innovation ?

Quels sont les freins à la féminisation des formations d’ingénieurs ? A qui incombe la responsabilité de ces disparités ? Aux étudiantes, aux professeurs, aux parents, aux politiques ? Nous avons tenté de trouver des éléments de réponse.

 

Susciter un intérêt pour les études scientifiques

La bonne nouvelle, c’est que les leviers actionnés pour attirer davantage de filles dans les écoles d’ingénieurs sont nombreux. Parlons notamment des initiatives menées par l’Association Femmes Ingénieurs, du « Shadowing day » de l’entreprise Orange, de la remise du Prix Excellencia, du prix Amelia Earhart ou encore de l’association Elles Bougent.

Bref, la féminisation des formations scientifique et technologique est un réel enjeu pédagogique, économique, sociétal et politique. La Ministre de l’Education Nationale, de la recherche et de l’enseignement supérieur, Najat Vallaud-Belkacem, en avait fait un de ses chevaux de bataille l'année dernière : « Il ne faut jamais cesser de le dire ; l’absence des femmes dans les sciences, est très préjudiciable à notre société. La faire diminuer, c’est conduire une action indispensable pour le redressement du pays ».

Bien sûr, comme le démontre notamment l'étude annuelle Mutationnelles (réalisée par Global Contact), quelques améliorations sont à noter : la proportion de filles dans les écoles d’ingénieurs progresse et l’engagement des entreprises sur l'égalité femmes/hommes dans le secteur scientifique et technique se concrétise peu à peu. De leur côté, les hommes encouragent l'insertion et la représentation des femmes dans l'univers ingénieur.

 

Les entreprises recrutent toujours plus

Cependant, ces nouvelles pourtant encourageantes demeurent en inadéquation avec les attentes et les besoins des entreprises. De 2010 à 2016, la croissance des recrutements dans les STIM (Sciences, Technologie, Ingénierie et Mathématiques) perdure exponentiellement. Ainsi, des centaines de milliers d'emplois additionnels ont été créés par l’énergie, l’environnement, le numérique, les activités scientifiques et techniques ainsi que la santé.

En progression, le numérique peine pourtant à recruter des profils qualifiés : 65% des besoins de recrutement d'ingénieurs et responsables informatiques ne sont pas satisfaits. Les écoles proposant des formations d’ingénierie informatique manifestent pourtant toutes la même envie : attirer plus de filles !

 

Donner la parole aux concernées

Il suffit de lire les diverses interviews de femmes ingénieures et d'étudiantes en ingé que nous avons réalisées pour s’apercevoir de la réalité estudiantine et du monde du travail. Toutes vous parleront de la facilité avec laquelle elles ont décroché un job, toutes évoqueront la qualité de vie dont elles jouissent, toutes insisteront sur leur soif d’apprendre plus chaque jour, toutes s’amuseront de la façon dont elles ont été chouchouté à l’école. Bref, et si le vrai luxe était d’être une femme ingénieure ?


Découvrez des écoles qui forment au métier d'ingénieur :

IONIS Group

Membres de IONIS Education Group, l'EPITA, école d'ingénieur en informatique, l’ESME Sudria, une des plus anciennes écoles d'ingénieurs généralistes et l'IPSA, école de la passion de l'aéronautique et du spatial, sont 3 écoles d'ingénieurs réputées et habilitées CTI. Elles sont accessibles post-bac via le Concours Advance, disponible sur le portail APB.

Les avis sur cet article
gorspenos14

20 / 20

J'ai une énorme bite poilue, moi aussi je peux devenir ingénieure ?
Par

gorspenos14

- le 13 Octobre 20h45
bobby

20 / 20

que fer si je sui 1 homm????? changer sex é il sel soluss?
Par

bobby

- le 13 Octobre 20h42
Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis