Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

3 questions à Christophe Baujault, directeur g...

3 questions à Christophe Baujault, directeur général de l'ECE Paris : "Le côté humaniste du numérique attire plus de filles"

Christophe Baujault est le directeur général de l’ECE Paris, une école d’ingénieurs axée sur le numérique. Les filles y sont encore minoritaires, mais leur nombre ne cesse d’augmenter. Christophe Baujault nous explique pourquoi !

Publié le 31 Octobre 2017 à 17h55 | | 0 avis

3 questions à Christophe Baujault, directeur général de l'ECE Paris :

L’ECE Paris est définie par ses représentants comme « l’école des technologies numériques connectées et enjeux sociétaux ». C’est en raison de cet axe très actuel que les jeunes sont attirés par les formations proposées par l’école. Parmi eux, un nombre de filles croissant et bien décidé à changer les choses ! En témoigne l’équipe 100% féminine issue d’ECE Paris (en L1 Santé) qui a participé au concours du Défi H cette année. Leur projet, Murdock, est un dispositif qui permet de guider les personnes malvoyantes à traverser la rue en les prévenant dès qu’elles se trouvent près d’un feu piéton. Christophe Baujault, directeur général de l’ECE Paris, a accepté de répondre à nos questions sur la place des étudiantes au sein de l’école.

 

Les filles sont minoritaires dans les filières tech et de l’ingénierie. Est-ce que c’est une réalité qui commence à changer au quotidien ? Quels sont les freins qui à votre avis retiennent les filles de s’inscrire dans ces filières ?

Christophe Baujault : Je ne connais pas les chiffres, mais il me semble qu’à l’échelle nationale il y a environ 18% des étudiants ingénieurs qui sont des filles. C’est peu ! A l’ECE Paris, nous avons plus de 23% d’étudiantes, et c’est en augmentation. Notre cœur de métier est plus visible : c’est le numérique, qui représente bien les jeunes. Ils ont aussi en tête les startups qui se créent dans ce domaine. Ça correspond à un état d’esprit, c’est créatif, ce sont des valeurs qu’ils portent. C’est aussi un domaine plus facile d’accès.

Quand des reportages sont faits sur certains domaines de l’ingénierie comme la mécanique, on a souvent l’image d’étudiants dans leurs ateliers… et pourtant les ingénieurs ne sont pas que là ! Le domaine du numérique et ce que nous faisons à l’ECE Paris est tourné vers l’expérience utilisateur. L’être humain y est central, il y a un côté humaniste qui attire plus de filles. Le numérique répond aux enjeux sociétaux actuel et c’est ce qui les intéresse.

➜ À voir aussi : Cécile, étudiante à l'ECE Paris : "Il faut montrer que les filles qui intègrent les filières tech s'y sentent bien"

 

Est-ce que l’ECE Paris met en place des stratégies pour sensibiliser les lycéennes et les collégiennes aux études d’ingénieur, ou est-ce que vous mettez en place la même campagne d’information pour tous ?

On fait de tout. Je fais partie de Pascaline (NdA : une association qui promeut les métiers du numérique auprès des jeunes), et l’ECE Paris collabore aussi avec l’association Elles bougent. Au niveau local, on organise des soirées avec les Alumni filles, afin de promouvoir les carrières de femmes dans l’ingénierie. C’est toujours positif. Nous avons aussi mis en place le programme Prépac, qui permet à ceux qui ont échoué en PACES de se réorienter, parce que nous avons des filières santé à l’ECE Paris. Il y a un flux important de filles qui s’y retrouve.

 

Que diriez-vous aux filles qui rêvent d’être ingénieures mais hésitent à intégrer votre école ?

Osez ! Il y a des carrières passionnantes qui les attendent, à l’international, et qui sont au cœur des problématiques sociétales. Elles seront créatrices de progrès et donneront du sens. Les ingénieurs ont vrai rôle à jouer pour la planète, et en tant que futurs parents pour leurs enfants ! Ce sont eux qui s’approprient l’innovation.

➜ Voir le dossier : Ingénieur au féminin : devenir une femme scientifiqueE


Découvrez l'ECE Paris, l'école qui forme au métier d'ingénieur :

ECE Paris L‘ECE Paris est une école d‘ingénieurs connectée aux enjeux sociétaux avec ses 8 majeures high-tech. Située au pied de la tour Eiffel , elle est ancrée dans le paysage des grandes institutions depuis 98 ans. Elle est engagée dans l’épanouissement de ses élèves et forme des ingénieurs audacieux et entrepreneurs qui créent de la valeur dans les technologies du numérique.
You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'Le côté humaniste du numérique attire plus de filles"") AS score , ' at line 1