Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Audrey, à l'EM Strasbourg : "C'est l'école o...

Audrey, à l'EM Strasbourg : "C'est l'école où j'ai été le mieux accueillie pendant les oraux du concours"

Pour Audrey, le choix de son école a été vite fait. Après ses deux ans de prépa littéraire, elle s'est instinctivement orientée vers l'EM Strasbourg, au cœur des mobilités internationales.

Publié le 24 Décembre 2018 à 14h30 | | 0 avis

Audrey, à l'EM Strasbourg :

Quel est ton parcours ?

J'ai fait un baccalauréat littéraire, puis une prépa littéraire à Nancy, en deux ans. La deuxième année, j'ai commencé à me demander ce que je voulais faire : les débouchés ne m'intéressaient pas, mais j'étais passionnée par l'anglais. Je me suis dit qu'il me fallait un métier me permettant de parler cette langue. J'ai alors commencé à m'intéresser aux écoles de commerce, en particulier au commerce international : l'idée de parler anglais tout en faisant autre chose me plaisait. J'ai passé deux concours : le concours destiné aux élèves de prépas littéraires et le concours pour intégrer les écoles de commerce. J'ai demandé les écoles SKEMA, Rennes SB et l'EM Strasbourg mais c'est cette dernière que j'ai choisie. Aujourd'hui, je suis en Master 1, en spécialité Marketing.

 

Pourquoi avoir choisi l'EM Strasbourg ?

Ce qui m'a fait rêver, c'est le grand nombre d'universités partenaires. L'idée de partir un an à l'étranger pendant mon cursus m'a séduite, ainsi que le choix des spécialités et le parcours franco-anglais (qui consiste à assister à des cours en anglais et en français). Et je n'ai pas du tout été déçue. C'est aussi l'école où j'ai été le mieux accueillie pendant les oraux du concours.

 

Comment s'est passée ton intégration dans l'école ?

Pendant la semaine d'intégration, j'ai rencontré quelques filles avec qui je suis allée discuter autour d'un verre. Ensuite, il y a eu le week-end d'intégration qui nous a permis de tous nous rapprocher et de tisser des liens. Quant au début des cours, tout s'est bien passé. J'avais un peu peur de ne pas comprendre, puisque les matières que j'étudiais avant étaient propres à la prépa littéraire. Mais la plupart des cours de l'EM Strasbourg commencent par une remise à niveau. En réalité, on vient d'horizons différents, mais on est tous égaux une fois à l'école.

➜ À voir aussi : Marie, à Rennes SB : "On apprend à créer entre étudiants quelque chose qui a de la valeur"

 

Quels sont les cours que tu as préférés ?

Les cours de marketing et de ressources humaines. Et bien sûr, les cours de langues.

 

Qu'est-ce qui t'a le plus surprise à l'EM Strasbourg ?

Le parcours associatif qui est beaucoup mis en valeur. Je suis moi-même présidente de Bureau de l'International. Être dans une association, c'est vraiment une plus-value à côté des cours et c'est aussi très professionnalisant.

 

Que faites-vous au Bureau de l'International ?

On aide les étudiants internationaux à s'intégrer : on les accompagne pendant leur séjour. Généralement, ils ne parlent pas bien français, ils ne connaissent pas la ville… On organise donc des visites, des voyages, des événements pour les aider à s'intégrer. On a fait un voyage à Florence en septembre et un autre est prévu en janvier à Budapest. On a aussi organisé un tour des vins en Alsace, ou encore une soirée au bowling. Tous les étudiants peuvent participer, français et internationaux. On a même mis en place un système de « buddy », un étudiant français qui « parraine » un étudiant étranger.

 

Qu'est-ce qui a été le plus difficile ?

Honnêtement, pas grand-chose. Par rapport à la prépa, rien n'était difficile ou insurmontable. Tout paraissait assez logique et simple. Pour moi, c'était une renaissance de venir en école de commerce, où l'on est bien plus libres. La prépa ne me convenait pas.

 

Comment décrirais-tu l'ambiance en deux mots ?

Complicité et international.

 

Quels sont tes conseils pour le concours ?

Bien réviser en amont, surtout pour les élèves de prépa littéraire qui passent deux concours : les épreuves sont longues, il faut s'accrocher. S'y prendre à l'avance aussi, et être bien organisé. Mais surtout, ne pas paniquer face à la charge de travail : il faut rester détendu et organisé.

Le concours d'entrée en 1 coup d'œil :

Conditions d'admission : concours BCE
Profils des admis : élèves issus d'une classe préparatoire économique et commerciale, option scientifique, économique, technologique et/ou littéraire ou d'une classe préparatoire littéraire BEL, A/L et ENS LYON
Calendrier d'admission :
- Du 10 décembre 2018 au 11 janvier 2019 : inscriptions au concours
- Du 29 avril au 10 mai 2019 : épreuves écrites
- 13 juin 2019 : résultats d'admissibilité
- Du 18 juin au 5 juillet 2019 : épreuves orales
- 11 juillet 2019 : résultats d'admission
Nombre de places : 255
Tarif du concours : 90€

➜ À voir aussi : Loane, à Montpellier BS : "Ce qui surprend, c'est la diversité des profils au sein de l'école"

You have an error in your SQL syntax; check the manual that corresponds to your MySQL server version for the right syntax to use near 'C'est l'école où j'ai été le mieux accueillie pendant les oraux du concours"' at line 1