Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2018

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Etudier à ESO : le témoignage d'une étudiant...

Etudier à ESO : le témoignage d'une étudiante ostéopathe

Aurélie Delauzun, 19 ans, est étudiante au sein de l'Ecole Supérieure d'Ostéopathie (ESO Paris). Après un Bac S, Aurélie a enchaîné sur une année de médecine avant de rejoindre l'ESO. Aurélie a eu le déclic suite à une visite chez un ostéopathe. Pour digiSchool, Aurélie revient sur son parcours scolaire, son quotidien d'étudiante en ostéopathie et sur ses ambitions.

Publié le 16 Janvier 2015 à 16h51 | | 0 avis

Etudier à ESO : le témoignage d'une étudiante ostéopathe

 

Pourquoi avez-vous choisi l'ESO Paris ?

J’ai intégré ESO Paris à la rentrée de septembre 2014. Après l’envoi de mon dossier de candidature, ESO Paris m’a répondu positivement en me proposant un entretien avec le directeur pédagogique. Celui-ci, fructueux, m’a permis d’intégrer l’école.

J’ai choisi ESO Paris pour ses points forts. Tout d’abord, ESO Paris est reconnue internationalement par un titre enregistré au niveau 1 par la RNCP (Répertoire National des Certifications Professionnelles). Ainsi, en sortant de cette école, je suis sûre d'obtenir le Diplôme Français d’Ostéopathe (DFO) à la fin de la cinquième année, qui équivaut à un niveau Bac+5.  

De plus, ESO Paris a une clinique interne qui permet d’offrir une formation professionnalisante sur six ans. Enfin, lors des journées portes ouvertes de l’école, j’ai pu échanger avec des professeurs et m’apercevoir qu’ils sont diplomates et passionnés par ce qu’ils font.  

 

Pourquoi avoir opté pour des études d'ostéopathie ? 

J'ai choisi de faire des études pour devenir ostéopathe pour plusieurs raisons. Tout d'abord, ce qui me plait dans cette formation c’est de pouvoir mettre en relation nos cours théoriques grâce à la pratique. En pratiquant, on se remémore les cours d’anatomie, de biomécanique ou encore les cours de physiologie enseignés. Cela nous prouve que la théorie et la pratique forment un ensemble indissociable. Cela me motive a travailler !

Les professeurs sont là pour nous aider en cas de difficultés et répondre à nos questions. Ce que j’aime également, c’est l’entraide qui existe dans la classe ainsi que celle avec les étudiants plus expérimentés des autres promotions. En effet, ceux-ci nous aident en pratique en dehors des cours dans des salles mises à notre disposition. Ainsi, toutes les promotions se retrouvent : on peut servir de patient pour les étudiants des années supérieures ou bien leur demander confirmation à propos d’un test ou d’une technique. Tout ceci permet de nous améliorer.  

6 conseils pour réussir sa formation d'ostéopathe

 

Quelles sont les qualités requises pour être un bon ostéopathe selon toi ? 

A mes yeux, les qualités requises pour être un bon ostéopathe sont les suivantes :

  • avoir acquis une palpation fine,  
  • savoir mettre en relation la théorie et la pratique,
  • être  à l’écoute, observateur, attentif et respectueux du patient,
  • avoir un vocabulaire adapté, afin de pouvoir expliquer aux patients les dysfonctions et les pathologies et lui donner des conseils.  

 

ESO, ostéopathie, école supérieure d'ostéopathie

 

Qu'est-ce qui t'excite ? Qu'est-ce qui te fait peur ?

En tant que jeune étudiante en ostéopathie, ce qui m’excite c’est  de savoir diagnostiquer et traiter efficacement, à mon niveau, les dysfonctions d’un patient (un élève de ma promotion en l'occurence). C’est vraiment gratifiant et encourageant de savoir qu’on a réussi.

Ce qui me fait peur, au contraire, c’est de ne pas réussir à trouver la cause de la douleur du patient ou de ne pas réussir à le traiter.


Faire ses études d'ostéopathie avec ESO Paris 

ESO Paris SUPOSTEO

L'Ecole Supérieure d'Ostéopathie dispense un cursus d’excellence en 6 années après le baccalauréat. Le titre de l'ESO est homologué par l'Etat au niveau 1 du RNCP (Bac+5). L’école accueille la plus grande clinique ostéopathique de France. 

 

Donne ton avis !
Ta note :
Rédige ton avis