Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Alyssa Carson, 16 ans, vise à être la premiè...

Alyssa Carson, 16 ans, vise à être la première personne sur Mars

Depuis l’âge de 3 ans, Alyssa Carson rêve d’aller sur Mars. La différence avec la plupart des enfants qui rêve d’être astronaute, c’est qu’elle n’a pas cessé de travailler pour rejoindre la première prévue pour envoyer les premiers humains sur Mars, aux alentours de 2033.

Publié le 21 Juillet 2017 à 10h37 | | 0 avis

Alyssa Carson, 16 ans, vise à être la première personne sur Mars

Un rêve d’enfant devenu un objectif de vie

Alyssa Carson a 16 ans et un objectif en tête : devenir la première terrienne à marcher sur Mars. Née en 2001 en Louisiane aux États-Unis, elle aurait décidée de voyager jusqu’à Mars à l’âge de 3 ans, inspirée par la série d’animation The Backyardigans (Les Mélodilous en France). Contrairement à beaucoup d’enfants, elle n’a jamais abandonné ce rêve, et son père a décidé de l’encourager dans sa voie en lui permettant de rejoindre, en 2008, le United States Space Camp, qui propose des cours et activités sur l’Espace pour enfants et adultes.

➜ Consultez notre infographie : les femmes ingénieures en chiffres

 

Un parcours impressionnant

Soutenue par sa famille, Alyssa Carson a travaillé dur et s’est forgée un parcours très impressionnant :

  • Elle a été la première personne à effectuer un stage d’été aux trois NASA Space Camps du monde (situés respectivement aux États-Unis, au Québec et en Turquie)
  • En 2013, elle a été la première personne à avoir visité les 14 sites de la NASA des États-Unis ouverts au public
  • Elle prépare un baccalauréat international en quatre langues (Anglais, Français, Chinois et Espagnol)
  • Elle a obtenu sa licence de pilote avant son permis de conduire, ainsi que son premier niveau de plongée
  • Elle a été admise à la PoSSUM Academy, qui forme les futurs cosmonautes, en étant la plus jeune personne à y entrer

➜ À voir aussi : Quelle est la place des femmes dans l'industrie, la technologie et l'innovation ?

 

Sera-t-elle vraiment la première humaine sur Mars ?

Il est évidemment impossible de déterminer avec certitude si elle fera parti de la mission, mais il est certain que les choses sont bien parties pour elle : elle a d’ailleurs été nommée ambassadrice du projet Mars One. Son engagement a été repéré, et elle se prépare autant physiquement que mentalement : elle se déclare prête à payer le prix d’un tel voyage (comme laisser ses proches derrière soit) au nom de l’intérêt général. Avant même d’avoir quitté l’atmosphère terrestre, elle se révèle déjà une pionnière et un modèle de travail et de détermination !

➜ Voir le dossier : Ingénieur au féminin : devenir une femme scientifique

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis