Les Dossiers du Mois :

Parcoursup 2019

Toutes les clés pour réussir Parcoursup !

➜ Voir le dossier

 

Rapport de Stage

Réussir son rappport de Stage :

➜ Voir le dossier

 

Comment survivre en prépa ?

Toutes les clés pour réussir sa CPGE !

➜ Voir le dossier

 

A découvrir : Le métier de Consultant en Transformation Digitale

 

 

Réussir et obtenir son code de la route sur Codedelaroute.fr

 

 

étudier à l'étranger

 

Journées portes ouvertes dans toutes les écoles

Que faire après une classe prépa ?

Que faire après une classe prépa ?

Les différentes Classes Préparatoires aux Grandes Écoles, ou CPGE, destinent le plus souvent à faire un concours après deux ans d'études intensives. Mais quels concours ? Et que faire en cas d'échec ou de réorientation ? Voici quelques pistes à suivre...

Publié le 10 Mars 2017 à 17h20 | | 0 avis

Que faire après une classe prépa ?

Les différentes CPGE

Les CPGE ont la réputation d’être difficiles, et elle est méritée : il s’agit de deux années de travail intenses pour des étudiants ayant généralement eu au moins la mention Bien au bac. Un programme complet, et un rythme soutenu, pour ensuite entrer par la grande porte dans les écoles les plus prestigieuses. Il existe trois types d’écoles préparatoires, chacune correspondant généralement à un des trois bacs généralistes. Les voici :

  • Les prépas littéraires : réparties en deux années appelées hypokhâgne et khâgne, elles préparent à des concours de Lettres ou de Lettres et Sciences Sociales, dans la plupart des cas. Lettres, langues, histoire, philosophie, voilà le quotidien étudiants en prépas littéraires, au nombre de place limité et donc difficiles d’accès.
  • Les prépas économiques et commerciales (EC) : elles ont l’avantage de présenter des options qui s’adaptent aux profil : plus scientifique, plus économique, plus technologique. Elles préparent aux concours mais sont aussi très sélectives, et caractérisée par une forte ambiance concurrentielle.
  • Les prépas scientifiques : le royaume des acronymes, à coup de MP, PSI, et autres TSI. Très spécialisée et très ardue, elles visent à donner des bases théoriques solides pour ensuite aborder sans problème les écoles d’ingénieur, qui se chargeront de l’aspect plus professionnel. Difficiles d’accès, exigeantes et très spécialisées.

➜ Consulter le dossier : Comment survivre en classe prépa ?

 

Les possibilités après une CPGE

Comme leur nom l’indique, ces classes préparent aux grandes écoles, et donc aux concours : elles ne sont pas faites pour rentrer sur le marché du travail après, les cours ont un aspect essentiellement théorique et très pointu. Voici les principales options accessibles après une classe préparatoire, filière par filière.

  • Pour toutes les prépas : entrer directement en troisième année de licence à l’université est un très bon moyen de poursuivre une classe préparatoire. Le rythme y paraît généralement bien moins intensif, et permet d’intégrer un cursus en bac+5 pour ceux qui continuent en Master. Une option notamment prisée par ceux qui ont fait une prépa littéraire, car ils en sortent avec un bagage culturel conséquent, et ont moins d’options que les autres prépas
  • Après une prépa littéraire : ce qui est généralement visé, c’est le concours d’entrée à l’ENS. C’est ce pour quoi les khâgneux triment, mais peu l’obtiennent : le taux de réussite n’est que de 6%. Cependant, pour les nombreux étudiants restants, il reste les concours des IEP (Instituts d’Études Politiques) ou de la BEL (Banque d’Épreuves Littéraires) pour viser les écoles de commerce, de traduction ou de journalisme
  • Après une prépa EC : ce sont les écoles de commerce qui sont principalement visée, et l’avantage, c’est qu’il y en a beaucoup ! Mais cela signifie également beaucoup de concours à tenter, alors mieux vaut bien se renseigner sur ce que l'on vise. Mais suivant leurs options, les personnes qui sortent de prépas EC peuvent facilement se réorienter, notamment vers les IEP, ou tenter le très difficile concours de l’ENS. Un avantage sur lequel jouer en sortant de prépa EC, c’est la culture générale très importante avec laquelle on ressort
  • Après une prépa scientifique : une direction normalement toute tracée, pour laquelle vous avez travaillé pendant ces deux ans, c’est l’école d’ingénieurs. Il est rare de ne pas en obtenir au moins une à la sortie de sa prépa, car il y a parfois plus de places que de candidat. En revanche, il faut se battre pour avoir les écoles les plus prestigieuses !

➜ Revenir au dossier : Que faire après un Bac+2 ?

digiSchool a sélectionné pour vous